spontanéité

définitions

spontanéité ​​​ nom féminin

Caractère de ce qui est spontané ; qualité d'une personne spontanée. ➙ franchise, naturel, sincérité.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y a en nous un fond de pédanterie qui nous gâte toute la spontanéité de l'existence.George Sand (1804-1876)
Soucieux de conserver à la jeunesse la spontanéité de ses meilleurs instincts, l'évêque veut que l'on respecte jusqu'à ces belles illusions que l'expérience de la vie fera tomber d'elles-mêmes.Clarisse Bader (1840-1902)
Quant aux caractères propres, différentiels de sa poésie, ce sont, il me semble, la spontanéité et l'inattendu.Remy de Gourmont (1858-1915)
J’ai été profondément émue par la spontanéité de la réaction internationale à cette catastrophe sans précédent.Europarl
Les restrictions limitant la spontanéité des processus de marché et les réglementations politiques sur l'économie sont de plus en plus strictes.Europarl
Dirai-je cependant qu'on voudrait chez l'écrivain plus de spontanéité, plus d'abandon ; une phrase qui se détendit parfois et où l'on ne sentît pas autant le savant et studieux arrangement.Bathild Bouniol (1815-1877)
L'évidente spontanéité de ce premier élan est spécialement prononcée quant à la plus éminente élaboration, qui ne fut pas même encouragée par les sympathies qu'elle devait le plus naturellement exciter.Auguste Comte (1798-1857)
Puis, décomposant l'idée de la liberté, il y trouverait deux éléments : la spontanéité et le choix.Charles Secrétan (1815-1895)
Quelques années après son mariage, elle écrivait des lettres dont ma grand'mère elle-même admirait la spontanéité, la grâce et l'esprit.George Sand (1804-1876)
Comptez un peu plus sur son élan, et sur la sympathie des peuples, et sur la spontanéité des instincts généreux.George Sand (1804-1876)
Cette préparation minutieuse assure la solidité du travail, mais ne lui enlève rien de sa spontanéité.Romain Rolland (1866-1944)
Aucune position encyclopédique ne me semble, en effet, se présenter avec plus de spontanéité que celle de la chimie, d'après ma formule, entre la physique et la physiologie.Auguste Comte (1798-1857)
Peut-être trouverait-on à critiquer l'abus de cette recherche et voudrait-on quelquefois plus de profondeur, de spontanéité dans les idées, plus de sincérité émue.Georges Bizet (1838-1875) et Hugues Imbert (1842-1905)
La sibylle songea que seules des créatures vivantes, enfermées dans la carte même, lui donneraient, selon son vœu, un continuel imprévu dans l'exécution, joint à une absolue spontanéité d'attaque.Raymon Roussel (1877-1933)
Sans doute, la littérature française de notre grand siècle et jusqu'à nos jours y a beaucoup perdu, poétiquement parlant, en vérité, en spontanéité, en naïveté, en originalité.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais ce qu'on devrait regretter au contraire c'est de ne plus posséder la spontanéité qui nous les faisait accomplir.Marcel Proust (1871-1922)
Les yeux se parlaient d'autant mieux, qu'une excellente vue et une prodigieuse spontanéité d'esprit suivaient, devançaient même les éclairs de la prunelle.Paul Lacroix (1806-1884)
La situation lui paraissait sans doute fort grave, car, contre son habitude, elle manquait de cette merveilleuse spontanéité de décision qui, en tant d'occasions, l'avait si bien servie.Oscar Méténier (1859-1913)
Les philosophes ont discuté toujours, et en tout temps, sur la spontanéité du bien et du mal dans les esprits.Albert Delpit (1849-1893)
Les corps bruts n'offrent rien de semblable, et, quelle que soit leur nature, ils sont tous dépourvus de spontanéité.Claude Bernard (1813-1878)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019