Email catcher

testicule

Définition

Définition de testicule ​​​ nom masculin

Glande génitale mâle, productrice des spermatozoïdes.
Ces glandes et leur enveloppe (➙ bourse, scrotum) chez l'homme et certains mammifères. ➙ familier couille.

Synonymes

Synonymes de testicules nom masculin pluriel

bourses, balles (familier), bijoux de famille (familier), bonbons (familier), boules d'amour (familier), joyeuses (familier), roubignolles (familier), roupettes (familier), roustons (familier), valseuses (familier), gosses (familier, Québec), burettes (très familier), couilles (très familier), génitoires (vieux ou plaisant), burnes (vulgaire)

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TESTICULE s. m.

Partie double de l'animal qui sert à la generation, qui reçoit la semence qui coule de l'epididyme, & où elle acquiert sa forme, sa perfection & sa fecondité, & où elle se cuit. Les testicules sont exterieurs aux hommes. Quelques-uns n'en ont qu'un. D'ordinaire ils en ont deux, & même il est assez ordinaire d'en trouver qui en ont trois ; & quelques Medecins asseurent qu'il y a eu des hommes qui en ont eu jusqu'à quatorze. Ils sont de figure oblongue ou ovale, de nature glanduleuse & caverneuse, comme les mammelles. Leur membrane commune s'appelle scortum, ou scrotum, parce qu'elle ressemble à un sac ou bourse de cuir, que les Anciens appelloient scortea, comme une chose faite de peau. Les femmes en ont d'interieurs qui sont posez sur les muscles des lombes, d'une qualité, figure & substance differente. Les nouveaux Anatomistes ont découvert qu'ils étoient pleins d'oeufs, & ont soustenu que la generation des hommes & de tous les animaux se faisoit par le moyen des oeufs, comme celle des oiseaux. Les animaux qui font le plus de petits, & qui s'accouplent le plus souvent, les ont aussi au dedans. Quelques Medecins ont honoré ces parties du nom de principales, & ont dit qu'elles étoient plus excellentes que le coeur. Les eunuques sont ceux à qui on a retrenché les testicules. Quand ils sont couppés, tournez, ou refroidis, toute l'amour s'éteint. Le peuple les appelle tesmoins, parce qu'ils rendent témoignage de la virilité. C'est ce qu'on appelle proprement genitoires. Les Grecs les ont appellez didymes ou gemeaux. Les Anatomistes trouvent aussi dans le cerveau deux petits corps ronds & durs entre le troisiéme & le quatriéme ventricule auprés de la glande pineale, qu'ils appellent testicules, & en Grec orchis & didymoi.
 
On appelle les testicules de cerfs daintiers, & ceux d'un sanglier luites.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.