Email catcher

suavité

Définition

Définition de suavité ​​​ nom féminin

littéraire Caractère suave.

Synonymes

Synonymes de suavité nom féminin

délicatesse, douceur, grâce

Exemples

Phrases avec le mot suavité

Ce modèle structurant n'a pu concevoir un impératif de suavité universalisable aux soins.Revue française d'éthique appliquée, 2019, Jean-François Baudry (Cairn.info)
La pureté virginale qu'incarne la jeune fille n'élude pas la suavité de certaines de ses questions.Les cahiers de la justice, 2011, Alexandra Fabbri, Christian Guéry (Cairn.info)
Cependant il n'y a pas, dans l'individualisme des confrères, seulement suavité sentimentale, mais travail de soi sur soi.Revue historique, 2009 (Cairn.info)
L'adultère l'épouvantait par tant de suavité et tant de grandeur.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Le soin compose d'une suavité qui dépasse les gestes de douceur que nous constatons dans les soins.Revue française d'éthique appliquée, 2019, Jean-François Baudry (Cairn.info)
La bonté animait son regard un peu distrait, et donnait à son faible sourire une suavité inexprimable.George Sand (1804-1876)
Analogues à des odeurs florales, les odeurs de sainteté les surpassent par leur suavité, leur puissance de diffusion et leur persistance.Études sur la mort, 2008, Françoise Biotti-Mache, Julien Mache (Cairn.info)
Je frissonnais en traversant seule ces galeries pavées de tombeaux : mais au bout du cloître déjà la suavité de la retraite se faisait sentir.George Sand (1804-1876)
Le visage surtout est une prédication vivante, par la suavité paisible des traits, marqués des stigmates de la pénitence et figés dans l'attitude du repos confiant.Ouest-France, 04/05/2019
Il existe une suavité du discours sur ce thème : des couples infertiles pourront avoir des bébés.Informations sociales, 2006, Monette Vacquin, Lise Mingasson. (Cairn.info)
Trois hommes entrèrent qui se présentèrent, avec une parfaite suavité, comme officiers de police.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Comment rendre tantôt l'âpreté, tantôt la suavité de la langue persane, sa concision, sa scansion, avec ses redondances et ses jeux d'assonances ?Nouvelle Revue d'esthétique, 2009, Jean-François Dusigne (Cairn.info)
Il lui manquait la séduction suprême, je ne sais quelle suavité victorieuse par dessus tout.Auguste Angellier (1848-1911)
Du reste, tout en elle est fraîcheur, suavité, jeunesse, douce clarté matinale.Victor Hugo (1802-1885)
L'évocation se fonde sur des caractéristiques de douceur, de confort et de suavité.Revue internationale de projectique, 2009, Valérie Huard (Cairn.info)
Quand je lui prédisais que ses nouvelles fonctions ne seraient pas d'une suavité enviable !Roger Dombre (1859-1914)
La suavité du soin se révèle en tant que visée éthique.Revue française d'éthique appliquée, 2019, Jean-François Baudry (Cairn.info)
De la même façon que l'horreur d'une situation peut sembler durer une éternité, l'usage de la douceur dans les soins déploie la suavité de l'instant.Revue française d'éthique appliquée, 2019, Jean-François Baudry (Cairn.info)
Exigence de douceur, de suavité, tel est justement un des fondements du delectare selon les rhéteurs.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2007, Olivier Pédeflous (Cairn.info)
Le saxophone, dont il déploie toute la puissance, toute la suavité.Ouest-France, Pierre WADOUX, 02/11/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SUAVITÉ s. f.

Douceur agreable au corps, ou à l'esprit. La suavité de l'odeur des fleurs. On trouve de la suavité dans la devotion, à porter le joug du Sauveur. On le dit aussi des peintures qui sont douces & agreables.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine