somptuaire

 

définitions

somptuaire ​​​ adjectif

Antiquité Loi somptuaire, qui, à Rome, restreignait les dépenses de luxe.
(critiqué) Dépenses somptuaires, de luxe.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y eut néanmoins de fréquentes infractions à l'ordonnance somptuaire, et bien des femmes se parèrent de ces ceintures dorées, qu'elles n'avaient pas le droit de porter.Paul Lacroix (1806-1884)
La contribution foncière, portée à 250 millions, la contribution somptuaire et personnelle à 50, les douanes, le timbre, l'enregistrement à 150, durent fournir les 450 millions de la dépense ordinaire.Adolphe Thiers (1797-1877)
La loi somptuaire, qui avait prescrit de donner la même forme et la même couleur aux gondoles, servait merveilleusement le secret que chacun gardait sur les habitudes de sa vie.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Celui qui est vestito di pano acquiert par le fait même de cette supériorité somptuaire de grands priviléges aristocratiques.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Accordons que, par une taxe somptuaire, on puisse réformer l'impôt du sel et quelques autres contributions exorbitantes.Frédéric Bastiat (1801-1850)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOMPTUAIRE » adj. m. & f.

Qui concerne la despense. Il se dit particulierement en cette phrase : les Loix somptuaires, telles qu'il y en avoit chez les Romains, & qu'il y en a encore à Venise, pour moderer la despense, & empescher le luxe des citoyens. Les Loix somptuaires regloient la despense d'un souper à une poule, encore ne falloit-il pas qu'elle fust grasse, comme remarque Tertullien en l'Apologetique.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020