sous-ordre

 

définitions

sous-ordre ​​​ nom masculin

vieilli Employé subalterne.
Sciences naturelles Division d'un ordre, dans la classification des êtres vivants.
 

synonymes

sous-ordre nom masculin

subordonné, inférieur, subalterne, sous-fifre (familier), sous-verge (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'indication capitale commande de ranimer les forces qui s'éteignent ; les moyens propres à suspendre les évacuations ne viennent qu'en sous-ordre.Charles Anglada (1806-?)
Les lésions des organes génitaux n'étaient qu'en sous-ordre, et manquaient quelquefois complétement.Charles Anglada (1806-?)
Désirant ardemment complaire à ma grand'mère, elle prenait en sous-ordre le soin et la responsabilité de mon éducation physique, et elle m'en fit une sorte de supplice.George Sand (1804-1876)
Ce sous-ordre ne répugne à aucune des commissions dont le charge l'omnipotent armateur.Georges Eekhoud (1854-1927)
J'ai dit ses chefs ; et cependant selon l'usage, les véritables chefs n'ont pas paru ; l'action n'a été dirigée que par des hommes en sous-ordre.François Guizot (1787-1874)
Son caractère naturel était frondeur, et il disait lui-même qu'il n'aimait la subordination qu'en sous-ordre.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Ils étaient chargés en sous-ordre des mameloucks, de la garde des villes et de la police des villages des beys qui les avaient à leur solde.Louis-Alexandre Berthier (1753-1815) et Jean-Louis-Ébénézer Reynier (1771-1814)
Le temps s'écoule, nos amis arrivent ; j'attends, non seulement les principaux chefs, mais même ceux que nous sommes obligés d'employer en sous-ordre.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Le général s'attachera quelque sous-ordre de chaque corps en administration indigène à surveiller ; ainsi il tiendra leurs chefs dans une salutaire défiance.Christophe-Marcel Roguet (1800-1877)
Ce détachement était conduit par un « pendja-baschi », c'est-à-dire un commandant de cinquante hommes, ayant en sous-ordre un « deh-baschi », simple commandant de dix hommes.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020