Email catcher

tinter

Définition

Définition de tinter ​​​ verbe

verbe intransitif
Produire des sons aigus qui se succèdent lentement (se dit d'une cloche dont le battant ne frappe qu'un côté). ➙ résonner, sonner. La cloche tinte.
Produire des sons clairs et aigus. Trousseau de clés qui tinte. locution Les oreilles* ont dû vous tinter.
verbe transitif littéraire Faire tinter. ➙ sonner. Tinter le glas.

Conjugaison

Conjugaison du verbe tinter

actif

indicatif
présent

je tinte

tu tintes

il tinte / elle tinte

nous tintons

vous tintez

ils tintent / elles tintent

imparfait

je tintais

tu tintais

il tintait / elle tintait

nous tintions

vous tintiez

ils tintaient / elles tintaient

passé simple

je tintai

tu tintas

il tinta / elle tinta

nous tintâmes

vous tintâtes

ils tintèrent / elles tintèrent

futur simple

je tinterai

tu tinteras

il tintera / elle tintera

nous tinterons

vous tinterez

ils tinteront / elles tinteront

Synonymes

Synonymes de tinter verbe intransitif

résonner, carillonner, corner, retentir, sonnailler, sonner, tintinnabuler (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot tinter

Lundi, on a entendu les cloches tinter, parfois à la volée, dans le ciel guémenois, mais pas comme d'habitude.Ouest-France, 20/01/2021
Comme le jeune homme faisait tinter en entrant la sonnette de la petite porte extérieure, une tête surgit hors d'une fenêtre, au premier.Daniel Lesueur (1854-1921)
Vendredi soir, le public a été invité à venir découvrir ce travail et cette sphère que chacun est venu faire tinter et résonner.Ouest-France, 18/04/2016
La cloche cesse de tinter, laissant ses dernières vibrations trembler longtemps.Judith Gautier (1845-1917)
Les deux globe-trotteuses effrontées font danser les mots et tinter les vers.Ouest-France, 23/06/2021
Venus en masse, les paysans des alentours entendent une heure durant la cloche tinter.Ouest-France, 28/07/2012
Quelques notes mal étouffées d'amour qui s'ignore commencent à tinter à son insu dans la voix de l'enfant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Des propos laissés tinter à ses oreilles et qui n'ont pas pour but de persuader, mais de ranimer de vieux fantasmes.Lignes, 2010, Alain Hobé (Cairn.info)
On entendait la cloche tinter au fond de la nuit.Victor Hugo (1802-1885)
Elle fait tinter les cuivres avec maîtrise et générosité, et joue parfaitement avec le temps.Études, 2001 (Cairn.info)
Si quelqu'un veut parler à madame ou lui apporte quelque chose, tu tinteras deux coups.Honoré de Balzac (1799-1850)
Faire tinter ou chanter un bol est une expérience qui a un effet apaisant ou non.Ouest-France, 23/01/2015
Elle fait tinter deux fois l'assiette de chacun avec sa cuillère.Po&sie, 2017, Guillaume Métayer (Cairn.info)
On entendit tinter la sonnette de la cour.René Boylesve (1867-1926)
Les oreilles doivent lui tinter, en ce moment, comme s'il entendait ce que vous venez de nous dire.Paul Féval (1816-1887)
Elle s'amuse à les faire tinter pour comparer leurs sonorités.Ouest-France, Mariette THOM, 05/08/2020
Maintenant, la foule marchait avec entrain, les nombreux vélos faisaient tinter leurs sonnettes, quantité de voitures soulevaient des nuages de poussière.Les temps modernes, 2005, Yu Hua, Jacqueline Guyvallet (Cairn.info)
Une chorégraphie dans laquelle les danseuses font tinter les cloches à bestiaux accrochées à leur taille.Les temps modernes, 2017, Micheline Servin (Cairn.info)
C'est dès qu'il veut compter pour quelque chose, être un référent, que la sonnette d'alarme doit nous tinter aux oreilles.Journal français de psychiatrie, 2017, Marcel Czermak (Cairn.info)
Quoi qu'il en soit, je pense que la petite musique de l'harmonisation doit revenir tinter aux oreilles de nos concitoyens.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TINTER v. act.

Sonner une cloche sans la mettre en bransle, ne la laisser frapper que d'un costé & lentement. Aprés qu'on a sonné le sermon quelque temps en bransle, on le tinte pour advertir qu'on le va commencer. On tinte aussi pour les Messes basses. Ce mot vient de tintinnire & de tintinnabulum.
 
TINTER, se dit aussi pour exprimer un battement d'oreille, qui fait croire qu'on entend un bruit pareil à une cloche qui tinte. L'oreille tinte par quelque ventosité enfermée dans l'oreille.
 
TINTER, se dit aussi figurément en Morale, pour dire, Advertir, faire quelque signe. Ce Maître a de bons valets, il n'a qu'à tinter, & il est aussi-tost servi. Ma bourse est à vostre service, si vous avez besoin d'argent, vous n'avez qu'à tinter.
 
TINTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert

Au mois de mai paraîtra la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française, enrichie de nouveaux mots, de nouvelles expressions, de nouveaux...

La rédaction des Éditions Le Robert 01/04/2024
sondage de la semaine