Email catcher

dureté

Définition

Définition de dureté ​​​ nom féminin

Propriété de ce qui est dur (1). La dureté du marbre.
au figuré Dureté d'une eau, qualité de l'eau qui renferme certains sels (de calcium, etc.) et ne produit pas de mousse avec le savon.
Défaut d'harmonie, de douceur. Dureté des traits du visage.
Caractère de ce qui est pénible à supporter. La dureté d'un châtiment. ➙ sévérité.
Manque de sensibilité, de cœur. ➙ insensibilité, rudesse. Traiter qqn avec dureté. Dureté d'âme, de cœur.

Synonymes

Synonymes de dureté nom féminin

consistance, fermeté, rigidité

rigueur, rudesse, inclémence (littéraire)

insensibilité, sécheresse

brutalité, cruauté, méchanceté, rudesse, sévérité

Synonymes de traiter avec dureté

malmener, maltraiter, rudoyer

Exemples

Phrases avec le mot dureté

Conséquence de la dureté du sol, les jeunes athlètes qui évoluent pourtant au haut-niveau ont connu des pépins physiques.Ouest-France, 09/10/2017
Un moment poignant, loin de la dureté du combat entre ces hommes encore quelques minutes plus tôt.Ouest-France, 17/07/2021
Cette dureté idéologique est parfois accompagnée d'une dureté proprement physique.Idées économiques et sociales, 2008, Geneviève Pruvost (Cairn.info)
Cette guerre, qui était d'une dureté croissante, était conçue plus que jamais par le régime comme une entreprise d'anéantissement.Le débat, 2019, Guillaume Payen (Cairn.info)
La peur d'être mal jugé vient souvent de la dureté de son propre jugement, sur soi et sur les autres.Capital, 24/06/2021, « Les conseils d'experts pour ne plus avoir peur de prendre… »
Elle avance même que la dureté des temps, source de circonstances insurmontables, autorise à écarter certaines règles qui pourraient en contrarier l'utilisation.Les cahiers de la justice, 2021, Laurent Rousvoal (Cairn.info)
Le président du groupe du parti européen des libéraux démocrates et réformateurs a utilisé le terme dans toute sa dureté.Europarl
Rares sont ceux qui ont su capter comme lui, la dureté de la vie de ceux qui vivent les mains dans la glace à poissons.Ouest-France, 25/05/2021
Les représentations du monde agricole font valoir une certaine dureté, en prise avec des normes masculines ou de virilité.Ça m'intéresse, 10/07/2021, « Pourquoi tant de suicides chez les agriculteurs ? »
La dureté de ce truc de la course du dimanche matin.Ouest-France, 25/06/2021
Il en fallait de la dureté, de l'opiniâtreté pour tenter cette incroyable aventure.Ouest-France, 25/11/2020
Tiraillé entre l'excès de dureté, pour ne pas donner prise, et la bienveillance, au risque d'être accusé de favoritisme.Capital, 12/08/2016, « Faut-il s'interdire l'amour au bureau ? »
Du fait de sa faible dureté, la lame semble facile à aiguiser, mais son fil, trop fragile, ne conserve pas le tranchant.Ça m'intéresse, 01/03/2017, « Pourquoi est-ce si difficile d'aiguiser les couteaux en inox ? »
Il symbolise les trois qualités essentiellement des outils du constructeur automobile français : souplesse de la lame, dureté des dents et vitesse de coupe.Capital, 28/01/2020, « Peugeot va-t-il changer de logo ? »
Défensivement, il y a peut-être aussi un peu plus de dureté.Ouest-France, 18/01/2020
Cette expérience les a amenés à vivre des situations fréquentes de décalage et les a rendus sensibles à la dureté du monde social.Revue française de sociologie, 2014 (Cairn.info)
C'est une dent principale qui a la dureté de l'acier.Jules Verne (1828-1905)
Cette dureté de l'ergoteur est le signe qu'il s'est mis à distance de son sujet.Cahiers Sens public, 2019, Line Soryano (Cairn.info)
De fait, l'idée dérangeante selon laquelle la dureté paie semble faire son chemin.Capital, 15/12/2011, « Peut-on être 
gentil et réussir sa vie professionnelle ? »
Cette dureté du fer, de l'acier, comment ne ferait-elle rêver aux douceurs terriennes et tourangelles ?L'Année balzacienne, 2019, Alex Lascar (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DURETÉ s. f.

Solidité, qualité de ce qui est dur. C'est la puissance par laquelle les corps resistent à la separation des parties dont ils sont composez. On a trouvé l'invention de donner au plastre la dureté du marbre. La dureté des diamans fait la meilleure partie de leur valeur. Les viandes gelées ont de la dureté.
 
En termes de Medecine on appelle duretez, certaines tumeurs ou callositez de corps & d'humeurs qui s'endurcissent. On dit aussi, une dureté de ventre, quand on est constipé ; une dureté d'oreille, quand on est presque sourd.
 
DURETÉ, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Il a une dureté d'esprit qui fait qu'il ne peut rien comprendre ; une dureté de coeur, qui fait qu'il n'aime personne.
 
On dit aussi, qu'un stile a beaucoup de dureté, que des vers ont de la dureté, qu'un pinceau, qu'une graveure ont de la dureté, quand ils n'ont pas cette douceur, cette politesse ou delicatesse qui donne le prix aux ouvrages.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.