Email catcher

nourrir

définitions

nourrir ​​​ verbe transitif

vieux Élever, éduquer.
Élever, alimenter (un nouveau-né) en l'allaitant.
Entretenir, faire vivre (une personne, un animal) en lui donnant à manger. ➙ alimenter, sustenter. Nourrir un enfant à la cuillère. Poulet nourri au grain. Procurer, fournir les aliments. ➙ ravitailler. La pension loge et nourrit dix personnes.
Pourvoir (qqn) de moyens de subsistance. ➙ entretenir. Il a trois personnes à nourrir, à sa charge. locution Ce métier ne nourrit pas son homme.
sans complément Constituer une subsistance pour l'organisme. Le pain nourrit (➙ nourrissant).
littéraire Entretenir (une chose) en augmentant l'importance, ou en faisant durer. Nourrir le feu, l'alimenter en combustible. Nourrir un récit de détails. ➙ étoffer.
au figuré
Pourvoir (l'esprit) d'une nourriture spirituelle. La lecture nourrit l'esprit.
Entretenir en soi (un sentiment, une pensée). Nourrir l'espoir de (+ infinitif). Nourrir un soupçon.

se nourrir ​​​ verbe pronominal

Absorber (des aliments). Elle se nourrit surtout de légumes. sans complément Il faut vous nourrir. ➙ s'alimenter, manger, se sustenter.
au figuré Se nourrir de rêves, d'illusions, entretenir en soi des rêves, des illusions pour ne pas affronter la réalité. ➙ s'abreuver, se repaître.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je nourris

tu nourris

il nourrit / elle nourrit

nous nourrissons

vous nourrissez

ils nourrissent / elles nourrissent

imparfait

je nourrissais

tu nourrissais

il nourrissait / elle nourrissait

nous nourrissions

vous nourrissiez

ils nourrissaient / elles nourrissaient

passé simple

je nourris

tu nourris

il nourrit / elle nourrit

nous nourrîmes

vous nourrîtes

ils nourrirent / elles nourrirent

futur simple

je nourrirai

tu nourriras

il nourrira / elle nourrira

nous nourrirons

vous nourrirez

ils nourriront / elles nourriront

synonymes

se nourrir verbe pronominal

manger, s'alimenter, consommer, se repaître de, se restaurer, becqueter (familier), bouffer (familier), boulotter (familier), croûter (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mine de rien, il faut nourrir une centaine de babines, selon les estimations de la présidente.Ouest-France, Marion LOPEZ, 24/04/2017
Dans de telles conditions, difficile de se déplacer, de se nourrir, de se reproduire et tout simplement de survivre.Géo, 18/01/2019, « On sait maintenant à quoi ressemble le premier voyage vers… »
Le poulailler et le jardin potager ne sont pas de trop pour nourrir toutes les bouches.Ouest-France, 08/04/2021
Pas de quoi nourrir des regrets pour celui qui était encore l'an passé un coureur sur route en devenir.Ouest-France, 26/07/2021
Ils peuvent servir à la reproduction, à se déplacer, ou à se nourrir.Géo, 21/04/2020, « L'animal le plus long du monde observé dans les eaux… »
En théorie, une tour haute de 30 étages pourrait nourrir 10.000 personnes.Capital, 17/09/2015, « Quand nos villes seront plus sûres et moins polluées »
Sa mission : nourrir la connaissance du fonctionnement et de l'évolution de l'univers.Capital, 04/02/2022, « Astronome : compétences, formation et rémunération »
Comment nourrir une population toujours plus importante, tout en minimisant l'impact sur l'environnement ?Ouest-France, 26/09/2021
Donc pour lui, déclarer revient à nourrir la connaissance et donc réduire le risque : moins on sait, plus il faut déclarer.Revue Française des Affaires sociales, 2019, Anne-Chantal Hardy (Cairn.info)
Ainsi, il est interdit de nourrir les ruminants, et plus particulièrement le bétail, avec des farines animales provenant de mammifères.Europarl
Les chenilles du bombyx disparate, par exemple, peuvent se nourrir de plus de 60 espèces d'arbres différentes.Géo, 28/03/2019, « La diversité des forêts pourrait les protéger des insectes ravageurs… »
Des idées adaptées aux besoins primaires, se nourrir, se protéger de manière simple et locale.Ouest-France, 17/02/2021
Un test pour jauger la capacité des villes à se nourrir elles-mêmes un jour, au moins partiellement.Géo, 21/02/2020, « Paris : une ferme urbaine géante va ouvrir ses portes… »
Elle produit de la chlorophylle, ce qui lui permet de se nourrir et de se reproduire par photosynthèse.Ça m'intéresse, 18/02/2022, « Pourquoi les flamants roses sont-ils roses ? »
L'élevage favorise également la déforestation, du fait du manque de pâturages et du besoin de cultures fourragères pour nourrir les bêtes.Géo, 25/02/2010, « Viande : un risque pour l'environnement et la santé »
Quant aux kebabs et autres grecs, sur le papier, ils devraient nous nourrir plus.Ça m'intéresse, 18/01/2012, « Pourquoi a-t-on faim en sortant d’un fast-food ? »
Donc, il était une fois, des parents qui avaient trop d'enfants et ils ne pouvaient pas les nourrir car ils étaient très pauvres.Champ psychosomatique, 2009, Marie José Durieux (Cairn.info)
J'ai charge d'âmes, d'âmes à délivrer – s'il en reste, – d'âmes à nourrir, avec le corps.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Cette conception de l'enseignement – transférée du pragmatisme deweyen – cherche à se nourrir des stimulations de l'environnement tout en faisant la promotion du travail coopératif.Les Études Sociales, 2019, Alexandre Fontaine, Xavier Riondet (Cairn.info)
Celui du 19 juillet, consacré à la nourriture, rappelle qu'il est interdit de se nourrir des animaux à quatre pattes.Ouest-France, Laurence PICOLO, 24/07/2017
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NOURRIR » v. actif.

Fournir les aliments necessaires pour entretenir la vie. Dieu a crée les fruits de la terre pour nourrir l'homme & les animaux. Cet homme a une grande famille à nourrir. Il nourrit tant de valets, de chiens, de chevaux, d'oiseaux. C'est une belle charité de nourrir des pauvres, des orphelins. Diogene s'estonnoit de ce qu'il nourrissoit des parasites : c'estoient des souris. Quand on fait mettre quelqu'un prisonnier pour dettes, on est obligé de le nourrir, s'il le demande.
 
NOURRIR, se dit aussi en parlant de l'aliment qui se convertit en la substance de l'animal, on dit la plante, la chair nourrit la chair. Cet homme se nourrit bien, il fait bonne chere, tout ce qu'il mange luy profite. Il est gras & bien nourry. L'enfant se nourrit dans le ventre de la mere. Le poulet se nourrit du jaune de l'oeuf. Les insectes la plus-part se nourrissent de limon.
 
NOURRIR, signifie aussi, Donner à teter à un enfant, l'eslever jusqu'à un certain âge, une bonne mere doit elle-même nourrir son enfant. Les animaux nourrissent bien leurs petits. La nourrice est devenuë grosse, elle n'a pû achever de nourrir cet enfant. Cette femme n'a pû nourrir, eslever d'enfans, ils sont tous morts en bas âge.
 
NOURRIR, signifie encore, Eslever des bestiaux pour le mesnage de la campagne, pour en trafiquer. Ce pays est abondant en pasturages, on y nourrit bien des boeufs, des moutons, des chevaux. Le profit de cette ferme consiste à nourrir, à faire des nourritures. Dans les montagnes on nourrit des chevres ; dans les pays chauds des vers à soye. La basse-cour nourrit le Gentilhomme.
 
NOURRIR, se dit aussi des plantes & des arbres. Dans les terres seches les arbres ne trouvent pas de quoy se nourrir. Le fumier, le terreau, servent à nourrir, à faire profiter les arbres. Il y a bien des plantes qu'on ne peut nourrir ni eslever dans les pays froids. Dans une terre grasse, le bled qui y croist est bien nourry, le grain y est plus gros. Les melons ne vaudront rien cette année, ils ont esté nourris d'eau, il a trop pleu. Voilà des fruits gros & bien nourris.
 
NOURRIR, se dit aussi des choses inanimées. On a amené plusieurs ruisseaux & estangs pour nourrir le canal de Languedoc : pour l'entretenir. Il faut jetter du bois dans le feu pour le nourrir. Quelques-uns tiennent que l'aimant a besoin de nourrir, qu'il le faut armer ou mettre dans la limaille de fer. On dit aussi dans l'Escriture, qu'un caractere est bien nourry, lors qu'il est bien chargé d'ancre, qu'il n'est point affamé. On dit en Pharmacie, Nourrir la litharge, ou une autre semblable drogue, quand en la broyant continuellement dans le mortier, on l'arrose peu à peu d'huile ou de vinaigre sans la noyer, jusqu'à ce qu'elle ait pris la consistance qu'on luy veut donner.
 
NOURRIR, se dit aussi en parlant des pays qui abondent en vivres, qui en fournissent aux autres, ou des rivieres qui servent à les y transporter. La Seine & la Marne nourrissent Paris ; la Beauce le nourrit de grains. Le Berry est sec, il n'a de bleds que pour se nourrir. On dit aussi, que l'Afrique nourrit des monstres ; que la mer nourrit des baleines, &c.
 
NOURRIR, se dit figurement en choses morales, L'esprit de l'homme est si foible, qu'il se nourrit d'imaginations, de fumée, de vaines esperances. L'amour se nourrit, s'entretient par des faveurs. Cette maison nourrit une haine immortelle contre celle-là. Le motif qu'on met dans toutes les transactions est pour nourrir paix & amitié entre les parties.
 
NOURRIR, signifie encore, eslever, instruire. Il faut nourrir les enfans dans la crainte de Dieu, dans l'amour des lettres & de la vertu. Ce Gentilhomme a esté bien eslevé, bien nourry, il a esté nourry à la Cour ; il a toûjours esté nourry à la guerre, aux armes, à l'estude. Il a esté nourri Page chez un tel Seigneur.
 
NOURRIR, se dit proverbialement en ces phrases, une besace bien promenée nourrit son maistre. On dit en ce même sens, il n'y a point si petit mestier qui ne nourrisse son maistre. On dit aussi à celuy qui bat un enfant, qu'il n'a pas envie de le nourrir. On dit aussi, qu'on a nourry un Serpent dans son sein, quand on a eslevé un ingrat, qui rend le mal pour le bien, qui tasche à perdre son bienfaiteur.
 
NOURRI, IE. part. pass. & adj.
 
NOURRI, en termes de Blason se dit du pied des plantes qui ne monstrent point de racines, & des fleurs de lis dont la pointe d'en bas ne paroist point.
Drôles d'expressions Être dans le coaltar Être dans le coaltar

La personne qui, mal réveillée, tente d’expliquer son état d’hébétude, emploie bien souvent des images aériennes et légères : je suis dans le...

Alain Rey 25/01/2022