spasme

 

définitions

spasme ​​​ nom masculin

Contraction brusque et involontaire d'un ou de plusieurs muscles. ➙ convulsion, crampe, crispation.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un dernier spasme avait tordu ses lèvres, et sa bouche déplacée, inclinée tout à fait à droite et entr'ouverte, avait une expression sinistre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ses sourcils se rejoignirent dans une contraction involontaire, et dans un spasme douloureux, il se mordit la lèvre inférieure.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Et, quand il fut plongé, la tête se renversa dans un spasme, on entendit comme un craquement des os, pendant qu'il étouffait, d'un souffle éperdu.Émile Zola (1840-1902)
On y voit des gens embrasser les étoffes trop fort et « sombrer jusqu'au spasme en pleine illusion ».Han Ryner (1861-1938)
Mission splendide et cruelle à la fois, qui exalte et qui révolte, parce que le spasme présent nous meurtrit et nous sacrifie !...Romain Rolland (1866-1944)
Cette sorte de rire est un spasme, et vous voyez venir chez l'un l'endurcissement ou la folie, chez l'autre l'excitation ou le dégoût.Hippolyte Taine (1828-1893)
J'ai beau en connaître le point de départ, elle demeure bien étrange, cette constante union de deux sensations aussi différentes que la sensation visuelle et le spasme.Remy de Gourmont (1858-1915)
En un éclair à la fois plus suave et plus atroce que le spasme, toi, la bonté et l'amour même, tu vas pouvoir réunir les tronçons de ton idéal.Georges Eekhoud (1854-1927)
À de certains moments, il restait muet et pensif, absorbé en lui-même, ne m'entendant plus, et pressant sa poitrine comme pour y comprimer un spasme douloureux.Jules Verne (1828-1905)
Nous avons donc un peu de temps pour préparer ce pic, ce spasme qui interviendra sans doute à ce moment-là.Europarl
Ce coup de canif dont elle perçait le cœur de sa belle-fille lui causa, à cette excellente femme, un petit spasme intérieur d'une ineffable jouissance.Joseph Marmette (1844-1895)
Peu à peu, son joyeux spasme diminua d'intensité, mais pas assez pour la laisser s'expliquer.Alphonse Allais (1854-1905)
Le public, au lieu de s'en tenir à un éclat de rire d'une demi-heure, s'est habitué à ce spasme de démence bête qui dure toute une soirée.Émile Zola (1840-1902)
Ils revenaient à cet instant, au geste le plus élémentaire, mentaire, au spasme le moins innocent,– par le plus long.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
C'était une des fatalités héréditaires du tempérament de cet enfant trop aimé, qu'un son de voix dure lui donnât toujours un petit spasme douloureux au cœur.Paul Bourget (1852-1935)
Une crainte vague et cependant terrifiante, inexplicable et qui avait l'horreur de la réalité, étreignait son cœur jusqu'au spasme.Émile Gaboriau (1832-1873)
Son visage tout entier se contracta dans un spasme d'agonie, et je n'eus que le temps de la soutenir.Paul Bourget (1852-1935)
Elle ne put réprimer alors sa fureur ; mais ce fut l'affaire d'un moment, un simple spasme qui fit place tout de suite à un sourire.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Il voulait rendre cette femme heureuse, voir ses yeux révulsés et ses lèvres, par l'oppression du spasme, entr'ouvertes.Remy de Gourmont (1858-1915)
Sa joie allait jusqu'au spasme, et, pour peu qu'on ne l'eût pas ménagée, elle touchait à la folie.Jules Janin (1804-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SPASME » s. m.

Terme de Medecine. C'est une convulsion qui cause un mouvement involontaire des nerfs, qui les fait retirer vers leur origine qui est le cerveau ou la nuque, & par consequent des muscles & des parties qui sans cela agiroient selon nostre volonté, desorte qu'il n'est pas en la puissance du malade d'estendre la partie affligée pendant l'accés, ou même tout le corps, si la convulsion est universelle. L'epilepsie est un spasme universel qui s'étend par tout le corps. Il y a des spasmes particuliers à chaque membre, qui ont des noms differents. Celuy de la bouche s'appelle spasme de chien, celuy de la verge satyriasis, &c. Le spasme ou la convulsion provient de repletion, ou d'inanition. Celle-cy est incurable. Celle qui arrive aprés avoir pris de l'ellebore ou autre purgatif violent, est mortelle. Il y en a qui proviennent de ventositez, de morsure de bestes venimeuses, de la picqueure d'un nerf, de l'acrimonie des humeurs qui picquent l'estomach, des vapeurs de matrice, d'un froid excessif, &c.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020