tempérant

 

définitions

tempérant ​​​ , tempérante ​​​ adjectif

littéraire Qui a de la tempérance. ➙ frugal, sobre.
 

synonymes

tempérant, tempérante adjectif

mesuré, modéré, raisonnable

frugal, sobre

continent, ascète

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On ne peut lui refuser la justice d'avoir été dans son administration, vigilant, habile, et tempérant dans sa vie privée.Émile Vincens (1764-1850)
Voix de charmeuse ; accent délicieusement hautain ; l'intonation de la caresse tempérant l'habitude du commandement.Victor Hugo (1802-1885)
Tempérant, sobre et chaste, aucun des vices de la mollesse, du luxe et de la volupté, n'eut accès dans son âme.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Il était tempérant plus qu'il n'eût voulu l'être.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Il était sobre, il devint tempérant ; il était laborieux, il devint infatigable ; il était bienveillant, il devint juste ; il était intelligent, il devint savant.François-Auguste Mignet (1796-1884)
En toute manière, leur style était tempérant et chaste.Alexandre Vinet (1797-1847)
Cette contenance exclut toute arrière-pensée, et fait pour ainsi dire la part au sentiment en le tempérant par les formes de la politesse.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ses membres se durcirent par le contact des armures ; et comme il était très-fort, courageux, tempérant, avisé, il obtint sans peine le commandement d'une compagnie.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ses membres se durcirent par le contact des armures ; et comme il était très fort, courageux, tempérant, avisé, il obtint sans peine le commandement d'une compagnie.Gustave Flaubert (1821-1880)
Sois tempérant dans le boire ; celui qui s'enivre est incapable de garder un secret ni de tenir un serment.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TEMPERANT, ANTE » adj.

Qui a la vertu de temperance. Les hommes temperants sont de plus longue vie que les autres.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020