trac

 

définitions

trac ​​​ nom masculin

Peur ou angoisse que l'on ressent avant d'affronter le public, de subir une épreuve, etc. Comédien qui a le trac.
➙ tout à trac.
 

synonymes

trac nom masculin

crainte, angoisse, anxiété, appréhension, frousse (familier), pétoche (familier), trouille (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais ce n'était pas ça, c'était le trac, pas davantage, car il ignorait encore son cocuage.Émile Zola (1840-1902)
Voilà que, moi aussi, le trac me prend.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Tout hussard rouge que j'étais, je l'avoue, j'eus le trac.Alphonse Allais (1854-1905)
Ainsi, chère duchesse, faisons comme au jeu de tric-trac, allons-nous-en.Stendhal (1783-1842)
Il ne pouvait souffrir de nous voir jouer au tric-trac sur l'herbe, ou danser le samedi soir avec les autres enfants.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Puis aussitôt qu'on est parti, le trac me prend.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il était joueur, et ne parle pas, à dessein peut-être, d'un certain garçon perruquier qui fut, durant des mois, son associé pour les parties de tric-trac.Jules Claretie (1840-1913)
Celle-ci eut un joli trac, et elle examina aussi le mur, pour voir si elle ne s'apercevait pas.Émile Zola (1840-1902)
Je réintégrai mon domicile, en proie à un vague trac, relativement à la belle petite surprise.Alphonse Allais (1854-1905)
Détonation à part, c'est tout à fait le bruit du tric-trac...Alphonse Daudet (1840-1897)
Cela peut également aider à surmonter le trac.Europarl
J'avais le trac de ne pouvoir pas jouer ma comédie jusqu'au bout...Eugène Chavette (1827-1902)
Une table de tric-trac avec sa garniture en bois de rose.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Puis, à la réflexion, le trac l'avait prise.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRAC » s. m.

Terme factice qui exprime le bruit d'une chose qui se remuë avec violence, & qui a donné le nom au jeu du Triquetrac. On le dit aussi du bruit que fait une plume qui raye une escriture. Ce Ministre n'a qu'à donner un coup de plume, à faire trac, voilà toutes les pensions perduës.
 
TRAC, est aussi un vieux mot qui signifie la piste des bestes, dont le derivé détraquer est encore en usage. Ce mot vient du Latin tractus.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020