Email catcher

obédience

définitions

obédience ​​​ nom féminin

Religion Obéissance (d'un religieux) à un supérieur ecclésiastique.
Fidélité à une puissance spirituelle, politique (dans l'obédience, d'obédience…). Il est d'obédience chrétienne.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le pape a exhorté ses ouailles, éparpillées en une multitude de chapelles et obédiences, à taire leurs divisions.Ouest-France, 29/11/2014
Le secteur est pourtant bien quadrillé, les différentes obédiences politiques sont là, mais rien n'y fait.Ouest-France, Olivier CLERC, 24/06/2021
D'aucuns disent qu'ils auraient créé cette obédience pour se rapprocher du pouvoir.Afrique contemporaine, 2017, Francis Akindès, Marie Miran-Guyon (Cairn.info)
Je vous connais : vous êtes ermite, mais pas de la stricte obédience.René Bazin (1853-1932)
Dans le champ de la périnatalité : la pédiatrie, l'obstétrique, les psys – toute obédience et tout statut confondus, qu'ils soient psychiatres, psychanalystes ou psychologues.Spirale, 2006 (Cairn.info)
Dès 1402, elle déclara les ennemis de la soustraction d'obédience, les amis du pape, pécheurs et fauteurs du schisme.Jules Michelet (1798-1874)
D'aucuns ont critiqué le trop grand nombre de commissaires d'obédience socialiste.Europarl
Comme pour d'autres obédiences maçonniques, chaque réunion est régie selon des rituels et une distribution de la parole strictement définis.Ouest-France, 16/06/2018
Chacune des deux principales obédiences publie régulièrement des périodiques et des livres se rapportant à la maçonnerie.La chaîne d'union, 2010, Metin Ansen (Cairn.info)
Huit ambassadeurs génois, nobles et populaires, allèrent solennellement lui rendre l'obédience de la république en plein consistoire.Émile Vincens (1764-1850)
Cette pédopsychiatre d'obédience analytique a porté d'emblée ses recherches sur la petite enfance.Contraste, 2016 (Cairn.info)
Le pape, ainsi sauvé et averti, reprit courage et langage de pape ; il fit dire au roi dignement qu'il était prêt à recevoir son serment d'obédience.Jules Michelet (1798-1874)
On lui adressa vainement des remontrances et des sommations suivies de la suspension de toute obédience.Émile Vincens (1764-1850)
Cette revue ne se place sous l'obédience d'aucune idéologie philosophique ou politique.Présence Africaine, 2002, Alioune Diop (Cairn.info)
Retrait de la soustraction d'obédience (30 juillet 1403).Raymond Rey (1849-1920)
Depuis 15 ans, elle fait aussi de la compétition avec son chien, dans une discipline qui s'appelle obédience.Ouest-France, 10/12/2020
Dans son ensemble le clergé normand fut favorable à la soustraction d'obédience sans délai (77 % des votes).Annales de Normandie, 2011 (Cairn.info)
Le public souvent interrogatif au sujet de la franc-maçonnerie, trouvera une opportunité de mieux connaître les actions et les enjeux de cette obédience.Ouest-France, 27/02/2015
Les représentants des différentes obédiences répondront aux questions des visiteurs.Ouest-France, Magali GRANDET, 07/12/2017
Au temporel comme au spirituel, il professait l'unité d'obédience et le respect des autorités établies.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBEDIENCE » subst. fem.

Obeïssance qu'on rend à un superieur Ecclesiastique. Un Religieux doit executer tout ce qui luy est commandé par son superieur en vertu de Sainte obedience.
 
OBEDIENCE, est aussi un acte que donne un superieur Ecclesiastique à un inferieur pour le faire aller en quelque mission, pour faire une translation de sa personne en un autre lieu, ou pour luy permettre d'aller en pelerinage, ou en voyage. On doit arrester les Moines vagabonds qui errent par le monde, & qui ne monstrent point leur obedience. Un Prestre ne doit point estre receu à dire la Messe dans un Diocese estranger, qu'il ne monstre son obedience, la permission de son Evêque.
 
OBEDIENCE, se dit aussi de l'envoy des Religieux qui vont desservir un Benefice dependant d'un Chef d'Ordre, sans qu'ils en soient Titulaires, & lorsqu'ils sont revocables ad nutum. Les Prieurez dependans de l'Abbaye St. Victor ne sont point des titres, ce ne sont que de simples Obediences. On a aussi appellé Obediences, les maisons, Eglises, Chapelles & metairies où on commettoit des Religieux pour les faire valoir ; & comme il estoit besoin d'y en envoyer quelquefois plusieurs, celuy qui estoit le Superieur s'appelloit Prieur : & c'est de là que les Prieurez ruraux, tant simples que conventuels, ont pris leur origine.
 
OBEDIENCE, se dit aussi des ambassades que des Princes envoyent à Nostre St. Pere le Pape, pour luy rendre hommage de quelques fiefs qui relevent de luy. Le Roy d'Espagne a envoyé un Ambassadeur d'obedience au Pape, qui luy a presenté la haquenée qu'il luy doit à cause du Royaume de Naples.
 
On appelle pays d'obedience, ceux qui ne sont pas compris dans le Concordat. La Bretagne, la Lorraine, sont pays d'obedience, Le Pape a huit mois où il confere de plein droit les Benefices vacans en pays d'obedience ; & les Collateurs ordinaires n'en ont que quatre. On ne previent point le Pape dans les pays d'obedience pendant ses mois.
Drôles d'expressions Conter fleurette à une femme Conter fleurette à une femme

Jolie fleur, que la fleurette. Elle est surtout fleur de rhétorique puisque conter fleurette, c’est d’abord faire usage de langage amoureux et...

Alain Rey 10/02/2022