suintant

 

définitions

suintant ​​​ , suintante ​​​ adjectif

Qui suinte (2).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le long du mur, les socques et snow-boots, soigneusement séparés par paires, chacune suintant sa petite mare, bâillaient avec contorsions leur veuvage des pieds dévots.René Boylesve (1867-1926)
En guise de porte, une cloison disjointe suintant l'humidité.Albert Delpit (1849-1893)
Tout cela sombre, rechigné, menaçant, humide, suintant, glacial, un sépulcre.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Regardez donc cet œil suintant, ce front crevassé, cette lèvre tordue....Jules Lermina (1839-1915)
Un homme nu, les yeux retournés, le visage suintant et tout le corps agité de secousses hoquetantes, franchit l'enceinte.Victor Segalen (1878-1919)
Des gouttes, suintant du matelas, tombaient une à une sur le plancher.Gustave Flaubert (1821-1880)
Soudain le froid du crépuscule, suintant à travers les branches, soulevant une pâleur de buées sur le lit du ruisseau, les surprit, les fit frissonner.Marcel Prévost (1862-1941)
A l'extrémité de l'un d'eux se trouvaient des marches usées et suintant l'humidité, sur lesquelles le pied glissait au premier abord.Lucie Des Ages (1845-1914)
Sur le calot noir, une tache rouge s'agrandissait, suintant par le trou du front.Marcel Schwob (1867-1905)
Cet asile s'enfonce, ténébreux, suintant et étroit comme un puits.Henri Barbusse (1873-1935)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020