dissimulé

 

définitions

dissimulé ​​​ , dissimulée ​​​ adjectif

Caché. Avec une joie non dissimulée.
Qui dissimule. ➙ faux, hypocrite, dissimulateur, sournois. C'est un homme très dissimulé.
 

synonymes

dissimulé, dissimulée adjectif

cachottier, double, faux, hypocrite, sournois

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ouvrit un placard secret dissimulé dans les boiseries où il gardait ses étranges déguisements ; il y enferma les objets.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Elle lui avait dissimulé avec soin ce qui aurait pu froisser son amour et l'étouffer dès sa naissance.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Il le savait, je ne lui avais pas dissimulé le danger très réel que courait la chère enfant.Jules Lermina (1839-1915)
Devenu fin, dissimulé et curieux, il conserve néanmoins sa fierté et son amour de l'indépendance...Jules Michelet (1798-1874)
Quiconque répond à cette menace par un appel à peine dissimulé à l’autocensure rejoint concrètement le rang des alliés de la terreur.Europarl
Constant n'ayant pu avoir aucune prétention à raconter ces travaux, l'éditeur ne s'est point dissimulé ce qu'il y a, dans ce point de vue rétréci, d'incomplet, et par conséquent d'inexact.Louis Constant Wairy (1778-1845)
La constitution que vous avez depuis trois ans est faible ; je ne me suis point dissimulé qu'elle ne pouvait atteindre son but.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Mais l'industrie pharmaceutique a toujours dissimulé ses marges qui sont parmi les plus élevées, du fait même qu'elles sont garanties par la sécurité sociale.Europarl
L'autre qui, sans doute, était chargé de percevoir la recette, avait un regard méfiant et dissimulé, qui peut-être aussi était une conséquence de son emploi.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Il fallait également ménager à la troupe un chemin de retraite parfaitement dissimulé, afin de pouvoir se rendre sans dangers du camp à la forteresse.Louis Pergaud (1882-1915)
D'ailleurs, il n'avait jamais dissimulé, la ruse des villes n'étant point le fait des gens de mer.Marc Elder (1884-1933)
Ils auraient cru à quelque traquenard dissimulé sous le sable ; et des questions se seraient produites auxquelles ne pouvaient se donner raison valable pour eux.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Le général, non moins dissimulé, recevait ces témoignages avec reconnaissance, assurant qu'il était digne de la confiance qu'on lui accordait.Adolphe Thiers (1797-1877)
Tout dissimulé qu'il pût être, ses mensonges, – qu'il dédaignait de soutenir par des complications ou des finesses, – gardaient un abandon qui le livrait tout de suite.Alphonse Daudet (1840-1897)
C'est ce sérieux dissimulé sous des formes aimables qui en faisait le charme principal, et dont le secret s'est perdu depuis.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Le vieil aveugle, dont les sens étaient très habiles et à qui presque rien ne pouvait être dissimulé, le rattrapa.René Boylesve (1867-1926)
Cette fille imprudente et foible ne m'avoit point dissimulé qu'elle tenoit à lui par ses bienfaits, et comme au père de son enfant.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Un mouvement peu dissimulé de dépit passa un instant sur sa figure, qui reprit aussitôt son calme.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il y avait en lui quelque chose de dissimulé, ses yeux étaient inquiets et perfides.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Elles vont beaucoup plus loin, car l'ordre du jour qui nous est dissimulé ne consiste pas seulement à résoudre des problèmes techniques, mais également à établir des systèmes supranationaux.Europarl
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020