Email catcher

affaire

définitions

affaire ​​​ nom féminin

(Une, des affaires)
Ce que qqn a à faire, ce qui l'occupe ou le concerne. Occupez-vous, mêlez-vous de vos affaires. J'en fais mon affaire, je m'en charge.
Ce qui intéresse particulièrement qqn, lui convient. Cela doit faire l'affaire, cela doit vous convenir, aller. Être à son affaire, à l'aise dans ce qu'on fait.
familier Faire son affaire à qqn, le tuer ; le punir.
Affaire de, affaire où (qqch.) est en jeu. ➙ question. Une affaire de cœur, de gros sous. C'est affaire de choix. C'est une autre affaire : un problème tout différent.
Ce qui occupe de façon embarrassante. ➙ difficulté, ennui. Une sale affaire. Faire toute une affaire de qqch. La belle affaire ! Se tirer d'affaire, du danger.
Ensemble de faits créant une situation où divers intérêts sont aux prises. Une affaire compliquée, délicate. L'affaire Dreyfus. On a voulu étouffer l'affaire. ➙ scandale. Les affaires (en politique, dans la gestion, l'économie…).
Évènement, crime posant une énigme policière.
Procès, objet d'un débat judiciaire. Instruire une affaire.
Marché conclu ou à conclure avec qqn. Faire une bonne affaire. Faire affaire avec qqn. ➙ traiter. Affaire conclue.
Bonne affaire. Achetez-le, vous ferez une affaire.
Entreprise commerciale ou industrielle. Être à la tête d'une grosse affaire.
vieux Avoir affaire : à faire.
locution Avoir affaire à qqn : avoir à traiter, à discuter avec lui. Vous aurez affaire à moi ! (menace).
au pluriel (Les affaires)
Ensemble des occupations et activités d'intérêt public. Le ministère des Affaires étrangères.
Situation matérielle d'un particulier. Régler ses affaires.
familier État dans le développement d'une intrigue, d'une aventure amoureuse.
Activités économiques (commerciales et financières). Les affaires reprennent, au figuré les choses s'améliorent. locution Les affaires sont les affaires : il ne faut pas faire de sentiment. Homme, femme d'affaires. Voyage d'affaires. Chiffre d'affaires.
Objets ou effets personnels. Ranger ses affaires.

affairé ​​​ , affairée ​​​ adjectif

Très occupé. Il semble toujours affairé. Un air affairé.

synonymes

affairé, affairée adjectif

actif, occupé, pris

[trop] agité, débordé, sous l'eau, surchargé, surbooké (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « affaire »

Dans l'affaire, elle a surtout obtenu la latitude financière qui lui manquait.Ouest-France, Clément HEBERT, 16/08/2021
Il est important d'avoir connaissance de cette affaire.Europarl
Celui-ci peut apporter toutes les affaires dont il ne trouve plus l'utilité afin qu'elles aient une nouvelle vie et de nouveaux propriétaires, souvent plus nécessiteux.Géo, 27/11/2018, « Recyclerie : comment ça fonctionne ? »
Même lorsque celui-ci le chasse d'une main, le chapardeur revient poursuivre son affaire.Géo, 05/08/2021, « Ces oiseaux dérobent des poils à des mammifères vivants pour… »
L'entreprise naît en 2019 en tant que filiale donc, recrute 14 collaborateurs et génère un million d'euros en chiffre d'affaires au bout de 18 mois.Capital, 19/10/2020, « Burn-out, harcèlement... salariés et entrepreneurs racontent comment ils ont rebondi… »
Le récit, presque sans émotions, perd en intérêt – notamment celui de la résolution de l'affaire.Ouest-France, Laure BESNIER, 28/08/2021
Cette double comparaison – entre affaires et entre contextes nationaux de régulation du médicament – rend plus complexe l'analyse.Revue Française des Affaires sociales, 2007, Christian Bonah, Jean-Paul Gaudillière (Cairn.info)
Qu'on les étouffe, qu'on les fasse éclater, qu'on les instrumentalise ou qu'on les juge, ces affaires font parfois bouger la société.Ça m'intéresse, 19/11/2021, « Depuis quand les scandales nous fascinent ? »
Les enquêteurs ont recensé 60 à 70 victimes dans cette affaire.Ouest-France, 25/04/2018
Belle affaire à six rencontres de la fin de saison.Ouest-France, 07/04/2015
Cette documentation porte l'empreinte de la pratique internationale des affaires, fortement marquée par la rédaction anglo-saxonne.Revue critique de droit international privé, 2021, Antoine d’Ornano (Cairn.info)
Un jardin, une cour de ferme ou une place de village font l'affaire.Ouest-France, 16/02/2020
C'est le cas notamment dans de rares affaires de faux souvenirs induits par des thérapies.Ça m'intéresse, 20/11/2021, « Comment démêler le vrai du faux dans nos souvenirs ? »
Cette double sélection par l'argent et le milieu familial est conforme à la logique de cette haute justice étroitement imbriquée dans le monde des affaires.Genèses, 2002, Yves Dezalay, Bryant Garth (Cairn.info)
Cette déclaration d'inconstitutionnalité est applicable à toutes les affaires non jugées définitivement à la date de la décision.Titre VII, 2021, Évelyne Bonis, Virginie Peltier (Cairn.info)
En dix jours, ils perdent 100 % de leur chiffre d'affaires, le tout en plein processus de levée de fonds.Capital, 19/10/2020, « Bore-out, relancer une activité en chute libre... les conseils de… »
On ne sut donc pas à qui on avait affaire.Georges Ohnet (1848-1918)
L'enjeu est lourd pour le poids lourd mondial de la gestion de fortune, qui a déjà payé une caution d'1,1 milliard dans cette affaire.Ouest-France, 22/03/2021
Cette déclinaison de cette jurisprudence dans la présente affaire ne nous convainc cependant pas.Revue critique de droit international privé, 2011 (Cairn.info)
Cette durée peut être exceptionnellement plus longue si l'examen d'une même affaire dépasse les dix jours.Revue de science criminelle et de droit pénal comparé, 2011, Etienne Vergès (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

Exemples de « affairé »

Celui-là est penché à l'écriture de son parchemin ou affairé à tourner un morceau de bois à la force du pied.Ouest-France, 20/08/2017
Architecte affairé, l'artiste s'accorde cependant le temps d'un dessin au moins par jour.Ouest-France, 13/02/2021
Ceux-ci ressemblent un peu à des rescapés de la modernité classique dans la globalisation capitaliste, c'est-à-dire à des hippies perdus dans des mégapoles affairées.Esprit, 2010, Michaël Fœssel (Cairn.info)
Il entend la respiration de l'adulte affairé, scrupuleux, dégoûté, ou tranquille et souriant.Champ Psychosomatique, 2012, Suzanne Robert-Ouvray (Cairn.info)
Un homme, sorti de sa voiture, était affairé dans le coffre quand quatre jeunes se sont approchés.Ouest-France, 08/05/2021
En effet, on s'est affairé en coulisses pour écailler, éventrer, vider, laver les poissons rapportés tout frais par une estafette.Ouest-France, 22/08/2016
Alors que chacun est affairé aux quatre coins du site, en ce début d'après-midi, difficile de réunir tout ce petit monde.Ouest-France, Laura REMOUE, 11/08/2021
Il n'a surpris que des ombres affairées, totalement silencieuses et fermées sur la chose à faire.Ethnologie française, 2005 (Cairn.info)
La porte à deux battants, dit une servante affairée.Pierre Louÿs (1870-1925)
Tout le monde semblait affairé, et l'on se tenait loin d'elle comme si elle eût apporté une infection dans ses jupes.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les visiteurs, pourtant, n'hésitent pas à engager la conversation avec ces hommes et femmes affairés.Ouest-France, Catherine JAOUEN, 18/05/2013
Elle était encombrée de courtisans, gentilshommes de service, officiers de garde, laquais chamarrés, affairés et pressés, huissiers immobiles, la baguette d'ébène à la main.Michel Zévaco (1860-1918)
Dans cette frénésie, on repère tous ces volontaires à leur air affairé, mais aussi à leur t-shirt vert.Ouest-France, Clémence HOLLEVILLE, 19/06/2021
Ils marchaient appuyés l'un sur l'autre, et plus lentement que tous les gens affairés qui suivaient le trottoir.George Sand (1804-1876)
Elle est la victoire de l'humanité affairée ignorante par nature de la citoyenneté cosmique.Le philosophoire, 2009, Jean-Michel Muglioni (Cairn.info)
Cette présence, encore une fois, fournit un repère au milieu de la multitude d'intervenants affairés qui approchent l'enfant.Spirale, 2010, Philippe Bouteloup (Cairn.info)
Il faut à des gens affairés, et dont la fortune est médiocre, une lecture qui se fasse vite et ne coûte pas cher.Gustave de Beaumont (1802-1866)
Joyeuse faisait partie de cette foule affairée qui circule avec un bruit d'argent en poche et des paquets dans toutes les mains.Alphonse Daudet (1840-1897)
Aaron, affairé et obséquieux, en sortit au même instant : ils n'y trouvèrent que les deux mères et les trois jeunes filles.Marcel Prévost (1862-1941)
Cette critique s'étend non seulement aux journalistes affairés, mais aussi à une grande partie de la communauté des analystes politiques.Revue d'économie financière, 2021, Theodore R. Marmor (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AFFAIRÉ, ÉE » adj.

Qui fait l'empressé, l'occupé, l'homme chargé d'affaires. Il y a des gens qui sont toûjours affairés, qui disent qu'ils n'ont point de temps à eux.
 
AFFAIRÉ, signifie aussi, un homme accablé de dettes, dont les affaires sont embarrassées. Quelque riche que soit un homme, il ne trouve rien à emprunter, quand on le croit affairé.

Définition de « AFFAIRE » s. f.

Ce qui peut occuper nos soins, nos pas, nos pensées, nous obliger à travailler, aller & venir. Nôtre grande affaire est celle de nôtre salut. voilà une affaire, un cas de conscience. il faut que chacun aille à son affaire, au travail qui luy est ordonné. ne vous mettez pas en peine de cela, j'en fais mon affaire. chacun se doit mêler de ses affaires. On dit aussi d'une chose dont on croit venir facilement à bout, que ce n'est pas une affaire. Cela ne fait rien à l'affaire, pour dire, C'est un discours inutile. Du Cange derive ce mot de affarium, ou affare, qui signifioit autrefois une metairie ; & il dit qu'en Languedoc & en Provence il signifioit toute sorte de biens. On a dit aussi afferi & affri, pour signifier des chevaux de labour : ce qui a été estendu à toutes sortes de possessions, & ensuitte au negoce & aux affaires qu'on est obligé d'avoir pour les acquerir, ou pour les deffendre.
 
AFFAIRE, se dit aussi de ce qui donne beaucoup de peine, d'inquietude. La mort de son patron luy donnera beaucoup d'affaires, le fera bien courir. un homme sage ne se veut point faire d'affaires, mettre son bien au hasard, ou en desordre.
 
AFFAIRE, se dit aussi d'un grand dessein, d'une entreprise, d'un grand coup, d'un accident particulier. L'entreprise du canal de Languedoc a été une grande affaire. la prise de Luxembourg est une grande affaire, est fort importante. la mort du General ennemi est une grande affaire, est un coup fort avantageux. le tonnerre est tombé sur sa maison, c'est une affaire toute fraische.
 
AFFAIRE, se dit particulierement des procés. Celuy qui n'entend point les affaires, ne doit point se mesler de plaider. ce Procureur, cet Advocat, ce Juge ont beaucoup d'affaires, pour dire, ont beaucoup de procés à instruire, de causes à plaider, d'instances à juger. les affaires ne finissent point maintenant. on ne sçauroit sortir d'affaire, vuider d'affaire, terminer une affaire avec ce chicaneur. mon affaire est sur le bureau. mon affaire va bien. ce n'est pas parler en langage d'affaires, c'est à dire, en homme habile & experimenté dans les affaires. il s'est bien demeslé de cette affaire. voilà le noeud de l'affaire, la difficulté du procés. cette affaire est bien embrouillée, bien intriguée. En ce sens on appelle un homme d'affaires, celuy qui fait les affaires d'une maison, un solliciteur à gages, celuy qui a soin des affaires domestiques d'un Seigneur.
 
AFFAIRE, se dit aussi des querelles, des combats, des brouilleries d'amitié. Il y a une grande affaire à la Cour, un tel & un tel se sont querellez. cette plaisanterie luy a fait une affaire avec un de ses bons amis. cet homme s'attire toûjours quelque affaire, pour dire, il se fait toûjours quelque querelle. c'est une affaire d'honneur, de pique.
 
AFFAIRE, se dit aussi des divertissements. Cet homme a tous les jours quelque affaire de plaisir, pour dire, quelque partie faite pour se divertir. il a une affaire de coeur, pour dire, qu'il est engagé d'amour avec quelque personne.
 
AFFAIRE, se dit des ordres, des soins, des negociations qui regardent l'Estat. Depuis qu'un tel Ministre a pris le timon des affaires, toutes choses vont bien. c'est un homme qui est entré dans les affaires, dans les negociations étrangeres. les affaires de Rome sont brouillées. c'est une affaire d'Estat, de Religion. On dit en ce sens, les affaires du temps, pour dire, les nouvelles de l'estat des choses du monde.
 
On appelle Gens d'affaires, les Financiers, les Traittans & Partisans qui prennent les Fermes du Roy, ou le soin du recouvrement des impositions qu'il fait sur les peuples. La Chambre de Justice est établie pour la recherche des malversations des Gens d'affaires : toutes leurs contraintes portent cette clause, Comme pour les propres deniers & affaires de sa Majesté.
 
AFFAIRE, se dit aussi quelquefois de la fortune, de l'état, des biens d'une personne. Grace à Dieu, les affaires vont bien. ce bourgeois est fort bien dans ses affaires, c'est à dire, qu'il a du bien, qu'il n'a point d'affaires mauvaises, ni embrouillées, que ses affaires sont en bon état.
 
AFFAIRES, signifie quelquefois, Dettes, embarras. C'est un homme qui a beaucoup d'affaires, de dettes. ce Marchand met ordre à ses affaires, a payé ses dettes.
 
On dit, Aller à ses affaires, faire ses affaires, pour dire, Aller à la garderobbe.
 
On appelle à la Cour un Brevet d'affaires, le Brevet qui donne permission d'entrer dans la Chambre du Roy quand les autres se sont retirez, & dés qu'il est sur sa chaise d'affaires.
 
AFFAIRE, se dit aussi des choses qui nous conviennent. Il cherche un bon cheval, j'ay son affaire. ce valet est son affaire.
 
AFFAIRE, signifie aussi, Marché, traitté, convention. J'ay fait affaire avec un tel de sa maison, de sa charge. je vous donne ma parole, c'est une affaire faite. parlons d'affaires, c'est à dire, concluons.
 
En termes de Fauconnerie, on dit qu'un oiseau est de bonne affaire, qu'on l'a rendu de bonne affaire, quand on l'a bien affaité, bien duit à la volerie.
 
AFFAIRE, se dit proverbialement en ces phrases. Chacun sçait ses affaires, ou du moins les doit sçavoir : & absolument, qu'un homme sçait ses affaires, quand il conduit bien ses affaires, avec prudence. On dit d'un homme, que ses affaires sont faites, pour dire, qu'il est perdu, qu'il est ruiné, ou qu'il ne doit plus pretendre à quelque chose. On dit, que les affaires font les hommes, pour dire, qu'avec un mediocre genie on devient habile homme, quand il passe beaucoup d'affaires par les mains de quelqu'un. On dit, qu'il n'est point de petite affaire, pour dire, que le moindre ennemy peut donner beaucoup de peine. On dit, Dieu nous garde d'un homme qui n'a qu'une affaire, pour dire, qu'on est en perpetuel danger de surprise. On dit, que ceux qui n'ont point d'affaires s'en font, pour dire, que les hommes sont inquiets, & se lassent d'estre oisifs & sans agir. On dit, A demain les affaires, pour dire, qu'on ne veut songer alors qu'à se divertir. On dit ironiquement, qu'un homme a fait une belle affaire, pour dire, qu'il s'est trompé, qu'elle est ruineuse. C'est une autre affaire, c'est une affaire à part, pour dire, qu'il ne faut pas confondre les choses.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022