diabolique

 

définitions

diabolique ​​​ adjectif

Qui tient du diable. Pouvoir diabolique. ➙ démoniaque. —  Il était diabolique d'habileté.
Extrêmement méchant. Rictus diabolique. —  Invention, machination diabolique, pleine de ruse et de méchanceté. ➙ infernal, satanique.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La peur, ouvrier diabolique, transforme tout, bâtit de toutes pièces des histoires, bonnes pour les petits enfants.Maurice Level (1875-1926)
La figure maladive et rusée de cet enfant, au teint aussi blafard que ses cheveux, exprimait en ce moment une méchanceté railleuse et diabolique.Eugène Sue (1804-1857)
Pour la première fois, je compris vraiment l'étrange et diabolique fascination dont j'avais vu mon camarade possédé.Paul Bourget (1852-1935)
Je croyais être la proie d'un rêve, et j'attendais avec terreur quelque transformation plus hideuse encore, quelque bacchanale diabolique.George Sand (1804-1876)
Par conséquent les lois de la nature sont elles-mêmes une imposture et une farce diabolique.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Cette origine diabolique était pour eux un titre de famille, et ils la justifiaient par leurs œuvres.Jules Michelet (1798-1874)
Est-ce la perfection même de ce travail diabolique que je suppose accompli par un scélérat parvenu au summum de la science criminelle ?Paul Féval (1816-1887)
Le pauvre diable était très inquiet des nouveaux désagréments que son costume diabolique pouvait lui susciter.Paul Lacroix (1806-1884)
Un moment, elle regarde de mon côté, sans me voir, et je retrouve la vie ardente de son œil, mêlée à cette ironie diabolique, indéfinissable chez cette femme honnête.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Un rire diabolique envahit les traits du bouffon, et se termina par un éclat strident ; on eût juré un chacal qui glapit.Octave Féré (1815-1875)
La langue impure de la malice va carillonner à ton oreille mes vices et mes fautes, et t'enseigner, avec un zèle diabolique, à craindre l'affection d'un père.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Nous instruisons une affaire à nous deux... une affaire compliquée jusqu'à devenir diabolique... ne nous embrouillons pas dès le début...Paul Féval (1816-1887)
Quelque chose de diabolique s'attachait à ce peuple hideux, dont les sorciers, plus hideux que lui, évoquaient les esprits de ténèbres avec d'effroyables convulsions.Amédée Thierry (1797-1873)
Un des fakirs qui revenait alors ne fut pas plus tôt descendu à terre, qu'il donna des marques d'une furie diabolique.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Ce fut ce chemin tremblant qu'ils choisirent, et, au risque de nous noyer vingt fois, il fallut monter et redescendre cette route diabolique.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Je m'inclinai à tout hasard, m'attendant à quelque combinaison diabolique, semblable à celles que depuis un mois elle me fait faire chaque jour.Gustave Aimard (1818-1883)
Il l'avait devant les yeux, ce traité, écrit en caractères de feu ; il lui semblait avoir signé un pacte diabolique.Émile Gaboriau (1832-1873)
De temps à autre il me causait de sa diabolique prunelle ardante entre les crins de ses sourcils comme un charbon rouge derrière une grille ; mais sa bouche restait cadenassée.Hector France (1837-1908)
Seuls les yeux vivaient : dans son regard il y avait une malice, ou mieux, une méchanceté diabolique.Jules Lermina (1839-1915)
On retrouve au dix-huitième siècle, dans presque toutes les chansons des galères, des bagnes et des chiourmes, une gaîté diabolique et énigmatique.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DIABOLIQUE » adj. m. & f.

Qui tient du Diable. Un esprit diabolique, une tentation diabolique. Les machines de guerre sont des inventions diaboliques. Il faut renoncer à tout pact diabolique.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020