Email catcher

seigneur

Définition

Définition de seigneur ​​​ nom masculin

Maître, dans le système des relations féodales. Le seigneur (➙ suzerain) et ses vassaux. Le seigneur et maître, celui qui détient l'autorité, le pouvoir.
Titre honorifique donné aux grands personnages (hommes) de l'Ancien Régime. ➙ gentilhomme, noble. au figuré Grand seigneur, personne riche, ou noble par sa conduite. Vivre en grand seigneur, dans le luxe.
Ancien terme de civilité (hommes).
Religion Le Seigneur : Dieu, dans certaines religions. Notre-Seigneur Jésus-Christ. Seigneur Dieu ! Seigneur !, exclamations.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot seigneur

Par ailleurs, certains tournois servaient aussi à régler des conflits entre seigneurs.Ça m'intéresse, 16/11/2019, « A quoi servaient les tournois médiévaux ? »
De leur côté, quels avantages les seigneurs trouvaient-ils à maintenir cette population sur leurs terres ?Histoire & Sociétés Rurales, 2010, Manoela Pedroza (Cairn.info)
On y trouve la grande salle qui sert pour les réceptions, la chambre du seigneur et la chapelle.Ouest-France, Marie LE GOAZIOU, 14/08/2020
Nous exécuterons, mon seigneur, ce que vous nous commanderez.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il a été construit en 1365 sous la forme d'un château fort médiéval où, durant des siècles, d'authentiques seigneurs se sont succédé.Ouest-France, 18/06/2020
D'ailleurs son père et sa mère avaient droit de la part du seigneur à des égards particuliers.Revue de littérature comparée, 2009, Olga CAMEL (Cairn.info)
Nous, ce qu'on veut c'est la liberté, pas l'autorisation du seigneur du château.Ouest-France, 06/12/2020
Jusqu'au dimanche 19 juillet 2020, ce sont les seigneurs et la vie de château qui sont mis à l'honneur.Ouest-France, Astrid BERGÈRE, 15/07/2020
Car leur regret était grand d'avoir perdu leur noble seigneur.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Détesté par ses vassaux, ce seigneur n'en était pas moins rusé et conçut un stratagème pour se venger.Ouest-France, Marie LENGLET, 29/10/2019
Ce phénomène se produisit de façon généralisée pendant le xiiie siècle et les seigneurs eurent de grandes difficultés à le maîtriser.Histoire & Sociétés Rurales, 2008, Carlos Laliena Corbera (Cairn.info)
Le seigneur le complimente et lui fait remettre une belle somme d'argent.Ça m'intéresse, 12/12/2021, « Yasuke : l'histoire du samouraï noir »
Dans son principe, l'arrêt de 1744 contrecarre les pouvoirs des seigneurs et des grands propriétaires de terres.Annales historiques de la Révolution française, 2020, Thomas Le Roux (Cairn.info)
Les seigneurs prenaient leurs repas en différents endroits du château, en fonction de la saison, du type de réception ou du nombre d'invités.Capital, 08/12/2016, « Christofle ou l'art de dresser une table à la française »
De cette manière, les prêtres devenaient une sorte de clients et s'intégraient dans les réseaux personnels, constitués autour de grands seigneurs.Cahiers du monde russe, 2017, Laurent Tatarenko (Cairn.info)
Ils ne peuvent donc pas être assujettis à certaines taxes perçues par le roi et les seigneurs.Ça m'intéresse, 26/05/2021, « Impôts : toutes les astuces des anciens pour ne pas… »
D'abord, les seigneurs prennent leurs décisions en connaissance de cause.Le Moyen Age, 2009 (Cairn.info)
Impatient, le seigneur attendait son épouse qui s'attardait devant son miroir.Ouest-France, Françoise SURCOUF, 18/08/2021
J'en demandai le sujet à un seigneur qui était là présent.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
En résumé, pas de seigneurs de guerre locaux se rendant mutuellement la vie - ainsi que celle de la population - insupportable.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SEIGNEUR s. m.

Qui est maistre, qui commande. Quand il se dit absolument, il ne se dit que de Dieu. Seigneur, ayez pitié de nous. Nostre Seigneur JESUS-CHRIST. Voilà Nostre Seigneur qui passe. Le corps de Nostre Seigneur. On va porter Nostre Seigneur à ce malade. Le Seigneur soit avec nous. Beny soit le Seigneur en ses oeuvres. Ce fut Enos qui invoqua le premier le nom du Seigneur.
 
SEIGNEUR, se dit aussi des Puissances temporelles. Le Roy est nôtre souverain Seigneur & Maistre ; il est Seigneur de nos vies & de nos biens. Fut present en sa personne haut & puissant Seigneur Messire &c. C'est un Seigneur titré & qualifié. Nosseigneurs les Prelats. Nosseigneurs du Parlement. On appelle l'Empereur d'Orient, le Grand Seigneur. Ce mot vient de Senior. Nicod, Gregoire de Tours, & plusieurs Auteurs anciens ont appellé Seniores, les Gentilshommes & Grands Seigneurs.
 
SEIGNEUR, se dit aussi de celuy de qui releve une terre ou un fief qu'on possede, & de la qualité de celuy qui possede un fief. Ce Gentilhomme est Seigneur du village. Cet autre est le Seigneur dominant. On doit la foy & hommage à son Seigneur, la bouche & les mains. Quand on denie un homme à son Seigneur, cela emporte commise, ou confiscation du fief. Un Seigneur Haut Justicier, un Seigneur de Parroisse. Un Seigneur Censier, qui n'a sous luy que des rotures. On appelle les Grands Seigneurs du Royaume, ceux qui ont plusieurs terres & seigneuries. C'est un Seigneur de marque, fort qualifié. Un Seigneur subalterne est celuy qui possede un arriere-fief. Seigneur lige & prochain, qui est le Seigneur immediat. Seigneur foncier, qui est maistre du fonds.
 
SEIGNEUR, se dit en termes de Droit de celuy qui est maistre & proprietaire d'une chose. C'est un stellionat de vendre quelque bien meuble ou immeuble dont on n'est pas seigneur & proprietaire, qui appartient à autruy. On appelle Seigneur direct, celuy d'où releve la terre ; & Seigneur domanial, celuy qui en a le domeine utile. On dit aussi de la serge de Seigneur, en parlant d'une serge fine & luisante dont se sont habillés quelque temps des personnes de qualité.
 
SEIGNEUR, se dit prov. en ces phrases. A tous Seigneurs tous honneurs. Nulle terre sans Seigneur. Tandis que le vassal dort, le Seigneur veille, c'est à dire, que le Seigneur peut saisir & faire les fruits siens d'un fief mouvant de luy, tandis que le vassal neglige de luy porter la foy & hommage. On dit aussi, Tant vaut le Seigneur, tant vaut sa terre, pour dire, que le revenu d'une terre augmente à proportion du soin qu'en prend le propriétaire. On dit aussi, qu'un homme fait le Grand Seigneur, qu'il a un train de Grand Seigneur, pour dire, qu'il fait le gros Monsieur, ou qu'il est glorieux ou superbe.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d’écriture de Michel Bussi Trois secrets d’écriture de Michel Bussi

Michel Bussi, « le maître du suspense », est l’un des auteurs préférés des Français. Depuis Nymphéas noirs, il enchaîne les best-sellers. Sa...

30/03/2022