tortionnaire

 

définitions

tortionnaire ​​​ nom et adjectif

Personne qui fait subir des tortures. ➙ bourreau. —  adjectif Militaires tortionnaires.
 

synonymes

tortionnaire nom

bourreau, exécuteur, tourmenteur (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tant de cruauté luisait sur ce visage, qu'elle devina une passion de tortionnaire, la préférence qu'il aurait à la trouver rebelle, pour assouvir sa fantaisie d'un supplice.Daniel Lesueur (1854-1921)
Cet ange ne lui représentait qu'une tortionnaire subtile.Georges Eekhoud (1854-1927)
Seulement, celui-ci avait les bras attachés en croix et le torse, nu, bien à découvert, ne supportait aucune entrave qui eût probablement gêné le tortionnaire.Michel Zévaco (1860-1918)
Le tortionnaire semble vous casser et vous désarticuler les membres.Jules Claretie (1840-1913)
Le tortionnaire abject, par une dernière impulsion de vague pitié, lui déclara qu'elle allait atrocement souffrir.Léon Bloy (1846-1917)
Beaucoup d'eau... et je le tiens sous ma main de tortionnaire, il est à moi âme et corps... nul ne peut me l'arracher...Jules Lermina (1839-1915)
Et comme, alors, je retournerais contre moi-même cette énergie de tortionnaire qui triple aujourd'hui ma vitalité...Jules Lermina (1839-1915)
Les siens étaient entrés déjà dans mes chairs comme des lacets de tortionnaire, quand, désillusionné à jamais, je voulus les secouer !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il guettait sur sa figure les intermittences de repos, et, avec des ruses de tortionnaire, réveillait par un seul mot la douleur un instant calmée.Guy de Maupassant (1850-1893)
En face d'un parti pris aussi mûrement, je me fais l'effet moins d'un juge d'instruction que d'un tortionnaire.Oscar Méténier (1859-1913)
Maintenant que vous savez tout, oserez-vous dénoncer celui qui vous a délivrée d'un monstre... celui qui vous a sauvé d'appartenir au tortionnaire d'une femme, à l'assassin d'un enfant ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Ses yeux étaient désespérés et sa bouche tordue d'un enthousiasme actif, d'une bonté agressive et tortionnaire.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TORTIONAIRE » adj.

Terme de Palais, qui se dit en cette phrase : La saisie, l'emprisonnement, ont été declarez injurieux, tortionaires & desraisonnables.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020