Email catcher

séjourner

définitions

séjourner ​​​ verbe transitif

Habiter (dans un lieu) sans y être fixé. Nous avons séjourné à l'hôtel.
(choses) Rester longtemps à la même place. Une cave où l'eau a séjourné.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je séjourne

tu séjournes

il séjourne / elle séjourne

nous séjournons

vous séjournez

ils séjournent / elles séjournent

imparfait

je séjournais

tu séjournais

il séjournait / elle séjournait

nous séjournions

vous séjourniez

ils séjournaient / elles séjournaient

passé simple

je séjournai

tu séjournas

il séjourna / elle séjourna

nous séjournâmes

vous séjournâtes

ils séjournèrent / elles séjournèrent

futur simple

je séjournerai

tu séjourneras

il séjournera / elle séjournera

nous séjournerons

vous séjournerez

ils séjourneront / elles séjourneront

synonymes

séjourner verbe intransitif

résider, demeurer, habiter, loger

s'arrêter, faire halte

rester, demeurer, croupir (péjoratif), stagner (péjoratif)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En attendant de trouver un toit, elle séjourne chez un ami.Ouest-France, 09/09/2021
Les camping-caristes, séjournant sur une aire dédiée, payent comme les autres visiteurs la taxe de séjour, comprise dans le tarif de la nuit.Ouest-France, 28/07/2021
Nombre de jeunes gens séjournaient à l'hôtel, avec qui l'on eut tôt fait connaissance.René Boylesve (1867-1926)
Branican ne devait pas séjourner dans cette station.Jules Verne (1828-1905)
Les patients peuvent séjourner dans ces hébergements du moment qu'ils sont autonomes et n'ont pas besoin de surveillance médicale.Ouest-France, Lou PHILY, 27/08/2021
Elle doit s'appliquer à tous ceux qui vivent et séjournent légalement sur notre sol.Europarl
Pendant qu'il séjournait à terre, ses équipages trouvaient chez lui table ouverte.Louis Reybaud (1799-1879)
On y suit cinq femmes et cinq hommes invités sur une île déserte pour y séjourner.Ouest-France, Alexis Savona, 02/09/2021
Nous n'acceptons cependant pas que, sous prétexte qu'une des conjointes vit déjà dans le pays d'immigration, on interdise aux autres d'y entrer et d'y séjourner.Europarl
J'ai des amis et des connaissances sur place et j'y ai déjà séjourné.Europarl
Mes efforts sont vains ; il faut remettre partie et séjourner ici malgré moi : c'est une étape militaire.Xavier de Maistre (1763-1852)
Elle est tombée sous le charme de la commune et y a séjourné pendant trente-cinq années, y louant une maison.Ouest-France, 16/09/2021
D'après des spécialistes, des requins y auraient même séjourné !Ouest-France, Marceau TABURET, 20/08/2020
Le passe sanitaire ou un test négatif continueront d'être exigés pour séjourner dans un hôtel ou entrer dans les restaurants le week-end.Ouest-France, 02/08/2021
Il plut tout le jour que j'y séjournai, et il semble que le temps était fait exprès, parce que les promenoirs n'étaient que commencés.Dorothée de Dino (1793-1862)
Le fait de séjourner sur l'aire implique l'acceptation du règlement et l'engagement formel de s'y conformer.Ouest-France, 21/07/2021
Nous devons également donner à ceux qui séjournent chez nous la chance de s'intégrer dans notre société.Europarl
Nous avons séjourné dix jours dans un lieu agricole et collectif.Ouest-France, 01/08/2014
Sur près de 3 hectares, le parc est visitable, sans pour autant séjourner.Ouest-France, 19/06/2021
Il y séjourna trois ans, soumis à un régime très sévère.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SEJOURNER » v. n.

Demeurer en un lieu. Quand on a toûjours sejourné en Province, on est bien neuf en arrivant à la Cour. Il a beaucoup voyagé en peu de temps, il n'a gueres sejourné en chaque ville.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021