méditer

 

définitions

méditer ​​​ verbe

verbe transitif
Soumettre (qqch.) à une longue et profonde réflexion. ➙ approfondir. Méditez ce que je vous ai dit.
Préparer par une longue réflexion (une œuvre, une entreprise). Méditer un projet. ➙ combiner. Méditer de faire qqch. ➙ projeter.
verbe intransitif S'absorber dans la méditation ; penser longuement (sur un sujet). ➙ réfléchir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je médite

tu médites

il médite / elle médite

nous méditons

vous méditez

ils méditent / elles méditent

imparfait

je méditais

tu méditais

il méditait / elle méditait

nous méditions

vous méditiez

ils méditaient / elles méditaient

passé simple

je méditai

tu méditas

il médita / elle médita

nous méditâmes

vous méditâtes

ils méditèrent / elles méditèrent

futur simple

je méditerai

tu méditeras

il méditera / elle méditera

nous méditerons

vous méditerez

ils méditeront / elles méditeront

 

synonymes

méditer

verbe intransitif

réfléchir, jongler (Québec)

rêver, songer, jongler (Québec)

contempler, se recueillir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les spectacles agréables ne nous sont pas seuls utiles, et nous avons appris, depuis l'histoire romaine, que rien n'exerce l'esprit, n'élève le cœur, comme de méditer sur des ruines.Octave Mirbeau (1848-1917)
Le sujet, au lieu de méditer tristement sur son état, en prend allégrement son parti.Émile Durkheim (1858-1917)
C'est là ce qu'il venait de méditer, et il ne laissait pas que de trouver la condition bien dure.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Adamas avait passé la nuit à choisir, à méditer, à tailler et à ajuster ; la matinée, à essayer.George Sand (1804-1876)
Voilà pourquoi les députés qui soutiennent le plus la pêche – comme ils disent – devraient méditer cette lapalissade : sans poisson, pas de pêche.Europarl
Nous vous donnerons ce soir une copie du testament de votre bienfaiteur ; c'est une pièce très instructive que vous pourrez méditer en vous mettant au lit.Edmond About (1828-1885)
Il était alors sorti dans le champ pour méditer, le jour étant sur son déclin.Henri Loëb (1805-1899)
En effet, nous n'aidons personne ainsi, pas même l'environnement, car si nous votons contre et recommençons à méditer, le monde ne s'arrêtera pas de tourner.Europarl
Reste toutefois à méditer le fait que la procédure employée, cette fois en tout cas, ne permettait pas de véritable négociation.Europarl
Ce malheureux père passa plusieurs heures à prendre et à contempler ces souvenirs l'un après l'autre et à méditer sur le passé.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le peintre, en lui répondant, le 20 mars 1642, lui donne ces conseils qu'on ne saurait trop méditer.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Elle employa donc la durée de la représentation à méditer ce qu'elle lui dirait pendant ce retour.Paul Bourget (1852-1935)
Il ne manque cependant à l'oisiveté du sage qu'un meilleur nom, et que méditer, parler, lire, et être tranquille s'appelât travailler.Jean de La Bruyère (1645-1696)
On le voit, il suivait la pente : il commençait de méditer non plus sur l'origine de la lettre, mais sur le fond.Paul Bourget (1852-1935)
J'avais passé toute la soirée d'hier, toute la nuit, toute la matinée d'aujourd'hui à méditer sur ce grand acte que j'allais accomplir.Paul Féval (1816-1887)
Alors mes pensées devenaient bien profondes ; et, sans savoir ce que c'était que méditer, mon âme se plongeait dans une réelle oraison.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Mais au lieu de méditer sur cette question comme l'aurait pu faire un prince pacifique, il la trancha brusquement et dans l'intérêt de son ambition.Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
Sa grande pensée le poursuit, et quand il contemple un arbre, c'est pour méditer sur la destinée humaine.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il lisait ou rêvait, s'abreuvait jusqu'à la nuit de solitude : à force de méditer sur les mêmes pensées, son esprit se concentra et ses idées encore indécises mûrirent.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Arrivé dans mon appartement, je me mis à rire comme un fou, & passai près d'une demi-heure à en méditer les circonstances.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MEDITER » v. act.

S'attacher fortement à la consideration de quelque chose, faire plusieurs reflexions sur quelque pensée. Ce Philosophe a long-temps medité sur cette matiere, il y a bien revé. Il a long-temps medité sur cette action, avant que de la faire.
 
MEDITER, signifie quelquefois, Avoir envie, un dessein de faire quelque chose. C'est un homme qui medite sa fuitte.
 
MEDITER, en termes de Devotion, se dit de cette retraitte spirituelle, de ce recueillement d'esprit, dans laquelle on considere la grandeur & la bonté divine, la profondeur des mysteres, les infirmitez, la mort & les autres choses qui excitent à bien vivre. Les affaires du monde nous empêchent de mediter celles de nostre salut.
 
MEDITÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Lexicovid Lexicovid

Tous les grands événements historiques contribuent à créer ou à diffuser un vocabulaire spécifique.

Marie-Hélène Drivaud 27/09/2020