songer

 

définitions

songer ​​​ verbe transitif indirect

vieux Rêver ou s'abandonner à la rêverie (➙ songeur).
Songer à : penser à, réfléchir à. Songez-y bien ! —  Évoquer par la mémoire ou l'imagination. —  Envisager en tant que projet. Il songe au mariage ; à se marier. —  S'intéresser à, se préoccuper de. Songer au lendemain.
(transitif) Songer que : prendre en considération le fait que. Avez-vous songé qu'il y a un risque ?
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je songe

tu songes

il songe / elle songe

nous songeons

vous songez

ils songent / elles songent

imparfait

je songeais

tu songeais

il songeait / elle songeait

nous songions

vous songiez

ils songeaient / elles songeaient

passé simple

je songeai

tu songeas

il songea / elle songea

nous songeâmes

vous songeâtes

ils songèrent / elles songèrent

futur simple

je songerai

tu songeras

il songera / elle songera

nous songerons

vous songerez

ils songeront / elles songeront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans l'intérêt de la télévision publique, je préfère ne pas songer que cela s'appelle «service de base».Europarl
Quant à la voir, « il n'y avait pas à y songer », et le billet ajoutait avec charité : « du moins pour le moment ».Fernand Vandérem (1864-1939)
Il m'est si cruel de songer que je suis dans ta vie le principe d'une mauvaise action...Paul Bourget (1852-1935)
Pourquoi ne pas juger de l'avenir par le présent, ou plutôt pourquoi songer à l'avenir ?Gaston Maugras (1850-1927)
Il faudra également songer à l'avenir à mettre en place des indicateurs permettant de cibler les mesures au bon moment et au bon endroit.Europarl
Chaque capitaine, livré à lui-même, n'avait qu'à songer à son vaisseau, et à faire ce qu'il pourrait pour le sauver.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ainsi devrions-nous établir les droits élémentaires avant de songer à élaborer des modèles plus ambitieux.Europarl
En d'autres termes, nous devons forcer les autorités nigérianes à respecter la démocratie les élections libres ou – soyons francs – il faudra songer à fermer le robinet de l'aide financière.Europarl
Je retiens aussi la remarque formulée par plusieurs d’entre vous selon laquelle il faudra peut-être néanmoins songer à développer le cadre des relations transatlantiques.Europarl
Adieu, monsieur ; le seul soulagement que j'éprouve dans ma douleur est de songer qu'il me reste un ami tel que vous.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Le lendemain, vu la quantité d'unités hors de combat, il était impossible de songer à se battre.Louis Pergaud (1882-1915)
Vous devez vous laisser guider par votre conscience et votre foi, mais également songer au bien-être à venir de votre prochain.Europarl
Il faudrait, au contraire, songer, à l'instar de certains pays, à faire même du travail au foyer une activité ouvrant droit à une retraite.Europarl
À ces fins je commençai de songer à mettre un peu d'ordre dans les quelques haillons que j'appelais des vêtements.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Vous voilà assez bien instruite de ma santé ; je vous conjure de n'en être plus en peine, et de songer à la vôtre.Madame de Sévigné (1626-1696)
Il ne m'arrivait pas souvent autrefois de songer à l'avenir... maintenant j'y pense toujours, parce que l'avenir, c'est elle...Paul Féval (1816-1887)
Le problème lui paraissant de solution trop difficile, il prit le parti de n'y plus songer.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Je pense que nous voulons mettre toutes les informations disponibles sur la table avant de songer à tirer des conclusions.Europarl
Peut-être devrons nous songer à les imposer si nous constatons que la situation n'évolue pas assez rapidement.Europarl
Voilà des moyens techniques ou technologiques que l’on devrait peut-être songer à mettre en œuvre pour aller à la rencontre de vos préoccupations.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SONGER » v. act.

Resver, se representer quelque chose en dormant. Ce malade a resvé, a songé toute la nuit, il a paru fort agité. Il n'y a personne qui n'ait songé une fois en sa vie qu'il écoit Roy, Pape, Grand Seigneur. Ce mot vient de somniare. Nicod.
 
SONGER, se dit aussi des simples pensées qui viennent aux gens qui veillent. Un bon Arithmeticien devine un nombre, une carte qu'il aura fait songer à un autre, à laquelle il aura appliqué sa pensée. Excusez, si je vous ay blessé, je n'y songeois pas. Il faut songer à ce qu'on fait. Quand on a perdu son argent, il n'y faut plus songer.
 
SONGER, signifie aussi, Faire une serieuse application d'esprit à un ouvrage, à une affaire, à un dessein, afin de tascher d'y reüssir. Il y a long-temps qu'il songe & qu'il medite sur cet ouvrage, avant que de le mettre au jour. Si vous ne songez à vos affaires, qui y songera pour vous ? Ce jeune homme songe à cette fille, il tasche de l'avoir en mariage. Quand on a 60. ans, il est temps de songer à soy, à se convertir, à faire penitence, à se disposer à la mort. Quand on mesoffre à un Marchand, il dit, Vous n'y songez pas, vous n'y faites pas reflexion. On dit aussi, qu'un homme songe à la malice, quand il donne à quelque chose d'equivoque un sens malicieux & deshonneste.
 
SONGÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020