stigmate

 

définitions

stigmate ​​​ nom masculin

au pluriel, Religion Blessures du Christ ; marques miraculeuses disposées sur le corps comme les cinq blessures du Christ.
Marque laissée sur la peau (par une plaie, une maladie). ➙ cicatrice. Les stigmates de la petite vérole.
anciennement Marque d'infamie appliquée au fer rouge.
au figuré Signe qui révèle un état de détérioration. Les stigmates du temps.
Zoologie Chacun des orifices respiratoires des trachées des insectes.
Botanique Orifice du pistil.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est là ce qui fait que mon nom porte un stigmate et que ma nature est, pour ainsi dire, marquée du métier qu'elle fait comme la main du teinturier.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
On voyait un large stigmate qui coupait obliquement la figure du traître.Jules Verne (1828-1905)
La famille a conservé à travers les âges, et malgré ses transformations successives, le stigmate de son origine.Ossip Lourié (1868-1955)
Il ne laisse de lui qu'un masque usé, flétri, où chaque douleur a mis pour stigmate une meurtrissure ou une ride.Théophile Gautier (1811-1872)
Il boita toujours, et ce fut sa consolation de conserver, jusqu'au seuil de son éternité, ce stigmate de son apostolat dans les missions sauvages.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Le surpoids peut, en fait, être un symptôme d'une maladie chronique, mais en allant plus loin, l'on crée le stigmate que le rapport affirme vouloir supprimer.Europarl
Enfin, les anthères des plus courtes étamines et le stigmate de la forme à style court sont frottés contre la trompe et le menton.Jean Pérez (1833-1914)
Pour ne pas flétrir la mémoire de celui qui vous donna le tour, je me contenterai de vous chasser du fort avec ce stigmate.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les souffrances n'y ont pas laissé leur marque, les insultes n'y ont pas imprimé leur stigmate.Georges Darien (1862-1921)
Le fer rouge du bourreau lui avait imprimé sur le front le stigmate d'infamie.Charles Deguise (1827-1884)
Cependant, aux mains et aux pieds de la jeune fille, vous eussiez trouvé le stigmate de la servitude.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ce qu'il y a de certain c'est qu'il s'agissait d'une de ces affaires inavouables qui laissent un stigmate ineffaçable dans la vie d'un homme.Émile Chédieu de Robethon (1814-?), Delphine de Sabran Custine (1770-1826) et François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Le neuvième stigmate, quoique façonné comme les précédents, est incomparablement plus petit ; on ne peut le distinguer sans loupe.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Ses satires, empreintes parfois d'un stigmate infernal, sont fort au-dessus de ses comédies, plus innocentes.Victor Hugo (1802-1885)
Il faut particulièrement insister sur l’information, ainsi que sur la compréhension qu’aucun stigmate social ne devrait être lié à une maladie.Europarl
Les étamines sont mûres avant le stigmate, cas très fréquent dans le règne végétal, et la fleur est dite alors protérandre.Jean Pérez (1833-1914)
Si un mari était assez raisonnable pour rougir à la pensée de flétrir sa compagne du stigmate de la servitude, n'y aurait-il pas moyen de faire d'autres stipulations ?Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Or, ces bords sont munis, non loin du stigmate, de deux sortes de dents, dont l'usage est de retenir les étamines dans l'intérieur du capuchon.Jean Pérez (1833-1914)
On la traitait avec bonté, mais toujours avec une pointe de réserve, comme si, malgré tout, un stigmate inconnu pesait sur elle.Léon de Tinseau (1842-1921)
Les anthères des étamines moyennes et le stigmate de la forme à style moyen sont frottés contre la surface inférieure du thorax et entre la paire de pattes antérieures.Jean Pérez (1833-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « STIGMATES » s. m.

Terme que les Cordeliers ont mis en usage pour exprimer les marques & impressions que Nostre Seigneur avoit fait de ses playes sur le corps de leur Seraphique Pere St. François. Chez les Anciens, stigmates étoit une marque qu'on mettoit sur l'épaule gauche des soldats qu'on enrolloit. Autrefois les stigmates étoient proprement des especes de notes ou d'abbreviations faites simplement de points disposez en plusieurs manieres, en triangle, en quarré, en croix, &c. tels que sont ceux des figures de Geomance, sur lesquels on fonde de tres-vaines divinations.
 
STIGMATES, en termes de Medecine, sont des points qui se voyent ordinairement aux costez du ventre des insectes, & particulierement au spondilis, qui est un des plus gros. Ce sont les extremitez de certains vaisseaux attachez à leurs costez, qui paroissent en dehors à chaque noeud, & qui leur tiennent lieu de poulmon.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020