téter

 

définitions

téter ​​​ verbe transitif

Boire (le lait) en suçant le mamelon ou une tétine. Téter le lait. —  sans complément Donner à téter à son enfant. ➙ allaiter, nourrir. —  Veau qui tète sa mère.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je tète

tu tètes

il tète / elle tète

nous tétons

vous tétez

ils tètent / elles tètent

imparfait

je tétais

tu tétais

il tétait / elle tétait

nous tétions

vous tétiez

ils tétaient / elles tétaient

passé simple

je tétai

tu tétas

il téta / elle téta

nous tétâmes

vous tétâtes

ils tétèrent / elles tétèrent

futur simple

je téterai / ro je tèterai

tu téteras / ro tu tèteras

il tétera / ro il tètera / elle tétera / ro elle tètera

nous téterons / ro nous tèterons

vous téterez / ro vous tèterez

ils téteront / ro ils tèteront / elles téteront / ro elles tèteront

 

synonymes

téter verbe transitif

sucer, suçoter, tirer sur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles remarquèrent qu'elle avait besoin de téter ; aussitôt elles frappèrent la terre avec leur baguette, il parut une nourrice telle qu'il la fallait pour cet aimable poupard.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Oui, comme le hérisson qui vient à minuit téter la féconde mère du jeune taureau ; et le lendemain, quand arrive la laitière, elle trouve les pis vides et desséchés.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il devaient leur amener des chèvres à de certains intervalles, les faire téter, et ne plus s'en occuper ensuite.Volney (1757-1820)
Sa fille veut, elle aussi, téter la vache ; mais la vache lui donne un coup et l'aveugle.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Tenez, nourrissez-les, car il n'y a point de femme qui veuille donner à téter à des chiens.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Lorsqu'il est en train de téter, souvent il s'interrompt pour regarder alentour, et parfois il sourit aux choses qu'il connaît.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Il ne veut pas téter, et il faut le tenir pour l'y forcer ; nous le laissons boire dans un petit pot.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Quand on lui eut mis un licol, on l'enferma près d'une autre jument qui lui donna son lait ; mais il n'avait plus la force de téter.Astolphe de Custine (1790-1857)
Les jeunes sont chassés dès qu'ils cessent de téter, c'est-à-dire lorsqu'ils sont âgés de 4 à 12 jours.Europarl
J'aimerais mieux donner à téter à un vampire.Victor Hugo (1802-1885)
Je pouvais très bien maintenant traîner une chaise et grimper dessus, pour, quand elle se défendait de moi, atteindre les genoux de ma nourrice et aller téter.Judith Gautier (1845-1917)
Des chiens habitués à téter les brebis, quand la soif les aiguillonne, surveillaient seuls ces nombreuses agglomérations de vaches, de taureaux et de bœufs.Jules Verne (1828-1905)
La première fois qu'on vous donnera à téter, il faudra qu'on vous essuie mieux la bouche.Victor Hugo (1802-1885)
La chèvre se coucha aussitôt par terre ; le petit garçon s'étendit près d'elle et se mit à téter comme s'il n'avait ni bu ni mangé.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Ce berger devait leur amener des chèvres, à certains intervalles, les faire téter, et ne plus s'en occuper ensuite.Volney (1757-1820)
Les nourrissons sont sevrés lorsqu'ils ont trente-six mois révolus, pas avant ; fréquemment, on les laisse téter jusque dans leur sixième année.Élie Reclus (1827-1904)
Alors, un beau soir, lorsqu'il a fini sa besogne de téter et qu'avec ses yeux vides, il regarde toute chose, vous les lui répétez.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
La brebis mange avec un bruit de râpe, et le petit, frissonnant, se dresse sur ses membres mous, essaie de téter, plaintif, le museau enveloppé d'une gelée tremblante.Jules Renard (1864-1910)
Corsine les ayant, elle les exposa du côté du vent ; les biches, qui les sentirent, accoururent pour leur donner à téter.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Là une jeune femme donnait à téter à son dernier enfant pour l'empêcher de crier, en en tenant un autre, âgé de cinq ans environ, entre ses genoux.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TETER » v. act.

Tirer le lait d'une femelle avec la bouche, le sucer pour s'en nourrir. Cet enfant a teté jusqu'à deux ans. On n'a point trouvé d'autre remede à son mal, que de l'obliger à teter une nourrice, une chevre. On dit aussi, qu'un agneau tete, & autres semblables animaux. On dit qu'un enfant a teté du mauvais lait, quand il a esté nourri par une femme qui étoit devenuë grosse.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020