retentir

 

définitions

retentir ​​​ | ​​​ verbe intransitif

littéraire Être rempli par un bruit. —  Retentir de. La salle retentissait d'acclamations.
(son) Se faire entendre avec force. ➙ résonner. Un coup de tonnerre retentit.
littéraire Produire une vive impression. Cette œuvre a retenti en moi.
didactique Retentir sur : avoir un retentissement, des répercussions sur.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je retentis

tu retentis

il retentit / elle retentit

nous retentissons

vous retentissez

ils retentissent / elles retentissent

imparfait

je retentissais

tu retentissais

il retentissait / elle retentissait

nous retentissions

vous retentissiez

ils retentissaient / elles retentissaient

passé simple

je retentis

tu retentis

il retentit / elle retentit

nous retentîmes

vous retentîtes

ils retentirent / elles retentirent

futur simple

je retentirai

tu retentiras

il retentira / elle retentira

nous retentirons

vous retentirez

ils retentiront / elles retentiront

 

synonymes

retentir verbe intransitif

résonner, éclater, sonner, tinter, vibrer, bruire (vieux), retontir (familier, Canada)

éclater

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Heureusement que votre sonnette est solide ; si tous ceux qui viennent sont obligés de la faire retentir aussi fort, elle sera bien vite usée.Adolphe Adam (1803-1856)
Aux clartés fulgurantes de ce bûcher, les sauvages, déjà à demi ivres, se prirent à danser, en faisant retentir l'air de leurs hurlements féroces.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Toutes les routes étaient couvertes d'écuyers et de sergents qui faisaient retentir leurs cris de guerre.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Tout à coup elle entend des gémissements et des lamentations retentir sourdement dans l'appartement du brahmane, son hôte.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La voix devint de plus en plus étouffée : un mouvement tumultueux fit retentir les boiseries.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les clercs surtout, les écoliers faisaient retentir la maison de gémissements insupportables, et ces témoignages d'une compassion bruyante allaient redoubler sa honte et ses souffrances.Charles de Rémusat (1797-1875)
Manon quitta mes cheveux, se jeta dans un fauteuil, et fit retentir la chambre de longs éclats de rire.Abbé Prévost (1697-1763)
Feras-tu comme lui retentir ton nom dans les deux mondes et pendant trois quarts de siècle ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je fis retentir le tonnerre de ma voix et je m'élançai hors de l'eau, la trompe haute.Judith Gautier (1845-1917)
Il crut entendre retentir deux coups de feu ; il ferma les yeux, tout ébloui de la flamme.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Des troupes de musiciens et de chanteurs feront retentir chaque soir la sérénade en une seule voix.Victor Fournel (1829-1894)
Cette dernière ne se le fit pas répéter, et quelques secondes après, on entendit les éclats de sa voix fraîche et sonore, retentir autour de l'habitation.Pierre Zaccone (1818-1895)
Ils arrivèrent en face de l'île au moment où venaient de retentir les deux cris effrayants.Eugène Sue (1804-1857)
Il rendit coups pour coups, et les hurlements de douleur commencèrent à retentir dans la foule.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Au moment où l'on était délivré des hyènes, les lions les remplaçaient, et ils faisaient chaque soir retentir la plaine des plus terribles rugissements.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
A cette nouvelle promesse un cri de joie immense fit retentir au loin la forêt.Pamphile Le May (1837-1918)
Il nous semblait, de plus, indigne de faire retentir l'air de telles puérilités, en approchant du terme de notre étape que marquait sans doute un champ de bataille.Amédée Delorme (1850-1936)
Henri et sa mère paraissent au milieu d'eux, salués de vivats tels qu'en savent faire retentir les robustes poumons des montagnards pyrénéens.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
Parfois ces transports nous plongent dans une joie déréglée, et celui qui s'y abandonne fait retentir dans l'air souillé le rire épais des brutes.Anatole France (1844-1924)
Les trompes commençaient de retentir, emplissant la forêt, par intervalles, de ces airs qui sont un langage, eux aussi.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RETENTIR » v. n.

Refleschir & redoubler le son. Un lieu vouté & qui n'est point tapissé retentit bien plus qu'un autre. Les bois, les cavernes retentissent, forment des échos.
 
RETENTIR, se dit figurément des loüanges données par plusieurs personnes. Toute l'Europe retentit des loüanges de ce Prince. Un Poëte se vante de faire retentir par tout l'Univers la gloire de son Mecenas.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020