Email catcher

demeurer

Définition

Définition de demeurer ​​​ | ​​​ verbe intransitif

(auxiliaire être)
(personnes) Rester (en un lieu). Elle ne peut pas demeurer en place. ➙ tenir.
En demeurer là : ne pas donner suite à une affaire, en rester là. Les choses en demeurèrent là, n'allèrent pas plus loin.
littéraire Passer du temps (à). Demeurer longtemps à rêver. ➙ s'attarder à.
Continuer à être (dans une situation). ➙ rester. Demeurer sans secours. Il préfère demeurer inconnu.
Continuer d'exister. impersonnel Il n'en demeure pas moins que (+ indicatif) : il reste que.
(auxiliaire avoir) Habiter, résider. Nous avons demeuré à Paris pendant cinq ans.

Conjugaison

Conjugaison du verbe demeurer

actif

indicatif
présent

je demeure

tu demeures

il demeure / elle demeure

nous demeurons

vous demeurez

ils demeurent / elles demeurent

imparfait

je demeurais

tu demeurais

il demeurait / elle demeurait

nous demeurions

vous demeuriez

ils demeuraient / elles demeuraient

passé simple

je demeurai

tu demeuras

il demeura / elle demeura

nous demeurâmes

vous demeurâtes

ils demeurèrent / elles demeurèrent

futur simple

je demeurerai

tu demeureras

il demeurera / elle demeurera

nous demeurerons

vous demeurerez

ils demeureront / elles demeureront

Synonymes

Synonymes de demeurer verbe intransitif

habiter, loger, résider, séjourner, crécher (familier), nicher (familier), percher (familier), se tenir (vieilli), gîter (vieux)

durer, continuer, se maintenir, perdurer, persister, rester, subsister, survivre, tenir

persister, continuer, persévérer, rester

s'attarder, rester

Exemples

Phrases avec le mot demeurer

Cette forme nécessite un maillage graphique compliqué, d'autant que l'esthétisme doit rester l'un des centres d'intérêts essentiels, et que l'oeuvre demeurer pérenne.Ouest-France, 26/12/2015
Pour demeurer avec moi, tu es trop folle !Gustave Flaubert (1821-1880)
D’autre part, je crois que les services d’intérêt économique général doivent demeurer dans le champ d’application de la directive.Europarl
Les dons d'organes doivent demeurer strictement non- commerciaux.Europarl
J'espère que vous ne nous quitterez pas encore, et que vous consentirez à demeurer quelques jours avec nous.Gustave Aimard (1818-1883)
Mais dans certaines activités, quels que soient les progrès, la performance environnementale du luxe demeurera toujours très en deçà des autres segments de marché.Capital, 07/02/2020, « Basket vegan, tissus recyclés... les marques de luxe se mettent… »
Le pouvoir de réglementation doit donc demeurer au niveau national, le plus près possible de chaque citoyen.Europarl
Car demeurer inerte, c'est autoriser l'autre à vous marcher sur les pieds.Capital, 07/05/2015, « Comment bosser avec une personne qu'on déteste »
La clause d’doit demeurer pour des raisons pratiques et de principe.Europarl
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEMEURER v. n.

Loger, habiter, sejourner en quelque lieu, maison ou retraite. Les Anciens ont crû qu'on ne pouvoit demeurer sous la Zone Torride, ni dans les Zones Glaciales. Cet Officier demeure au Louvre, il y est logé. Ce Marchand demeure sur le quay des Orfevres au croissant. Les Nobles qui demeurent à la campagne sont traitez de campagnards. Les bestes farouches demeurent dans les forests, dans les lieux deserts. Ce mot vient du Latin dimorare, ou dimorari. Du Cange.
 
DEMEURER, signifie aussi, Estre un espace de temps à faire quelque chose, à arriver. Saturne demeure trente ans à faire le tour du Zodiaque. Les couriers les plus prompts demeurent huit jours à aller de Paris à Rome. Ce valet demeure trop, quand on l'envoye quelque part. Je ne demeureray pas à mon voyage, je ne feray qu'aller & venir. Le Messie a demeuré long-temps à venir. On a demeuré trente ans à faire ce bastiment. Virgile a demeuré toute sa vie à travailler à son Eneïde.
 
DEMEURER, signifie aussi, S'arrester. Une sentinelle crie au moindre bruit, Qui va là, demeure là. Quand il apprit cette nouvelle, il demeura tout court, il changea de dessein. L'armée est demeurée campée en un tel endroit. Cette pendule est juste, elle ne demeure jamais, elle ne s'arreste point. Il faut reprendre cette lecture, cet ouvrage, ce discours au point où nous en sommes demeurez la derniere fois.
 
On dit au Palais, qu'une cause est demeurée sur l'heure, quand une plaidoirie a été interrompuë par la levée de l'Audience. Quand on donne des deffenses, on dit, Toutes choses demeurant en estat, pour arrester le cours d'une procedure commencée. On dit qu'une boule est demeurée, quand elle s'est arrestée au milieu du jeu. On dit encore, Demeurez icy à souper, à coucher.
 
On dit en ce sens, qu'il en faut demeurer là, c'est à dire, s'arrester à une chose deliberée, concluë, choisie, & dont on est demeuré d'accord, ne pousser pas plus loin une contestation, un éclaircissement. C'est un homme qui n'en demeurera pas là, qui poussera bien loin son ressentiment, sa fortune. Ce Conseiller du Chastelet n'en veut pas demeurer là, il veut estre Maître des Requestes, President, quand il aura l'âge, ou le service. Cette affaire est demeurée là, c'est à dire, Il n'y a personne qui la poursuive, qui la fasse juger.
 
DEMEURER, signifie aussi, Achever, finir un ouvrage. Dans les bastiments on fait plusieurs constructions qui ne sont pas à demeurer. Les cintres de bois, les estayes ne sont pas à demeurer. Cette pierre est arrestée par le poseur, elle est à demeurer. Voilà un tableau bien fini, il est à demeurer. Cecy n'est qu'un essay, un modele, qui n'est pas à demeurer.
 
DEMEURER, se dit encore de ce qui s'arreste naturellement. Quand on manie de la graisse, il en demeure toûjours aux doigts : ce qu'on applique à ceux qui manient de l'argent. La gruë tira l'os qui étoit demeuré dans le gosier du loup. La lie demeure au fond du tonneau. Une viande indigeste demeure sur l'estomac. Ce malade a tellement vomi, qu'il ne luy est rien demeuré sur le coeur. On le dit aussi au figuré, d'une parfaite reconciliation. On dit aussi, Demeurer maître, victorieux. Le champ de bataille luy est demeuré. La honte de cette action est demeurée à ceux qui l'ont entreprise. Quand les écoliers estudient bien, le profit leur en demeure. Ce Prince est demeuré neutre pendant toute la guerre.
 
DEMEURER, signifie aussi, Estre de reste. Le vent a abattu tous les fruits, il n'en est pas demeuré un sur l'arbre. Cet escadron a été tellement deffait, que tout est demeuré sur la place. Voilà le debris de ce vaisseau, ce qui en est demeuré, qui nous en est resté. Il ne nous est rien demeuré des Ouvrages d'Epicure, de Democrite. Quand on mangeoit l'Agneau Paschal, il falloit faire en sorte qu'il n'en demeurast rien. Il est demeuré perclus de ses membres, demeuré estropié, aveugle d'une telle maladie.
 
On dit aussi dans les Comptes, qu'un Receveur est demeuré en reste, en arriere de telles sommes ; qu'une partie est demeurée en souffrance, en debet de quittance.
 
DEMEURER, se dit figurément en choses spirituelles & morales. L'esprit du Sage demeure toûjours en une même assiette. C'est un homme moderé qui demeure dans de justes bornes, qui demeure dans le respect devant ses superieurs. Celuy qui demeure dans le silence, quand son voisin empiete sur luy, luy laisse acquerir prescription ; il demeure en arriere, quand il laisse accumuler des arrerages, faute de les payer. On dit aussi de celuy à qui la memoire est infidelle, qu'il demeure en son discours, en son Sermon, qu'il est demeuré tout court dans la chaise. On dit de celuy qui n'a pas assez de vivacité d'esprit pour répondre sur le champ à quelque reproche, ou à quelque objection, qu'il est demeuré confus, muet, interdit, qu'il est demeuré froid comme glace. Ces peuples sont inquiets, ils ne sçauroient demeurer en paix. C'est un brave qui ne peut demeurer inutile, les bras croisez.
 
DEMEURER, se dit proverbialement en ces phrases. Il est demeuré sur son appetit, pour dire, qu'il ne s'est pas rassasié de quelque chose. Il faut demeurer sur la bonne bouche, pour dire, sur ce qui plaist, sur ce qui est agreable. On dit aussi, qu'un homme est demeuré pour les gages, quand il a été tué, ou pris dans quelque occasion : ce qu'on dit aussi d'un bras, d'un oeuil, d'une jambe, ou des hardes qu'il y aura perduës. On dit qu'un homme demeure en beau chemin, quand il abandonne un dessein qu'il avoit entrepris, sans qu'il y ait de notable difficulté qui l'arreste. On dit aussi, que la parole vole, & que l'écriture demeure.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022