aube

 

définitions

aube ​​​ nom féminin

Première lueur du soleil levant qui commence à blanchir l'horizon ; moment de cette lueur. L'aube précède l'aurore. ➙ aurore.
littéraire Commencement. À l'aube du troisième millénaire.
Vêtement de lin blanc que le prêtre met pour célébrer la messe. —  Longue robe blanche des premiers communiants.

aube ​​​ nom féminin

Palette (d'une roue hydraulique, d'une turbine). Roue à aubes.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toutes ces dispositions furent prises pendant l'obscurité de la nuit, et avant l'aube tout était prêt pour recevoir l'ennemi.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
La lune, qui avait été pleine cinq jours auparavant, n'était pas encore levée, mais l'horizon s'argentait déjà de ces nuances douces et pâles que l'on pourrait appeler l'aube lunaire.Jules Verne (1828-1905)
La sinistre lueur, devant nous, s'était éteinte, et, vers l'orient, l'azur céleste s'éclaircissait à l'approche de l'aube.Amédée Delorme (1850-1936)
Le 6 avril, dès l'aube, l'ingénieur et ses compagnons étaient réunis sur la clairière, à l'endroit où allait s'opérer la cuisson des briques.Jules Verne (1828-1905)
L'expérience dont nous sommes détenteurs à l'aube du troisième millénaire est faite de la montée et de la chute des puissances coloniales et du totalitarisme idéologique, politique et social.Europarl
Je fus réveillé, dès l'aube, par mon serviteur qui m'apportait l'eau chaude pour ma barbe.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ils ne concluent pas que nous nous trouvons à l'aube d'une révolution verte, d'une deuxième ou d'une troisième révolution industrielle.Europarl
Je crois que nous sommes à l’aube d’un débat intéressant, que nous poursuivrons ultérieurement au cours de cette année.Europarl
Certains sont encore aujourd'hui à l'aube de la modernisation de leurs chemins de fer et, plus concrètement, attendent l'accès au réseau européen à grande vitesse.Europarl
Je sais qu'il y a des gens qui pensent comme moi, des révolutionnaires qui rêvent de balayer cet univers putréfié et de faire luire à l'horizon l'aube d'une ère nouvelle.Georges Darien (1862-1921)
Mais que dire des poètes qui moururent jeunes sans avoir entrevu la première aube de la gloire ?Adolphe Retté (1863-1930)
Il se débat encore contre les visions de la fièvre ; mais sa volonté les surmonte, et l'aube va les chasser.George Sand (1804-1876)
À l'aube de l'euro, le marché intérieur est, mes chers collègues, dans une mauvaise situation.Europarl
Bérengère avait entendu son grand-père sortir, et de derrière son rideau elle avait vu, à la pâle clarté de l'aube naissante, qu'il se dirigeait vers la grande avenue.Hector Malot (1830-1907)
Le fond, recouvert d'hermine, supporte une aube articulée en bois de férole ; mais on ne voit ni domestique ni rameur.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Quand il a trouvé le repaire de l'ours, il va se poster avant l'aube à quelque distance de ce repaire et attend.Charles Buet (1846-1897)
Elle paraît rassurée et jette au miroir un glorieux sourire qui est comme l'aube sur les eaux dormantes d'un étang.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
La lueur grise de l'aube se glissait sur la lande, et la lutte était encore indécise.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ils étaient dans les champs, depuis l'aube matinale, courbés vers la rude tâche sous le fouet vigilant du gardien.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Il parut douter que l'attaque aurait lieu d'une façon si impétueuse et se passerait avant l'aube.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AUBE » subst. fem.

Le point du jour, l'aurore, le crepuscule du matin. L'aube commençoit desja à paroître, quand &c. il faut partir dés l'aube du jour, quand on fait voyage. Ce mot vient de alba. Nicod.
 
AUBE de moulin, est la petite planche attachée aux coyaux sur la jante de la rouë, qui le fait tourner en faisant resistance au passage de l'eau qui la pousse. Le locataire d'un moulin est obligé de l'entretenir d'aubes & de coyaux.
 
AUBE. Vestement de toile blanche qui descend jusqu'aux pieds, dont se revestent les Prestres, Diacres, & Sousdiacres sous leurs chappes, & quelquefois aussi les Clercs qui servent à l'autel. On voit aussi dans les Processions, des Moines & des Penitents, ou des gens de Confrairies qui en portent, & qui marchent ordinairement nuds pieds. Ce mot vient aussi du Latin alba. Le Curé est seulement revestu de son aube & de son estolle quand il fait l'eau beniste. On appelloit aussi Aube, le vestement blanc que dans la Primitive Eglise on donnoit aux nouveaux baptisés la veille de Pasques, & qu'ils devoient porter huit jours : d'où vient qu'on appelloit la semaine de Pasques Alba, & le Dimanche qui la terminoit, Dominica in Albis.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020