suspicion

 

définitions

suspicion ​​​ nom féminin

littéraire Fait de considérer comme suspect. ➙ défiance, méfiance. Un regard plein de suspicion. ➙ soupçon. Tenir qqn en suspicion.
 

synonymes

suspicion nom féminin

défiance, doute, méfiance

soupçon

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La raison de cette limitation en est la suspicion fondée que ces substances sont cancérigènes.Europarl
En outre, le texte repose sur une opinion très conservatrice, qui est encore alimentée par une culture basée sur la suspicion et le conflit.Europarl
Il me répugnait d'incriminer la bonne foi des capitalistes, et de jeter la suspicion sur les propriétaires.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il existe aussi une autre suspicion qui a également été confirmée, à savoir que les institutions européennes étaient au courant.Europarl
Il faudra de nombreuses années pour que les blessures du passé se referment et pour que disparaissent la méfiance et la suspicion.Europarl
Puis, une suspicion continuelle, inouïe, incompréhensible, qui fait saigner plus encore mon pauvre cœur déjà si ulcéré.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Elle était donc bien réellement la femme qu'il avait cru, et non pas celle qu'un sentiment d'injuste suspicion, qu'il se reprochait maintenant, lui avait fait supposer pendant quelques instants.Hector Malot (1830-1907)
L'idée est considérée avec beaucoup de suspicion, mais je puis vous assurer que cette suspicion n'est fondée en rien.Europarl
Il est vrai que par le passé, les innovations « révolutionnaires » ont été accueillies avec suspicion et n'ont pu porter leurs fruits qu'à moyen ou à long terme.Europarl
Nous ne pourrons plus nous permettre une telle confusion et suspicion autour des campagnes de vaccination.Europarl
On a l'a déjà mentionné : dans la langue populaire, cela s'appelle l'inversion de la charge de la preuve, appliquée en cas de suspicion de discrimination.Europarl
S'étant mis dans le cas d'être tenu en suspicion par les deux partis, il craignait que toute démarche trop prononcée ne fournît matière contre lui à de nouveaux griefs.Albert Vandal (1853-1910)
Tout cela était dit avec une expression de suspicion très humiliante, et sur un ton d'ironie grossière.Octave Mirbeau (1848-1917)
Le gouvernement français, affaibli par le désordre intérieur et par la suspicion extérieure, eût bien voulu n'avoir pas à le résoudre en un pareil moment.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Leurs rapports de chaque jour n'allaient-ils pas être gênés par la suspicion qu'il sentirait en elle ?Guy de Maupassant (1850-1893)
Si l'affaire marche ainsi, s'écria-t-il insolemment, nous demanderons d'autres juges pour cause de suspicion légitime.Honoré de Balzac (1799-1850)
Malgré cette suspicion, qui ressemblait presqu'à de l'hostilité, le sabotage a fait son chemin... dans tous les mondes.Émile Pouget (1860-1931)
Trop de stress, trop de suspicion, trop d'ambition et d'avidité sont aussi, je pense, des facteurs qui détruisent notre paix intérieure.Europarl
Les dérapages d'une petite minorité ne doivent pas jeter la suspicion sur les forces de l'ordre dans leur ensemble, dont la tâche est de plus en plus difficile.Europarl
C'était la destinée de ces malheureux princes, d'être toujours obligés de tenir en suspicion les souverains dont ils mendiaient les secours et sollicitaient l'appui.Ernest Daudet (1837-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUSPICION » s. f.

Terme de Palais. Soupçon, deffiance. Il y a une vehemente suspicion de faux contre cette piece. Un bon Juge se doit deporter d'une affaire, dés qu'il y a la moindre suspicion contre luy.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020