tranchée

 

définitions

tranchée ​​​ nom féminin

Excavation pratiquée en longueur dans le sol. ➙ cavité, fossé. Creuser, ouvrir une tranchée.
Fossé allongé, creusé à proximité des lignes ennemies, et où les soldats demeurent à couvert. Guerre de tranchées (opposé à guerre de mouvement).
Médecine Tranchées (utérines) : contractions douloureuses de l'utérus, après l'accouchement.
 

synonymes

tranchée nom féminin

fossé, boyau, sillon

[Militaire] circonvallation, sape

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y a donc, à cet égard, une distinction réelle, quoique peu tranchée, entre les deux ordres de recherches.Auguste Comte (1798-1857)
Dans la nuit du 14 au 15, la tranchée est ouverte ; on établit une batterie de brèche et deux contre-batteries sur la tour carrée, la plus dominante du front d'attaque.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Il ouvrit donc la tranchée ; mais les cipayes sont des ouvriers médiocres, plus agiles que robustes.Alfred Assollant (1827-1886)
Il nous resterait à cheminer dans la ville ; il faudrait ouvrir la tranchée devant chaque maison, et perdre plus de monde que je ne le veux faire.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Malgré cela, on constate aujourd'hui que la question n'a pas été tranchée par un véritable processus démocratique ouvert.Europarl
Ici la hauteur du point culminant est telle qu'une tranchée d'une extrémité à l'autre du bief de partage serait tout-à-fait impossible.Michel Chevalier (1806-1879)
Quand j'ai parlé de tranchée, ce n'est pas qu'on eût eu à en ouvrir une proprement dite.Pierre Napoléon Bonaparte (1815-1881)
Je voudrais également signaler que la question consistant à déterminer la personne qui dirigera cette mission n'est pas encore clairement tranchée.Europarl
On avait ouvert la tranchée, construit des batteries de siége, et commencé le feu de brèche.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le colonel s'approcha du mur de la tranchée et ordonna à l'interprète de dire qu'il était présent et qu'il écoutait.Pierre Napoléon Bonaparte (1815-1881)
L'assiégeant ne pouvait pas ouvrir facilement la tranchée dans un terrain sablonneux, au fond duquel on trouvait l'eau en creusant seulement à trois pieds.Adolphe Thiers (1797-1877)
Presque tous sont arrêtés en chemin ; un seul parvient grâce à l'ombre épaisse d'un arbre jusqu'au-dessus de notre tranchée...Jean Massart (1865-1925)
Nos tentes et nos lits de cantines nous parurent des palais et des édredons après la tranchée.Pierre Napoléon Bonaparte (1815-1881)
Mais actuellement je suis obligé de renforcer cette division, puisque l'ouverture de la tranchée va commencer.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
En cet endroit elle se reliait à la tranchée ouverte, en même temps par ces derniers.Thomas Balch (1821-1877)
Vous aimeriez beaucoup ma sœur ; c'est la créature la plus originale et la plus tranchée que je connaisse ; c'est la bonté même, mais avec une physionomie particulière.Denis Diderot (1713-1784)
Quoi qu'il en fût, la séparation était profondément tranchée entre les femmes libres et les serves.Paul Lacroix (1806-1884)
Il semblait donc que la question de droit fût tranchée au profit des femmes ; mais il s'y mêlait une lutte de parti.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
On en suivit une, étranglée entre de hauts murs, où le jour descendait comme au fond d'une tranchée.Émile Zola (1840-1902)
Ils se contentèrent d'un peu de terrain clos par une petite tranchée et sans aucune protection de murs.Émile Vincens (1764-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRENCHÉE » s. f.

Fosse creusée dans la terre pour faire escouler les eaux d'un marais, d'un pré, pour destourner le cours d'une riviere. Quand une riviere fait des inondations, on fait plusieurs trenchées & canaux pour l'affoiblir. On a desseché des marais en Poitou à force d'y faire des seignées & des trenchées. On appelle aussi trenchées, le fossé qu'on fait dans un terrain pour y construire les fondements de quelque edifice ; dans un jardin pour y planter des arbres. Ce mot vient du verbe trencher. Les Italiens disent aussi trincea.
 
TRENCHÉE, en termes de Guerre, est un fossé qu'on creuse dans la terre pour approcher à couvert du corps de la place assiegée. Il est large & profond de 7. à 8. pieds, & couppé en talus ; ce qui luy donne le nom de trenchée. On l'appelle autrement ligne d'approche ou ligne d'attaque, & il a un parapet du costé des assiegez. On fait aussi des trenchées sans creuser, en se couvrant de fascines, de gabions, de sacs de laine, ou de terre, quand le terrain est de roche, difficile à creuser, ou sujet à faire des éclats. On appelle une trenchée enfilée, quand de quelque endroit de la place on peut voir dedans en droite ligne. Un boyau de trenchée, c'est l'étenduë de la trenchée jusqu'à ce qu'elle fasse un coude, ou un retour, où l'on fait d'ordinaire des redoutes. Ouvrir la trenchée, c'est commencer de faire des lignes d'approches. On dit qu'on a pris une ville en huit jours de trenchée ouverte, c'est à dire, depuis qu'on a commencé les approches. Monter la trenchée, relever la trenchée, c'est monter, ou descendre la garde a la trenchée. On appelle la queuë de la trenchée, le lieu par où on a commencé d'ouvrir la trenchée. La teste est le lieu où on a porté le travail. On dit que les ennemis ont nettoyé la trenchée, quand ils ont chassé, ou tué les soldats qui la gardoient.
 
TRENCHÉE, en termes de Medecine, se dit d'une colique, ou d'une douleur de ventre qui est causée par des vents enfermez dans les boyaux. Les femmes prestes d'accoucher ont des trenchées. Les enfans nouveaux nez ont des trenchées. Le sené donne des trenchées, quand il n'est pas bien preparé. Les chevaux meurent souvent de trenchées rouges.
 
On appelle proverbialement des trenchées de St. Mathurin, des actes de folie qui prennent par intervalles.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020