stoïcisme

 

définitions

stoïcisme ​​​ nom masculin

Philosophie Doctrine des philosophes antiques, selon laquelle le bonheur est dans la vertu, la fermeté d'âme. Zénon, Épictète, Marc Aurèle ont marqué l'histoire du stoïcisme.
Courage pour supporter la douleur, le malheur, etc., avec les apparences de l'indifférence.
 

synonymes

stoïcisme nom masculin

courage, caractère, fermeté, dureté, héroïsme, impassibilité, imperturbabilité

[Philosophie] (doctrine du) Portique

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si j'avais pu arriver à la froideur et à l'indifférence, je serais peut-être arrivée au stoïcisme ; mais cela m'était impossible.George Sand (1804-1876)
Puis, il devint très pâle, une nausée contracta son menton ; tandis que, malgré sa volonté de stoïcisme, deux grosses larmes gonflaient ses paupières.Émile Zola (1840-1902)
Cela explique qu'il y ait des consolateurs éloquents, capables d'arriver, dans leurs discours, à la sérénité du stoïcisme, mais, quand il s'agit d'eux, douillets ainsi que des femmes nerveuses.André Beaunier (1869-1925)
Et cette vieille femme à laquelle ne restait que le souffle, s'était élevée à une sereine philosophie, à un stoïcisme mâle, hautain, presque ironique.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Des maximes d'humanité se répandaient ; l'égalité, l'idée abstraite des droits de l'homme, étaient hautement prêchées par le stoïcisme.Ernest Renan (1823-1892)
Il admirait avec lui le stoïcisme, et, au fond, il était ce qu'on appelle un épicurien.George Sand (1804-1876)
Je fais toujours le rêve que vous viendrez ici et que vous consentirez à vous reposer pendant quelque temps de cette vie terrible que vous endurez avec trop de stoïcisme.George Sand (1804-1876)
Quand j'étais enfant, elle m'endoctrinait si bien au stoïcisme, que j'aurais eu honte d'écrire devant elle en me faisant du mal.George Sand (1804-1876)
Il vécut à l'écart ; dans le monde parisien, il passa pour une sorte de sauvage poussant l'austérité des mœurs jusqu'au stoïcisme.Paul Féval (1816-1887)
L'impression qui résulte de ces vers, quand on les a lus ou entendus, est celle d'un stoïcisme triste et résigné qui traverse noblement la vie en contenant une larme.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
C'est que, chez les âmes bien situées, l'épicurisme et le stoïcisme, et généralement tous les systèmes, ont toujours abouti aux mêmes conclusions pratiques.Jules Lemaître (1853-1914)
Voilà donc notre princesse, au lieu de faire du stoïcisme, ou de montrer sa misère en empruntant, qui se résigne et immole sans scrupule tous ses préjugés de tête royale.Hector Berlioz (1803-1869)
Tant de respect, de stoïcisme, de désintéressement, un amour si pur et si courageux, la touchèrent profondément.George Sand (1804-1876)
Cette ame brusque, emportée, s'élevait au milieu des saillies de son caractère et de ses passions jusqu'au stoïcisme.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Toujours bon, aimable, souriant, il supportait avec un véritable stoïcisme les crises fréquentes du mal, et avait des paroles rassurantes pour ceux qui l'entouraient.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
On le sent, cette roideur d'un premier stoïcisme est dès lors en voie de se détendre, de même que ce style, déjà tout formé et si subtil, s'assouplira.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Heureusement, il n'était question ni de pal ni de guillotine, dont la vue eût probablement détruit mon stoïcisme.Jean de la Brète (1858-1945)
Il faudrait, pour s'en défendre, un stoïcisme ou une défiance qu'on n'a point dans ces moments-là.George Sand (1804-1876)
Mais ce stoïcisme n'était pas la froide sagesse de l'homme qui cherche le calme dans l'habitude de surmonter la douleur.George Sand (1804-1876)
Force fut bien d'imiter le stoïcisme de ses compagnons, et, se réchauffant mutuellement les uns les autres, tous bientôt s'endormirent.Amédée Delorme (1850-1936)
Afficher toutRéduire
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020