serrement

 

définitions

serrement ​​​ nom masculin

Action de serrer. Serrement de main : poignée de main. —  Fait d'être serré, contracté. Un serrement de gorge. —  Serrement de cœur, sentiment de tristesse. ➙ pincement.
 

synonymes

serrement nom masculin

contraction, pincement, oppression

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle, distraite, prolongeait sa visite, ayant cependant conscience que c'était trop, et sentant un serrement de cœur lui venir à l'idée qu'elle ne le verrait pas.Pierre Loti (1850-1923)
Quoique préparée à l'idée de coucher là, elle n'en éprouva pas moins un serrement de cœur en se trouvant ainsi isolée, et perdue dans cette forêt, en plein noir.Hector Malot (1830-1907)
J'errais seul de longues heures dans la campagne, et ce n'était, qu'avec un inexprimable serrement de cœur que je rentrais à l'habitation.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Je ne puis exprimer le serrement de cœur que j'éprouve au bruit des cables et des ancres qui se précipitent dans l'onde.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Avec quel serrement de cœur j'attendais les nouvelles, les lettres, les journaux, et quelles révoltes, quelles douleurs à les lire !Émile Zola (1840-1902)
C'est avec un profond serrement de cœur que je donne ici à sa mémoire pieusement conservée, le souvenir ému de ma reconnaissance.André Le Glay (1785-1863)
Crois-tu pas, dis, mon ange aimé, qu'un regard, qu'un serrement de main nous plongeraient dans ces extases délicieuses, si nous étions toujours seuls ?Eugène Sue (1804-1857)
Elle se transformait, se faisait languissante, affichait des effarouchements d'innocente, se disait nerveuse, au point d'avoir des crises pour un serrement de main trop tendre.Émile Zola (1840-1902)
Quelques larmes versées, un serrement de mains échangé, telle avait été la récompense qu'elle lui avait accordée.Georges Ohnet (1848-1918)
Il comprit bien au serrement de main qui accompagna ce refus que la jeune femme refusait seulement une occasion de se laisser attendrir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En effet, il sentait moins, à ses tempes et à ses côtes, le douloureux serrement, cette ceinture de la peur dont craquent les os.Émile Zola (1840-1902)
La princesse me reçoit avec cette animation qui lui est particulière, et qui se traduit dans l'action qu'elle met dans son serrement de main.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il en résulta, dans ses habitudes, durant quelques semaines, un bouleversement complet, et un vrai serrement de cœur, en face de cette plaine fertile, changée en un lac gigantesque.Edmond Biré (1829-1907)
Elle partit le lendemain comme elle l'avait décidé, et j'attendis huit jours avec un serrement de cœur inexprimable.Émile Souvestre (1806-1854)
La comtesse partit avec un inexprimable serrement de cœur ; et avant qu'elle eût fait dix pas, le comte lui vit mettre son mouchoir à ses yeux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Lentement, invinciblement, ces voix l'envahissaient, redoublaient l'anxiété dont il avait, dans la journée, senti plusieurs fois le serrement à la gorge.Émile Zola (1840-1902)
Le dernier serrement de main du gentilhomme esclavon et du voyageur français fut un adieu éternel.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Le remords l'assaillit, – ce n'était pas la première fois, – et elle pensa avec un douloureux serrement de cœur à la douleur que ses parents allaient éprouver bientôt.Henry Gréville (1842-1902)
Jamais cependant une parole d'amour n'avait été échangée entre eux, jamais un serrement de main n'avait indiqué ce que les lèvres n'osaient pas prononcer.Hector Malot (1830-1907)
Nous retournâmes au rivage, accompagnés par eux, et nous échangeâmes un dernier serrement de main, eux à terre et nous déjà dans notre barque ; un coup d'aviron nous sépara d'eux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SERREMENT » s. m.

Action par laquelle on serre. Un agonisant témoigne sa repentance par un serrement de mains à son Confesseur.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020