traînard

 

définitions

traînard ​​​ , traînarde ​​​ nom et adjectif

Personne qui traîne, reste en arrière d'un groupe en marche.
Personne trop lente dans son travail. ➙ lambin.
adjectif Qui traîne.
var. ro trainard ​​​ , trainarde ​​​ .
 

synonymes

traînard, traînarde nom et adjectif

lambin, à la traîne, à la remorque (familier), lanterne rouge, retardataire, tortue, clampin (région., vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, posant la lanterne par terre, près du corps, il s'éloigna de son pas traînard.Émile Zola (1840-1902)
Malheur au traînard, à l'isolé : il paie pour les autres.Georges Eekhoud (1854-1927)
Mais l'ouvrier, dérangé dans sa contemplation, craignant peut-être aussi n'avoir été reconnu, s'éloignait d'un pas traînard.Émile Zola (1840-1902)
Le cheval était parti, le charretier disparut à son tour, d'un pas traînard d'invalide.Émile Zola (1840-1902)
Ce coup de balai traînard, sur le pavé, avait aussi l'air de dormir, ou du moins d'en avoir diablement envie !Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Personne ne quitta sa place ; on n'aperçut pas un traînard.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Elle avait un accent rude qu'elle cherchait à dissimuler en imitant le parler traînard des faubourgs.Marguerite Audoux (1863-1937)
Un traînard, à cent pas derrière les autres, galopait fièrement dressé sur ses étriers, et faisant le moulinet à tour de bras.Charles de Bernard (1804-1850)
Malgré notre épuisement, le bataillon ne compta pas, ce jour-là 3 décembre, un seul traînard ; mais ce fut une triste journée, l'une des plus tristes dont je me souvienne.Amédée Delorme (1850-1936)
Voyez donc quel peut être ce traînard qui regagne le pigeonnier.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Malheur au traînard qui regagne seul, le soir, un des forts avancés.Georges Eekhoud (1854-1927)
Volontiers je me les fusse arrachés, et je me demandais avec inquiétude comment j'allais m'excuser auprès de mes officiers d'être un traînard.Amédée Delorme (1850-1936)
Suzanne, qui entrait, resta toute surprise de la trouver levée ; elle lui conseilla, d'un ton placide et traînard, de se recoucher, de se reposer encore.Émile Zola (1840-1902)
Bien des cordes manquaient à sa voix éraillée, et son accent traînard était le plus pur qu'il y ait aux barrières.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le mendiant reprit d'un pas traînard le chemin par où il était venu.Paul Mahalin (1838-1899)
La poitrine creuse du dernier traînard apparaît, puis son dos déformé disparaît.Henri Barbusse (1873-1935)
Pas un ne parlait, beaucoup hochaient la tête, d'autres s'en allaient de leur pas traînard, sans qu'un pli de leur visage immobile eût bougé.Émile Zola (1840-1902)
Et il s'en alla de son pas traînard de vieil homme, avec des hochements de tête mécontents, sceptiques et déçus.Fernand Vandérem (1864-1939)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020