siège

 

définitions

siège ​​​ nom masculin

Lieu où se trouve la résidence principale (d'une autorité, d'une société…). Le siège d'un parti. —  Siège social : domicile légal (d'une société).
Lieu où réside, où se trouve la cause (d'un phénomène). Le siège d'une douleur.
Lieu où s'établit une armée, opérations menées pour prendre une place forte. Faire le siège d'une ville. ➙ assiéger. Lever le siège. —  État de siège : régime spécial qui soumet les libertés individuelles à une emprise renforcée de l'autorité publique.
Objet fabriqué, meuble disposé pour qu'on puisse s'y asseoir. Offrir un siège à qqn. —  Les sièges d'une automobile.
Place, fonction d'un membre d'une assemblée. Siège de député.
Dignité d'évêque, de pontife. Siège épiscopal.
(dans quelques emplois) Partie du corps humain sur laquelle on s'assied. ➙ familier fondement, postérieur. Bain de siège. Enfant qui se présente par le siège (lors d'un accouchement).
 

synonymes

siège nom masculin

place

[sortes] chaise, fauteuil, pliant, strapontin, tabouret

base, centre, foyer

résidence principale, quartier général

encerclement, blocus

fesses, séant (littéraire), derrière (familier), postérieur (familier)

lever le siège

partir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toute une série d’agences se sont enfin vu attribuer un siège, alors qu’aucune décision n’avait pu être prise à ce sujet lors de nombreux sommets.Europarl
Il dut entreprendre le siège de cette ville qui était bien fortifiée et pourvue d'un grand nombre de défenseurs.Ernest Mercier (1840-1907)
Aussi faisait-il le siège de la jeune veuve avec une suite et une prudence accomplies.Paul Bourget (1852-1935)
Les consistoires actuellement existants, leur siège et leur circonscription, tels qu'ils sont fixés par le décret du 11 décembre 1808, sont maintenus.Aristide Briand (1862-1932)
Le vote de demain sera secret ; utilisez votre premier vote à 10 heures afin de témoigner votre soutien en faveur d'un siège unique et d'une présidence équitable.Europarl
Trouvez bon que je prenne un siège ; je sens une émotion qui ne me permettroit pas de me soutenir debout ; j'ai d'ailleurs des choses importantes à vous dire.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Cher collègue, le siège des institutions ne constituait guère l'objet du débat, ni l'objet du vote.Europarl
L’entreprise a introduit un recours devant les autorités et le tribunal du travail, où siège le syndicat, a adopté, selon toute évidence, une décision favorable au mouvement syndical.Europarl
Je fais ici référence à la 14e directive du droit des sociétés sur le transfert du siège statutaire, l'endroit où est enregistrée l'entreprise.Europarl
Or, la cour des sessions ne siège que deux fois par an ; elle n'inspecte point, elle juge les faits répréhensibles qu'on lui dénonce.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Sur ma joue, au siège du mal, il ne faut pas des remèdes de bonnes femmes.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Cette autorité devra être instituée d'ici 2002/2003 et nous espérons bien que la question du siège ne sera pas un frein à sa mise en place.Europarl
Cependant, je ne siège pas dans cette assemblée en tant que représentant de l'industrie suédoise, mais comme partisan des idées politiques écologistes.Europarl
Pendant le premier siège, il endossait la vareuse du garde national, comme tout le monde.Albert Delpit (1849-1893)
Tout est égal, l'intérêt n'est pas plus dans la tête que dans les draperies ou le siège.Eugène Delacroix (1798-1863)
Le domestique se jette à bas de son siège, fait deux brasses et gagne le bord.Gérard de Nerval (1808-1855)
La retraite d'ailleurs m'était impossible, et il me fallait soit passer la nuit sur un siège, soit me coucher à mon tour, à mes risques et périls.Guy de Maupassant (1850-1893)
J'ai bien failli en manquer un, mais le voilà qui se dirige à grands pas vers son siège.Europarl
Il était très important pour moi, dans le cadre de la sélection du siège, que l'on choisisse un endroit offrant un environnement favorable.Europarl
Je leur demande de voter puis de venir près du siège de la présidence afin de pouvoir confirmer les résultats.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SIEGE » s. m.

Meuble qui sert à s'asseoir. Une garniture de chambre est d'un lit & de douze ou dix-huit sieges. Les sieges sont, des fauteuils qui ont un dossier & des bras, des chaises qui n'ont simplement qu'un dossier, des placets & des tabourets qui n'ont ni l'un ni l'autre, des sieges pliants, qui sont soustenus par des sangles ou de fortes toiles pour estre plus mollets. On les appelle autrement selles brisées ; & quand ils ont un dossier, on les nomme perroquets, & ils servent à s'asseoir à table. Les escabelles & les bancs sont des sieges simplement de bois, car les autres sont garnis d'estoffe, de velours, de moquette, de tapisserie, &c.
 
SIEGE, se dit aussi de tous les lieux où on s'assied. Il y a dans les jardins des sieges de gason, des sieges de pierre. Un siege de Cocher pose sur les moutons de devant du carrosse. Dans les Eglises il y a les hauts sieges & les bas sieges, qui sont les hautes & basses chaises du Choeur où se placent les Prestres en haut, & les Clercs en bas.
 
SIEGE, en termes de Medecine, se dit de la partie du corps humain sur laquelle on s'assied, & particulierement du fondement, de l'anus. Il a mal au siege, une fistule au siege. Les Philistins renvoyerent l'Arche à cause des maladies qui leur étoient venuës au siege.
 
SIEGE, se dit figurément en choses morales. Les Philosophes n'ont pû encore determiner où estoit le siege de l'ame, de la raison, de la vie. Descartes a dit que le siege de l'ame est dans la glande pineale du cerveau. Les Medecins attribuent au coeur le siege de la vie. Constantinople estoit le siege de l'Empire d'Orient ; Rome de l'Occident. Vienne est presentement le siege de l'Empire ; Paris celuy des Rois de France,
 
SIEGE, se prend aussi pour toute sorte de Jurisdiction Ecclesiastique, ou Seculiere, & pour le lieu où elle s'exerce. Quand on a recours au Pape, on dit qu'on reclame l'autorité du St. Siege. Un Siege Patriarchal, Archiepiscopal, Episcopal, c'est la dignité, la jurisdiction, & la place qui appartient à ces Prelats ; & on dit que le Siege est vaquant, lors que le Prelat est mort, & qu'il n'y a personne qui occupe sa place. A l'esgard des seculiers, il y a des Sieges Presidiaux, des Sieges Royaux, des Sieges subalternes, qui sont les Justices des Seigneurs ; le Siege de la Connestablie, des Mareschaussées, &c. & on dit en general, qu'un Juge est au Siege, qu'il tient le Siege, quand il est en la premiere place de ces Tribunaux.
 
SIEGE, en termes de Guerre, est le campement d'une armée tout autour d'une place qu'elle a envie de prendre, soit par famine, en faisant simplement des lignes pour empêcher que rien n'y entre ; soit par vive force, en faisant des trenchées, & y donnant des assauts. Les plus fameux sieges des Anciens sont ceux de Troye, de Tyr, d'Alexia, de Numance. Ceux des Modernes sont ceux d'Ostende, & de Candie. Ce Capitaine entend bien à faire un siege. Il a été malheureux, & contraint de lever le siege. Il a fallu faire un siege regulier & dans les formes devant cette bicoque, on ne l'a pû enlever d'emblée.
 
On dit aussi d'une femme severe & difficile à charmer, qu'on ne la sçauroit prendre que par un siege regulier, qu'il faut beaucoup de soins & de longues assiduitez.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020