Email catcher

soumission

Définition

Définition de soumission ​​​ nom féminin

Fait de se soumettre, d'être soumis (à une autorité, une loi) ; attitude d'une personne soumise. ➙ obéissance. Une soumission aveugle.
Action de se soumettre, d'accepter une autorité contre laquelle on a lutté. Faire acte de soumission.
Droit Devis établi en réponse à un appel d'offres, à une adjudication publique.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot soumission

Elle avait vu leur soumission et leurs humiliations, elle-même avait affronté des inégalités qu'elle jugeait absurdes, dépassées.Ouest-France, 01/07/2018
Insultes, vêtement arraché, soumission par une prise à la nuque : trois prisonniers sont venus témoigner des humiliations qu'ils ont subies.Ouest-France, 20/11/2020
La contrainte ne semble pas être l'élément déterminant de leur soumission aux nouveaux principes.Ouest-France, 01/04/2018
Jamais on ne vit une plus grande exactitude, une soumission plus entière, un dévouement plus absolu.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Cette question qui pourrait avoir l'apparence d'une soumission aux revendications de la doxa, se révèle on ne peut plus philosophique.L'enseignement philosophique, 2009, Christophe Miqueu (Cairn.info)
Et ce sera encore plus complexe si ce même contribuable choisit finalement, l'année de sa déclaration, une soumission des coupons, dividendes et plus-values au barème de l'impôt sur le revenu.Capital, 16/01/2019, « A quoi ressemblera votre année d'imposition »
Elle me faisait voir que cette nullité n'existait pas chez elle et que sa soumission était toute volontaire.George Sand (1804-1876)
D'un accompagnement à un autre, la seule constante est pourtant ce choix initial des bénévoles de s'engager et sa soumission aux deux autres.INFOKara, 2010, Yannis Papadaniel (Cairn.info)
Le club pratique le karaté avec une approche moderne qui conjugue la boxe pied poing, les projections ainsi que les soumissions.Ouest-France, 23/09/2021
Je tendis les mains et j'avançai la tête avec soumission.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La traduction, selon plusieurs membres de la commission, d'une soumission à la volonté présidentielle.Ouest-France, Martin LAVIELLE, 26/07/2018
Cette interprétation du voile peut avoir des intensités plus ou moins grandes, plus ou moins subies, elle n'en demeure pas moins une soumission.Mouvements, 2004, Sylvia Zappi (Cairn.info)
Les salariés ne résistent à une transformation que si on la leur impose : il y aura alors soit rébellion, soit soumission.Capital, 24/04/2020, « Bien-être au travail : et si on se libérait du… »
De nombreux éléments probants justifient ce rapport ainsi que la soumission de plusieurs propositions.Europarl
Cette forme d'obéissance est tout le contraire de la soumission.Esprit, 2012, Nadia Taïbi (Cairn.info)
Les deux sous-ensembles ne sont d'ailleurs pas disjoints et certains hésitent entre la soumission et le combat.Capital, 24/10/2017, « Agents immobilier, administrateurs de bien... acceptez le changement ! »
De toutes parts on lui offrait des bras et une soumission entière à ses volontés.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Cette prise de conscience implique la soumission totale du politique à la nature.Commentaire, 2020, Thérence Carvalho (Cairn.info)
Les fluctuations inverses ont été constatées pour les sujets auxquels on a demandé de prendre une attitude repliée, de soumission.Ouest-France, Fabienne Marais, 24/06/2018
Cette grande époque de la loi est le produit d'un mouvement de pensée qui définit la dignité de l'homme par sa soumission à la raison.Droits, 2005, Pierre Serrand (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SOUSMISSION s. f.

Humiliation, obeïssance. Les peuples d'Asie sont dans une grande sousmission, sont sous un gouvernement fort rude. Il faut être dans une profonde sousmission de coeur devant la Majesté Divine. La femme doit avoir de la sousmission à l'égard de son mari. Les flatteurs font mille reverences & sousmissions.
 
SOUSMISSION, en termes de Palais signifie, Obligation, promesse de payer, de subir une peine comminatoire. Il s'est declaré caution d'un tel, il a fait au Greffe les sousmissions en tel cas requises & accoustumées. On luy a donné à l'Audience acte de ses sousmissions. Dans les actes de reception, on fait des sousmissions de garder les Ordonnances, de payer les peines des contraventions portées par les loix.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022