soutane

 

définitions

soutane ​​​ nom féminin

Longue robe, pièce principale du costume ecclésiastique traditionnel. Prêtre en soutane.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au moment où il se leva, sa soutane, sorte de robe monacale de bure noire, s'ouvrit et je vis qu'en dessous l'hérésiarque était nu.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Ma voiture, mon argent, mon habit, s'éclipsèrent devant leur soutane ; souper, appartement, tout fut pour eux.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
La servante qui soignait le malade ouvrit bientôt, et je vis la soutane noire disparaître dans cette forteresse de la libre pensée.Guy de Maupassant (1850-1893)
Puis on lui passa un nœud de corde aux chevilles, qu'on ligota avec le bas de la soutane.Louis Dumure (1860-1933)
Mais une femme rentrait, rapportant trois pommes de terre dans son tablier ; et, comme il la questionnait, elle regarda sa soutane avec méfiance.Émile Zola (1840-1902)
Vraiment, il ne l'encourageait pas avec sa grosse soutane, son énorme visage, son gros nez de priseur, ses doigts velus, ses pauvres yeux bordés de rouge et sa voix chevrotante.Jean-Louis Dubut de Laforest (1853-1902)
Celui-ci, par la porte vivement ouverte et refermée, avait aperçu, au milieu de la grande pièce blanc et or, la tache noire d'une soutane.Émile Zola (1840-1902)
L'enfant était devenu plus sérieux encore, depuis qu'il portait la soutane bleue et les bas jaunes.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Il plia la feuille de papier, et, avec mille précautions pour qu'elle ne se froissât point, la glissa dans la fausse poche de sa soutane.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Elle a répondu que la vue d'une soutane épouvanterait son mari et hâterait sa fin.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le pope qui nous reçoit est tout jeune, de haute taille, dans sa soutane soignée.Jules Legras (1866-1939)
Celui-ci y était représenté en grand costume de cérémonie, la soutane de moire rouge, le rochet de dentelle, la cappa jetée royalement sur les épaules.Émile Zola (1840-1902)
L'hérésiarque referma aussitôt sa soutane dont il noua la cordelière, et, souriant, m'invita à passer dans la pièce voisine qui était la bibliothèque.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Il tenait d'une main sa soutane relevée par crainte de l'eau du chemin, et ses jambes maigres, vêtues de bas noirs, finissaient en d'énormes souliers fangeux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais quand une fois j'ai pris ma résolution, je vais droit à mon but ; je renverse tout, je fauche tout, et je couvre tout de ma soutane rouge.Hyacinthe Corne (1802-1887)
Il cherchait machinalement à reboutonner sa soutane, qui lui semblait défaite, arrachée, dans un désordre honteux.Émile Zola (1840-1902)
Et il partit en courant, son rabat sale volant sur l'épaule, sa grande soutane graisseuse arrachant les chardons.Émile Zola (1840-1902)
J'ai même remarqué qu'il marchait le long des maisons, dans le filet d'ombre, où la soutane semblait plus noire.Émile Zola (1840-1902)
Tout à coup, il lève les yeux sur sa sœur, qui répare une vieille soutane.M. Maryan (1847-1927)
L'abbé avait toujours sa vieille soutane ; il marchait lentement, son tricorne à la main, la tête nue, malgré le vent qui était vif.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOUTANE » s. f.

Habit long & descendant jusques sur les talons, que portent les Ecclesiastiques & les gens de Justice sous leurs manteaux & sous leurs robbes. Les gens de soutane sont d'une profession tout à fait opposée à celle des gens de guerre. Les Evêques portent une soutane noire. Un grand Magistrat doit toûjours aller en robbe & en soutane. Ce mot vient de l'Italien sottana, qui vient de sotto, parce que c'est un habillement qu'on met sous la robbe, ou sous le manteau. Menage. D'autres croyent que ce mot vient de sultane, qui étoit un habit long & venerable que portoient les Emirs ou parents de Mahomet. Geliot. Du Cange le derive de subtaneum, mot de la basse Latinité signifiant la même chose.
 
On dit d'un homme, que sa soutane ne tient qu'à un bouton, lors qu'il n'est pas trop engagé dans l'Eglise, ou dans la Robbe, & qu'il la quitteroit volontiers à la moindre occasion.

Définition de « SOUTANELLE » s. f.

Petite soutane de campagne qui ne descend que jusqu'aux genoux. La plus-part des Abbez vont maintenant en soutanelle.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020