suavité

 

définitions

suavité ​​​ nom féminin

littéraire Caractère suave.
 

synonymes

suavité nom féminin

délicatesse, douceur, grâce

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La soirée était une de ces soirées magnifiques et calmes dont les secrètes harmonies répandent, au mois de juin, tant de suavité dans les couchers du soleil.Honoré de Balzac (1799-1850)
Toujours et partout suavité et charme ; toujours le contraire de la crudité et de la discordance.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Par la correction de son dessin, cette toile semblait appartenir à l'école flamande, mais, par la suavité de son coloris, l'école italienne la revendiquait hautement.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La phrase majeure qui sépare les deux reprises du motif est de la plus grande suavité.Adolphe Adam (1803-1856)
Comme tous les humains j'aime un peu faire souffrir, mais ce sentiment n'est une suavité que lorsqu'on peut d'un sourire, d'un geste, changer cette souffrance en joie.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Il s'approcha doucement, et s'efforçant de donner à sa voix toute la suavité dont elle était capable.Ernest Capendu (1826-1868)
C'était en italien ; des paroles fraîches, un peu singulières, sur un air d'une exquise suavité qui m'est resté dans la mémoire comme un souffle de printemps.George Sand (1804-1876)
L'effet est dur et fort, il convient aux gens sensibles ; les dilettanti voudraient plus de charme, plus de suavité, plus de chant simple et doux confié aux voix humaines.Stendhal (1783-1842)
Je frissonnais en traversant seule ces galeries pavées de tombeaux : mais au bout du cloître déjà la suavité de la retraite se faisait sentir.George Sand (1804-1876)
Elle avait le don rare et précieux de relever les pauvres gens en les secourant, et de réconforter les malades par la suavité de ses paroles et de son sourire.Charmes Mérouvel (1832-1920)
À mesure qu'il montait, sa paix grandissait en s'élargissant, tout son être se fondait et s'évaporait dans une suavité presque surhumaine.Léon Bloy (1846-1917)
Quelle suavité d'être roulé par la nébuleuse de l'inconscient, de se donner sans réserve au mystère des puissances végétatives !Hector Bernier (1886-1947)
Mais, inconsciemment, l'amour dont elles avaient parlé, dont elles frissonnaient sourdement, dont elles étaient pétries, mettait une suavité sur leurs lèvres, une trouble douceur au fond de leurs yeux.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il faut lire cette ravissante poésie dans le texte allemand pour en savourer toute la suavité.Alphonse Chabot (?-1921)
Quelle voix limpide et puissante, quel accent large et sublime, quelle plénitude et quelle suavité !George Sand (1804-1876)
Moi, j'ai pris le parti de ma sœur, qui est plus belle, plus parfumée que la rose des prairies, et dont le cœur a la suavité des rayons de miel.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Mais la suavité veloutée de ses joues, la fraîche pureté de ses yeux trahissaient la jeune fille.Georges Ohnet (1848-1918)
Je respirais une atmosphère d'une suavité indicible, et je la respirais par l'âme plus encore que par les sens.George Sand (1804-1876)
Quand les âmes sont naturellement belles, elles font preuve dans leurs relations d'une suavité de manières d'autant plus grande qu'elles ont été moins dégrossies par l'éducation.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il lui manquait la séduction suprême, je ne sais quelle suavité victorieuse par dessus tout.Auguste Angellier (1848-1911)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUAVITÉ » s. f.

Douceur agreable au corps, ou à l'esprit. La suavité de l'odeur des fleurs. On trouve de la suavité dans la devotion, à porter le joug du Sauveur. On le dit aussi des peintures qui sont douces & agreables.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020