Email catcher

se suffire suffire

Définition

Définition de suffire (se) ​​​ verbe pronominal

Avoir, trouver de quoi satisfaire ses besoins ou ses aspirations. Pays qui se suffit à lui-même (➙ autarcie).

Définition de suffire ​​​ verbe transitif indirect

(choses)
Suffire à, pour : avoir juste la quantité, la qualité, la force nécessaire à, pour (qqch.). Cela suffit à mon bonheur. proverbe À chaque jour suffit sa peine.
Être de nature à contenter (qqn) sans qu'il ait besoin de plus ou d'autre chose. Votre parole me suffit.
sans complément Cela ne suffit pas. Ça suffit (comme ça) ! : je suis, nous sommes excédé(s).
impersonnel Il suffit à (qqn) de (+ infinitif). Il te suffit d'essayer. Il suffisait d'y penser.
avec que (+ subjonctif) Il suffit que tu viennes.
sans complément, littéraire Il suffit : cela suffit, c'est assez.
(personnes) Suffire à
Être capable de fournir ce qui est nécessaire à, de satisfaire à (qqch.). Suffire à ses besoins. Je n'y suffis plus : je suis débordé.
Être pour (qqn) tel qu'il n'ait pas besoin d'un autre.

Conjugaison

Conjugaison du verbe suffire

actif

indicatif
présent

je suffis

tu suffis

il suffit / elle suffit

nous suffisons

vous suffisez

ils suffisent / elles suffisent

imparfait

je suffisais

tu suffisais

il suffisait / elle suffisait

nous suffisions

vous suffisiez

ils suffisaient / elles suffisaient

passé simple

je suffis

tu suffis

il suffit / elle suffit

nous suffîmes

vous suffîtes

ils suffirent / elles suffirent

futur simple

je suffirai

tu suffiras

il suffira / elle suffira

nous suffirons

vous suffirez

ils suffiront / elles suffiront

Synonymes

Synonymes de suffire verbe intransitif

aller, convenir, faire l'affaire

Synonymes de ça suffit !

(c'est) assez !, basta ! (familier)

Exemples

Phrases avec le mot suffire

Donc, avec une certaine réserve dans la formulation, on n'excluait pas totalement que la seule déclaration des parties puisse suffire à prouver un fait.Philippe Toxé
Il faut absolument monter à cette hauteur et embrasser toute cette étendue pour y suffire.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il est important qu'il en existe une, mais elle ne saurait suffire.Europarl
Mais pour certains fournisseurs, ces tours de passe-passe pourraient ne pas suffire.Capital, 25/11/2021, « Énergie : devez-vous craindre une éventuelle faillite de votre fournisseur ? »
Les loutres de mer et les restaurateurs pourraient donc ne pas suffire à enrayer le phénomène.Géo, 11/02/2020, « Des oursins dans nos assiettes pour sauver la planète ? »
En théorie, une simple proposition verbale au propriétaire devrait suffire.Capital, 20/02/2013, « Immobilier : la période est idéale pour négocier des rabais… »
Donc nous ne devons pas écarter la prise en compte de prémisses impossibles et donc également la nécessité in re ne peut suffire.Archives d'histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge, 2016, Bruno Michel (Cairn.info)
Cette première phase aurait pu, d'une certaine façon, se suffire à elle-même en l'absence de consensus avec les intervenants de terrain.Les Sciences de l'éducation - Pour l'Ère nouvelle, 2005, Michel Corbillon, Patrick Rousseau (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SUFFIRE v. n.

Avoir assez pour le besoin. Cinq pains suffirent miraculeusement à nourrir 5000. personnes dans le desert, St. Matt. Ch. 14. Tout le bien de Croesus ne suffiroit pas à contenter un avare. Je vous entens, c'est assez dit, il suffit. Il y a bien des choses qu'il ne faut pas dire, il suffit de les penser. Pour meriter devant Dieu, la bonne volonté suffit.
 
On dit dans les Lettres de Chancelerie, S'il vous appert de tels & tels faits, & de tant que suffire doive.
 
SUFFIRE, signifie aussi, Avoir assez de force pour satisfaire pleinement à son employ. Ce Ministre ne peut suffire à tout, à donner des audiences, à faire des depesches, à faire trouver de l'argent. Ce mari ne peut suffire aux despenses de sa femme. Il suffit au Sage de sa vertu, du témoignage de sa conscience, pour vivre heureux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l'année 2023 Top 10 des mots de l'année 2023

Pour la première fois, Le Robert présente le Top 10 des mots ayant marqué l’année qui vient de s’écouler. Sélectionnés à partir des statistiques...

La rédaction des Éditions Le Robert 08/01/2024
sondage de la semaine