tournoyer

 

définitions

tournoyer ​​​ verbe intransitif

Décrire des courbes, des cercles inégaux sans s'éloigner. Les oiseaux tournoient, tournoyaient dans le ciel.
Tourner sur soi (➙ pivoter) ou tourner en hélice (➙ tourbillonner).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je tournoie

tu tournoies

il tournoie / elle tournoie

nous tournoyons

vous tournoyez

ils tournoient / elles tournoient

imparfait

je tournoyais

tu tournoyais

il tournoyait / elle tournoyait

nous tournoyions

vous tournoyiez

ils tournoyaient / elles tournoyaient

passé simple

je tournoyai

tu tournoyas

il tournoya / elle tournoya

nous tournoyâmes

vous tournoyâtes

ils tournoyèrent / elles tournoyèrent

futur simple

je tournoierai

tu tournoieras

il tournoiera / elle tournoiera

nous tournoierons

vous tournoierez

ils tournoieront / elles tournoieront

 

synonymes

tournoyer verbe intransitif

tourner, pirouetter, pivoter, tourbillonner, virevolter, tournailler (familier), tourniquer (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me mis à tournoyer, pensant faire lâcher prise à mon adversaire ; mais celui-ci avait coutume de n'obéir qu'à un mot magique dont je n'avais pas le plus léger souvenir.Henry Gréville (1842-1902)
Son ombre démesurée, couchée sur le sol à son côté, filait avec elle, et parfois un oiseau de nuit venait tournoyer sur sa tête.Guy de Maupassant (1850-1893)
Enfin, le train s'arrêta, sans avoir écrasé personne, au milieu des matelas, des oreillers, des coussins qui traînaient, des groupes ahuris qui continuaient à tournoyer.Émile Zola (1840-1902)
On ouvrit une porte, un courant d'air s'établit, et le vent fit tournoyer et chassa jusqu'à mes pieds, un fragment du brouillon.Émile Gaboriau (1832-1873)
Vers la terre, le vent les faisait tournoyer un peu, de la poussière flottait, puis rien : les passants ne levaient seulement pas la tête.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il souffrit plus au bras du coup asséné contre son sabre par la canne du junker en délire qui la faisait tournoyer sans même extraire sa mince épée du fourreau.Paul Adam (1862-1920)
Paralysés par l'épouvante, nous restions inactifs, le regard et l'esprit suspendus aux mouvements du vaisseau que la mer et le vent faisaient tournoyer sur lui-même.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Là, les chiens s'agitèrent et se mirent à tournoyer pour indiquer que l'on allait manquer le but.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
Les oiseaux, cessant de tournoyer, se couchent dans les branches de quelques peupliers rabougris, qui sont les seuls arbres à bien des lieues alentour.Pierre Loti (1850-1923)
Il lança son assiette en l'air, la reçut et la fit tournoyer sur la pointe du couteau.Albert le Roy (1856-1905)
Mais il fut récompensé de ce bon conseil par un coup de massue asséné sur la tête, qui fit tournoyer tous les objets devant ses yeux.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Où l'on voit la folle jeunesse d'aujourd'hui tournoyer dans les plus chimériques et passagers plaisirs au lieu de songer à l'éternité.Alphonse Allais (1854-1905)
Cette masse que le bourreau a de la peine à soulever pour la laisser retomber une seule fois, la masse énorme recommence à tournoyer !Michel Zévaco (1860-1918)
Presque aussitôt le gig commença à tournoyer comme s'il eût été emporté dans une sorte de tourbillon.Jules Verne (1828-1905)
On est passé, au hasard ; j'ai vu, ça et là, des formes tournoyer, s'enlever et se coucher, éclairées d'un brusque reflet d'au delà.Henri Barbusse (1873-1935)
Il l'éleva du sol avec la même aisance qu'il eût soulevé une plume, le fit tournoyer un instant dans l'espace, et le lança dans l'air à une hauteur vertigineuse.Claudius Ferrand (1868-1930)
La journée continua à être splendide ; l'éphémère se reposa encore plusieurs fois pour recommencer à tournoyer en ronde avec ses compagnons.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il s'appuyait sur une énorme barre de chêne qu'il faisait tournoyer de temps en temps, comme si c'eût été le plus mince roseau.Eugène Sue (1804-1857)
Je gagnais toujours sur lui, et enfin je n'avais plus qu'à étendre le bras, et je faisais déjà tournoyer mon épée pour le frapper.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il tomba sur la montgolfière, la fit tournoyer et entraîna les infortunés, qui se brisèrent en quelques secondes.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOURNOYER » v. n.

Roder, tourner plusieurs fois autour de quelque lieu. Les chemins tournoyent dans les pays de montagne. La vis d'Archimede est un tuyau qui tournoye autour d'un cylindre. Le vin tournoye dans un entonnoir. On tournoye long-temps dans un labyrinthe, avant que d'en trouver l'issuë.
 
TOURNOYER, se dit aussi des gens qui vont en plusieurs endroits, qui marchent beaucoup. Il y a huit jours que je tournoye pour trouver le logis d'un tel. Ce valet ne fait que tournoyer tout le jour, & ne fait point de besogne.
 
TOURNOYER, signifie aussi, Espier, guetter, estre aux environs pour attraper quelqu'un. Les Sergents ont bien tournoyé autour de cette maison, le loup autour de cette bergerie.
 
TOURNOYER, signifie figur. Hesiter à declarer quelque chose, chercher plusieurs détours pour en differer l'execution. Celuy qui est honteux d'emprunter, tournoye long-temps avant que de faire sa demande. Une fille à qui on veut donner un mary qui ne luy plaist pas, tournoye long-temps avant que de se resoudre à le prendre.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020