senti

 

définitions

senti ​​​ , sentie ​​​ adjectif

littéraire Empreint de sincérité, de sensibilité. Une description sentie. —  Bien senti : exprimé avec conviction et justesse. Un discours bien senti.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ai bien senti que tu ignorais la tendresse, mais j'ai vu que tu ignorais aussi ce qui souille les hommes, la tyrannie et le châtiment.George Sand (1804-1876)
Chaque journée était un succès, mais il devait être suivi de tant d'autres succès pareils, qu'il était à peine senti et apprécié.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
De moment en moment le vieillard avait senti la paix succédant en lui-même aux agitations.Honoré de Balzac (1799-1850)
L'effet fut terrible dans l'opinion, et senti d'autant plus vivement, que le roi avait autorisé toutes les espérances contraires.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
J’ignore si quelqu’un s’est senti intimidé, mais ce manège mérite d’être fermement condamné.Europarl
Il ne paroît donc pas que les modernes législateurs aient senti toute l'influence que peut avoir une éducation uniforme, qu'un même esprit dirige au même but.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Son bras est le seul sur lequel je me sois appuyée, et je n'ai jamais senti le contact d'aucun autre homme.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je vous réitère mes excuses si vous vous êtes senti offensé ; quoiqu'il en soit, je n'ai pas compris votre réponse.Europarl
Bien qu’attristé, je me suis senti obligé d’accepter la raison invoquée, à savoir la sécurité.Europarl
Shakspeare, en l'écrivant, a senti tout ce que nous y sentons, et beaucoup d'autres choses.Hippolyte Taine (1828-1893)
Les femmes ont un respect profond et senti pour les génies heureux qui varient les avantages de leur beauté et de leur figure.Paul Sébillot (1843-1918)
Vous qui l'entendrez comme une anecdote, vous ne sentirez rien de ce que j'ai senti.Pierre Louÿs (1870-1925)
Du jour où je me suis donnée, j'ai bien senti que je ne me reprendrais plus.Michel Corday (1869-1937)
Mais, moi, il ne m'a jamais grondée, j'ai toujours senti qu'il avait un faible pour moi...Émile Zola (1840-1902)
À toutes les époques, lorsqu'il a été question de réforme parlementaire, on a senti la nécessité de fermer aux députés la carrière des fonctions publiques.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je vois ce pourquoi aujourd'hui ; j'ai senti vivement toute ma vie, mais je ne vois le pourquoi que longtemps après.Stendhal (1783-1842)
Je me suis senti tellement seul sur la terre, et si petit, que j'ai repris bien vite la route de chez moi.Guy de Maupassant (1850-1893)
A mesure qu'ils s'étaient multipliés, les hommes avaient senti croître leurs vices en même temps que leurs besoins.Saintine (1798-1865)
J'ai conscience que cela n'était pas le sujet mais à la suite de l'intervention du parti socialiste, j'ai senti que je devais faire cette intervention.Europarl
Mais ce que j'ai pensé ou senti à la suite de cette cruelle agonie, n'intéresse pas la suite de mon histoire.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020