Email catcher

simagrée

Définition

Définition de simagrée ​​​ nom féminin

surtout au pluriel Comportement affecté destiné à attirer l'attention, à tromper. ➙ manière. Faire des simagrées.

Synonymes

Synonymes de simagrées nom féminin pluriel

minauderies, affectation

comédie, embarras, façons, manières, mines, chichis (familier), histoires (familier), grimaces (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot simagrée

Ce qu'on a eu l'air de faire, ce sont de pures simagrées dont il serait ridicule de parler.François Guizot (1787-1874)
Chaque chant a son instant de vérité ou il n'est rien, pénible criaillerie, jointe à de grotesques simagrées.Études, 2013 (Cairn.info)
Là règne l'impuissance ; là plus d'idées, elles ont passé comme l'énergie dans les simagrées du boudoir, dans les singeries féminines.Honoré de Balzac (1799-1850)
Outre cette simagrée générale, il y a tout de même un problème de taille.Commentaire, 2013, Shmuel Trigano (Cairn.info)
Sans peur et sans simagrées, elle s'avançait, souriante et les bras tendus, toute sa personne déjà offerte en amour.Remy de Gourmont (1858-1915)
Mais que faisons-nous nous-mêmes à la lecture de leurs simagrées et autres contorsions ?Poétique, 2015, Michel Jeanneret (Cairn.info)
L. se surpassait en simagrées, on n'en voyait pas moins distinctement ses crocs.Commentaire, 2005, Louis Van Delft (Cairn.info)
Les phrases sont sans concession, sans romantisme, sans simagrée et sans espoir.Hommes & Migrations, 2021, Mustapha Harzoune (Cairn.info)
Et penser qu'ils sont ainsi des millions sur la terre qui s'amusent à ces simagrées !Guy de Maupassant (1850-1893)
Le comédien noir qui a simplement troqué les simagrées simiesques du blackface contre les momeries de la moinerie excelle dans l'art de la tartufferie.Études anglaises, 2001, Michel Imbert (Cairn.info)
Si elle criait, la mère, appelée pour avis, l'accusait de simagrées.Revue française de psychanalyse, 2002, Steven Wainrib (Cairn.info)
Tu vas bêtement croire qu'elle fera des grimaces, des simagrées, qu'elle me traitera de monstre, de séducteur...Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Mais son corps cambré en arrière démentait aussitôt la simagrée de sa bouche.Fernand Vandérem (1864-1939)
On comprend mieux alors la crispation à décrire ces mauvaises amitiés, ou plutôt, ces amitiés au rabais, simagrées d'amitié, simulacres d'amitié, illusions d'amitié voire non-amitiés.Parlement(s), 2016, Bénédicte Sère (Cairn.info)
Que m'importent les hommes et leurs plates simagrées ?Stendhal (1783-1842)
Fût-ce dans cette dérision résiduelle des simagrées, elle est l'ultime ressource d'une réserve défensive qui ne se laisse pas prendre à la comédie des honneurs.Medium, 2017, Robert Damien (Cairn.info)
Elle comporte pour finir une pointe qui expose l'envers de ce lexique alambiqué et de ces simagrées romantiques.Jacques Perret, 2013, Marie Hartmann (Cairn.info)
Nous n'avons évidemment pas cautionné ces simagrées et nous avons voté contre ce rapport.Europarl
Les simagrées de la vérité proviennent de ce qu'elle ne peut que se mi-dire.L'en-je lacanien, 2019, Bernard Nominé (Cairn.info)
Toutes ces simagrées mettent petits et grands enfants en train pour apprendre des rythmes de plus en plus complexes.Ouest-France, Élisabeth MAFART, 04/02/2011
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SIMAGRÉE s. f.

Petite grimace, minauderie vicieuse, affectation de gestes & de contenances qui rendent une personne ridicule, ou suspecte. Les sottes femmes sont sujettes à faire mille simagrées par coquetterie pour paroistre belles. Les faux devots font mille simagrées pour tromper le peuple avec leur hypocrisie. Les honteux font bien des simagrées pour refuser une chose qu'ils voudroient dêjà tenir. Ce mot vient de simulacrum, ou des peintures que par ignorance ou par derision on faisoit avec de laides grimaces. On a dit autrefois simagruë, comme pour dire simulacruë.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des phrases qui ont changé le monde... Top 10 des phrases qui ont changé le monde...

L‘histoire n’est pas seulement faite de grands événements. Elle est aussi faite de grands discours, de phrases qui ont marqué des générations et...

Candice Zolynski 12/03/2024
sondage de la semaine