suzerain

 

définitions

suzerain ​​​ | ​​​ , suzeraine ​​​ | ​​​ nom et adjectif

Histoire Seigneur qui avait concédé un fief à un vassal (système féodal). Le suzerain devait protection et justice à ses vassaux. —  adjectif Dame suzeraine.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Canivet était comme le fermier ou plutôt le suzerain de petit paquet, des dés, etc.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
On distingua dans la personne du prince deux qualités différentes, celle de roi et celle de seigneur suzerain.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Qu'on fasse attention qu'il ne pouvoit pas même y en avoir ; car le suzerain n'avoit aucune espèce d'autorité sur ses arrière-vassaux.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
En principe, tout château est rendable à merci, c'est-à-dire qu'à la première réquisition du suzerain, « irrité ou apaisé » (iratus vel pacatus), le vassal doit lui remettre sa forteresse.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Le suzerain, de son côté, pour conserver sa suzeraineté, étoit également obligé à respecter la vertu de la femme et des filles de son vassal.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Et, emmenant tous ses cavaliers, il continua sa course jusqu'à son logement, laissant là son suzerain.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Les gens de guerre ont droit à l'hospitalité, surtout dans les villages relevant de leur suzerain.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Le suzerain le faisait porter devant lui ; les vassaux venaient sous les bannières de leurs seigneurs.Anatole France (1844-1924)
Ce fut, au début, une guerre féodale, entre vassal et suzerain, hommes du même pays, et qui parlaient la même langue.Ernest Lavisse (1842-1922)
Elles présidèrent leur cour de justice et se rendirent dans celles de leur suzerain pour juger.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Au point de vue du droit féodal si le vassal subit quelque dommage, c'est le suzerain qui en souffre en dernier lieu.Joseph Anglade (1868-1930)
Mais la menace d'une intervention impériale suffit pour les rallier un instant autour du suzerain épiscopal.Émile Gebhart (1839-1908)
Le vassal cessoit alors de relever de son seigneur direct, et portoit immédiatement son hommage au suzerain, dont il n'avoit été jusques-là que l'arrière-vassal ou le vavasseur.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
La cour des pairs, que les bulles pontificales avaient investie d'une autorité médiatrice entre le seigneur suzerain et le vassal ne fut plus que la cour du roi.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
J'espère que vous connaissez trop bien vos devoirs, comme nobles et comme chevaliers, pour le soutenir dans des démarches traîtreusement violentes contre la personne de son seigneur suzerain.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Ayant reconnu tous les autres princes qui formaient le corps germanique, comme souverains indépendans, nous ne pouvons reconnaître qui que ce soit comme leur suzerain.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Les seigneurs du second ordre, j'entends les barons qui relevoient immédiatement d'un suzerain, dont la seigneurie s'étendoit sur toute une province, affectèrent également une entière indépendance.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Le nouveau seigneur doit aussi à son suzerain la foi et hommage et l'aveu et dénombrement ; c'est-à-dire, une description de tout ce qui est contenu en son fief.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Plusieurs, se rendant justice à demi et ne se trouvant pas de fortune à lever bannière, se mettent sous le patronage d'un suzerain auquel ils prêtent foi et hommage.Charles de Bernard (1804-1850)
Qu'on me permette encore quelques réflexions au sujet de la guerre que le vassal avoit droit de faire à son suzerain, en cas de déni de justice.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUSERAIN » s. m.

Terme de Jurisprudence, qui se dit dans les fiefs. Il faut avoir recours au Seigneur, au Juge Suserain, pour dire, au superieur, au souverain, au dominant. Le Suserain est le superieur en quelque charge ou dignité, autre neantmoins que le Roy. Ce mot vient de Caesarianus, selon Cujas & Pasquier.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020