Email catcher

trempe

définitions

trempe ​​​ nom féminin

Immersion dans un bain froid (d'un métal, d'un alliage chauffé à haute température). La trempe de l'acier.
Qualité qu'un métal acquiert par cette opération.
locution, au figuré De… trempe. Un joueur de sa trempe. ➙ caractère, qualité.
familier Volée de coups. ➙ raclée.

trempe ​​​ adjectif

régional Trempé, très mouillé. Chemise trempe.

trempé ​​​ , trempée ​​​ adjectif

Durci par la trempe. Acier trempé, verre trempé.
au figuré et littéraire Caractère bien trempé, aguerri, énergique.
Imbibé ; très mouillé. —  Trempé jusqu'aux os*.

synonymes

trempe nom féminin

qualité, caractère, carrure, énergie, envergure, stature, valeur

[familier] correction, coups, punition, dégelée (familier), dérouillée (familier), pile (familier), raclée (familier), torchée (familier), volée (familier), brossée (familier, vieilli), brûlée (familier, vieilli), danse (familier, vieilli), peignée (familier, vieilli), rossée (familier, vieilli), tournée (familier, vieilli), tripotée (familier, vieilli), frottée (familier, vieux)

trempé, trempée adjectif

mouillé, dégoulinant, dégouttant, humide, imbibé, imprégné, ruisselant, suintant, trempe (région., Suisse, Québec)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « trempe »

En louant en moi la trempe de l'esprit, ils m'enlèvent la pureté de la foi.Charles de Rémusat (1797-1875)
À la manufacture qui emploie une vingtaine de personnes, tout est fait main : on remplit, démoule, trempe, peint, ou colle à la main.Ouest-France, 17/12/2020
Mais elle est portée par deux acteurs et un paysage qui ont de la trempe.Ouest-France, Pascale VERGEREAU, 19/09/2019
Pour un homme de sa trempe, se laisser ainsi impunément insulter et refuser de se battre, le sacrifice était immense.Eugène Sue (1804-1857)
En tout cas, vu de l'extérieur, cela peut paraître surprenant de voir débarquer un joueur de cette trempe chez un promu.Ouest-France, Gérard GOURMELON, 19/10/2013
Plutôt une qualité de passe au-dessus de la moyenne pour un défenseur de sa trempe.Ouest-France, Antoine RAGUIN, 01/03/2019
Et une sombre pluie le trempe nuit et jour.Marcel Schwob (1867-1905)
Le premier trempe la serpillière dans le seau et la pose sur le balais brosse.Ouest-France, Julien TELLIER, 16/08/2014
An temz, en parlant de quelqu'un, c'est la complexion, la constitution, le tempérament, la trempe, suivant le contexte.Ouest-France, Martial MENARD, 17/11/2012
Les absents ne sont pas de cette trempe !Europarl
Et certes, pour demeurer impassible et résolu, il lui fallait un caractère d'une trempe exceptionnelle.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le soir, avec quatre nerveux bougres de sa trempe, elle y aurait certes passé, la bagasse !Georges Eekhoud (1854-1927)
Mais il est de cette trempe d'homme qui accompagne presque mieux qu'il n'officiait lui-même sur le court.Ouest-France, Jérémy PROUX, 07/02/2021
Mais aussi la trempe en parlant de quelqu'un ou d'un acier.Ouest-France, Martial MENARD, 17/11/2012
Mais pas un cheval de la trempe des très grands.Ouest-France, Yann-Olivier BRICOMBERT, 03/02/2013
Que deviendraient les villes, si les hommes de notre trempe n'existaient pas ?Joseph Méry (1797-1866)
Oui, cet enfant sera un homme d'une trempe supérieure.Émile Gaboriau (1832-1873)
Car, s'il avait le jugement étroit, il était d'une trempe fine.Daniel Lesueur (1854-1921)
Nous avons mis trois quarts d'heure à passer à un point donné, répondit l'individu qui était évidemment de la trempe du colonel.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
C'est au pays lui-même de se redresser et je crois que rares sont les gens de cette trempe.Europarl
Afficher toutRéduire

Exemples de « trempé »

On y devine une personnalité, un grain de folie ou un caractère bien trempé.Ouest-France, Victoria GEFFARD, 09/04/2021
Une cuisine à base de produits frais, joliment présentée et élaborée par une femme au caractère bien trempé.Ouest-France, Virginie PACAUD, 24/06/2015
La lessive à la cendre réapparaît : le linge trempé dans la cendre est ensuite frotté et séché au lavoir.Ouest-France, 30/05/2014
Voilà le pain trempé de larmes qu'il nous faut manger.George Sand (1804-1876)
Je n'avais pas plus tôt trempé mes lèvres dans la glauque liqueur, qu'un homme venait s'asseoir à la table voisine de la mienne.Alphonse Allais (1854-1905)
Un caractère bien trempé qu'il essaie de tempérer au quotidien.Ouest-France, Lucas BRIENT, 05/03/2016
Caractère bien trempé, performances élevées, véritable caractère sportif, ensemble moteur/boîte ultra convaincant, utilisation quotidienne possible sans restriction.Ouest-France, Jean-Rémy MACCHIA, 17/05/2019
J'ai appris qu'il mangea fort et but six ou sept fois de l'hypocras fort trempé.Jean Héroard (1551-1628)
Mais le voisin trempé est hors de lui et décide d'aller en découdre avec le vieux monsieur.Ouest-France, 23/08/2021
Trempé de sueur et de pluie, je n'y pense plus, je continue à marcher près d'elles.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Toutes les lames sont en acier riche en chrome et trempé.Ouest-France, 04/03/2021
Le nouveau venu est trempé et cela n'a rien d'étonnant.Ouest-France, Marie LENGLET, 19/05/2021
Là où doit se traduire leur jeune talent trempé de maturité.Ouest-France, Raphaël FRESNAIS, 18/02/2019
C'est que ses vêtements grossiers étaient littéralement trempés et dégouttants.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Hier, nous avons fait une assez longue excursion qui n'a pas trop bien réussi, car nous sommes revenus tous trempés comme des soupes.Prosper Mérimée (1803-1870)
Grâce à la ténacité du peuple algérien, trempé dans la souffrance comme de l'acier.Europarl
Les écologistes nantais et métropolitains ont un caractère bien trempé.Ouest-France, Christophe JAUNET, 05/09/2018
C'est lors de l'occupation allemande qu'il affiche son caractère bien trempé.Ouest-France, 18/11/2017
L'expression d'une escouade soudée, dans une étuve trempée et contenant 1 000 spectateurs.Ouest-France, 13/10/2012
On consomme ce champignon noir, frais ou séché (puis trempé) en soupe ou en omelette.Ouest-France, Audrey GUILLER, 13/09/2015
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TREMPE » s. f.

Pluye un peu forte qui mouille bien. On dit qu'il est cheu une bonne trempe, pour dire, une bonne pluye qui a bien trempé, bien mouillé la terre.
 
TREMPE, se dit aussi de la liqueur dans laquelle on plonge le fer chaud pour le rendre plus dur ou plus trenchant. Les Ouvriers ont diverses sortes de trempes. On fait une bonne trempe avec du suc de raifort, avec le suc qu'on tire des vers de terre passez dans un linge, du vinaigre, de la suye de cheminée, du sel, de l'eau de piloselle. Le fer ainsi trempé couppe l'autre fer, mais il est cassant. Au contraire il se ramollit étant esteint dans du jus de ciguë, de saponaire ou de guimauve.
 
TREMPE, se dit figurément en choses spirituelles. On dit qu'un esprit est de bonne trempe, pour dire, qu'il est ferme & solide.
Vidéos Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie

100 dates de l'histoire de France illustrées... pour ne plus jamais les oublier !

Sandrine Campese 23/11/2021