tout-puissant

 

définitions

tout-puissant ​​​ , toute-puissante ​​​ adjectif et nom masculin

Qui peut tout, dont la puissance est absolue, illimitée. ➙ omnipotent. —  nom masculin Religion Le Tout-Puissant : Dieu.
Qui a un très grand pouvoir. Assemblées toutes-puissantes.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils levaient vers le ciel le pavillon de leurs trompettes et leur éclatante fanfare semblait annoncer la venue de quelque roi tout-puissant.Michel Zévaco (1860-1918)
C'était pour le retrouver, elle le comprenait, qu'elle était venue ; c'était lui, l'aimant tout-puissant, qui avait vaincu ses résistances.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
La majorité, en devenant de plus en plus absolue, n'a point accru les attributions du pouvoir central ; elle n'a fait que le rendre tout-puissant dans sa sphère.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Et quels bienfaits la raison ne répandra-t-elle pas sur les hommes soumis à son tout-puissant empire ?Anatole France (1844-1924)
Que ta volonté elle-même soit juste ou partiale, je l'ignore ; n'étant pas tout-puissant, ne pouvant juger la toute-puissance, mais seulement subir les arrêts, hélas !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle nous pressera sur son cœur ; elle deviendra blanche comme un lis, et elle prendra racine dans la sève du monde tout-puissant.Paul Mariéton (1862-1911)
Il revint s'asseoir, cherchant un motif décisif, un prétexte tout-puissant pour fixer ses hésitations et convaincre sa droiture native.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il n'y avait là rien de coupable, d'autant plus que, dans sa conviction et dans la vérité, pour achever ce bien, il fallait longtemps encore un chef tout-puissant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais déjà, grâce à un tout-puissant effort de sa volonté, le banquier avait réussi à se remettre, au moins en apparence.Émile Gaboriau (1832-1873)
Si les sentiments que je viens de vous peindre vous déplaisent, ne vous en prenez qu'au charme tout-puissant qui s'exhale de votre personne !Ernest Capendu (1826-1868)
Notre volonté est méconnue en lui, nous avons voulu qu'il fût tout-puissant, et il ne l'est pas.George Sand (1804-1876)
Une odalisque du sérail peut à toute force aimer le sultan ; il est tout-puissant, elle n'a aucun espoir de lui dérober son autorité par une suite de petites finesses.Stendhal (1783-1842)
Jamais je ne m'attendris sur le sort du peuple de ce pays sans plaindre également l'homme tout-puissant qui le gouverne.Astolphe de Custine (1790-1857)
Mais ces textes, ces liens judiciaires, ces entraves légales, pouvaient-ils résister à la volonté du tout-puissant empereur ?Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
En un mot, ce roi tout-puissant, cet être fort par excellence, et au bonheur duquel nous ne saurions contribuer, ne peut être malheureux.Stendhal (1783-1842)
Mais il ignorait encore jusqu'à quel excès se peut porter la passion d'un prêtre tout-puissant qui se voit échapper d'entre les mains une proie qu'il s'était dès longtemps ménagée.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Les âmes basses ne se croient jamais au-dessus du mensonge ; il faut donc savoir gré de sa sincérité même à un homme tout-puissant.Astolphe de Custine (1790-1857)
Et on pourrait être tenté d'y voir, sinon une flagornerie envers le critique tout-puissant, du moins la gratitude d'un obligé.Fernand Vandérem (1864-1939)
Éternelle vérité des antiques théogonies : le désir a créé le monde, le désir est tout-puissant.Anatole France (1844-1924)
Si vous n'étiez pas tout-puissant, le moyen serait détestable, car, en offrant ouvertement le combat, vous provoquez les coups.Maurice Joly (1829-1878)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOUT-PUISSANT, ANTE » adj. & subst.

Absolument parlant il ne se dit que de Dieu. La main du Tout-puissant. Je croy en Dieu le Pere tout-puissant. On le dit en un sens plus estroit, de ceux qui ont du pouvoir & du credit. Ce Ministre est tout-puissant à la Cour. Cette femme est toute-puissante sur l'esprit de ce Rapporteur.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020