tanner

 

définitions

tanner ​​​ verbe transitif

Préparer (les peaux) avec du tanin ou d'autres produits pour les rendre imputrescibles et en faire du cuir (➙ mégisserie).
locution, familier Tanner le cuir à qqn, le rosser. ➙ tannée.
familier Agacer, importuner. ➙ harceler.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je tanne

tu tannes

il tanne / elle tanne

nous tannons

vous tannez

ils tannent / elles tannent

imparfait

je tannais

tu tannais

il tannait / elle tannait

nous tannions

vous tanniez

ils tannaient / elles tannaient

passé simple

je tannai

tu tannas

il tanna / elle tanna

nous tannâmes

vous tannâtes

ils tannèrent / elles tannèrent

futur simple

je tannerai

tu tanneras

il tannera / elle tannera

nous tannerons

vous tannerez

ils tanneront / elles tanneront

 

synonymes

tanner verbe transitif

préparer, chromer, mégisser

bronzer, boucaner, brunir, hâler

[familier] agacer

tanné par le soleil

basané, boucané, bruni, cuivré, doré, hâlé, noiraud, moricaud (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'art de tanner le cuir leur était parfaitement connu ; de même que celui de le teindre en diverses couleurs, comme nos maroquins ; et d'y imprimer des figures.Charles Rollin (1661-1741)
Est-ce votre affaire de battre des peaux, et de tanner du cuir ?Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Nous allons te tanner la peau et tu pourras la vendre avec les autres ; ce sera du beau maroquin écarlate !Hans Christian Andersen (1805-1875)
On la tanne... c'est six mois pour la tanner...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Alors, quand elle se sera débarbouillée, nous verrons si vous êtes encore disposés à vous tanner le cuir pour elle...Paul Mahalin (1838-1899)
Ils savent tanner les peaux ou les cuirs.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Condamnation d'un corroyeur de cuir qui se mêlait de tanner, au lieu de se renfermer dans son métier.Gustave Fagniez (1842-1927)
Ils se font des bas de fil de coton, d'assez bons souliers de cuir de leurs vaches, qu'ils ont l'art de tanner fort proprement.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TANNER » v. act.

Mettre les cuirs dans le tan pour en faire tomber le poil, ou la bourre.
 
On disoit autrefois taner, pour dire, Donner de la peine à quelqu'un, & le molester ; & on le dit encore en Picardie : ce qui vient de tanar, mot Celtique ou Bas-Breton, qui signifie gehenne.
 
TANNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
TANNÉ, est aussi la couleur qui ressemble au tan, ou chastaigne, qui est une espece de roux fort brun. Nicod croit que ce mot vient de castaneus, & Menage de tan.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020