sénile

définitions

sénile ​​​ adjectif

De vieillard ; propre à la vieillesse. Tremblement sénile.
Atteint de sénilité.

synonymes

sénile adjectif

gâteux, décrépit, retombé en enfance, gaga (familier), ramolli (familier)

être sénile

sucrer les fraises (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Par le moyen des bésicles, l'œil échappe, pour ainsi dire, à l'affaiblissement sénile qui opprime la plupart des autres organes.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Et il s'en alla en donnant libre cours à sa sénile colère.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Pire qu'un vieux... plus inventif et plus féroce dans la débauche qu'un sénile impuissant ou un prêtre satanique.Octave Mirbeau (1848-1917)
Il marchait vers elle, le visage décomposé par une rage sénile, les lèvres tremblantes...Georges Ohnet (1848-1918)
Mettons que votre avenir m'intéresse à la folie, ou que je nourris une passion sénile pour votre bonheur, et n'en parlons plus.Marcel Boulenger (1873-1932)
L'explication des indulgents flottait entre obstination puérile et opiniâtreté sénile.Victor Hugo (1802-1885)
Aussitôt rentré chez lui, le vieillard avait voulu, dans sa folie sénile, renouveler par lettre ses offres et ses demandes.Émile Blémont (1839-1927)
Rien n'était touchant comme de le voir tendre au blessé une tasse de tisane avec son doux tremblement sénile.Victor Hugo (1802-1885)
Évidemment sa faiblesse pour cette petite fille, qui faisait de lui ce qu'elle voulait, était une preuve de démence sénile, que les tribunaux ne pourraient pas ne pas peser.Hector Malot (1830-1907)
Et dans cette uniformité, imaginez le soleil blanc, fatigué et sénile, des déclins d'automne...Charles le Goffic (1863-1932)
Leur vanité sénile était satisfaite... tout était donc pour le mieux.Émile Gaboriau (1832-1873)
C'était fini : une existence respectée, une fortune l'attendaient là-bas ; il ne pouvait pousser son égoïsme sénile jusqu'à la garder davantage, dans sa misère et sous les huées.Émile Zola (1840-1902)
Une voix qui parlait probablement dans une cour, de l'autre côté du mur, voix un peu sénile, mais pourtant si haute, qu'elle venait jusqu'aux passants dans la rue.Victor Hugo (1802-1885)
N'était-il pas un vieillard affaibli, tombé à l'enfance sénile, un de ces esprits que le gâtisme commençant livre à toute crédulité ?Émile Zola (1840-1902)
Cela doit provenir de ce que le caractère lui-même a quelque chose de juvénile, de viril ou de sénile, en harmonie avec l'âge correspondant, ou amendé par cet âge.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Au lieu de l'écœurer, cette sale réalité l'incitait à de maladives luxures, habituel phénomène de l'éréthisme sénile soustrait à la loi naturelle et qu'actionne un prestige extérieur.Camille Lemonnier (1844-1913)
Les transports furieux d'une passion sénile n'avaient pas encore étouffé en lui tous les instincts de la paternité, et l'inquiétude réveillait son affection autrefois si tendre.Émile Gaboriau (1832-1873)
En effet, lorsqu'elles prétendent violenter leur nature, elles tombent dans la décadence sénile avec une effrayante rapidité.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Ce vieillard n'a qu'une excuse : il croit défendre le drapeau, il aide sa mémoire sénile pour terrasser en moi le traître.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

15/07/2021