Email catcher

travestir

définitions

travestir ​​​ verbe

verbe pronominal réfléchi Se travestir : se déguiser pour un bal, un rôle de théâtre. —  spécialement Prendre l'apparence de l'autre sexe.
verbe transitif Transformer en revêtant un aspect mensonger qui défigure, dénature. ➙ déformer, fausser. Travestir la vérité, la pensée de qqn. ➙ falsifier.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je travestis

tu travestis

il travestit / elle travestit

nous travestissons

vous travestissez

ils travestissent / elles travestissent

imparfait

je travestissais

tu travestissais

il travestissait / elle travestissait

nous travestissions

vous travestissiez

ils travestissaient / elles travestissaient

passé simple

je travestis

tu travestis

il travestit / elle travestit

nous travestîmes

vous travestîtes

ils travestirent / elles travestirent

futur simple

je travestirai

tu travestiras

il travestira / elle travestira

nous travestirons

vous travestirez

ils travestiront / elles travestiront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La police d'affection selon lui, étant la seule véritable, il travestissait les conversations les plus innocentes.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Certains tentent aujourd'hui de travestir la vérité concernant ces années tragiques et des informations selon lesquelles il se serait agi de camps polonais ou lettons, et non allemands, circulent aujourd'hui.Europarl
La calomnie les travestit et en fait des chefs d'accusation que l'opinion publique est toujours disposée à admettre sans examen.Thomas Balch (1821-1877)
Très vite, il rejoint le milieu de la nuit en se travestissant dans des spectacles, avant d'ouvrir son propre cabaret en 1956.Ouest-France, 26/01/2020
Si c'était une femme cependant, quels seraient ses motifs pour se travestir ainsi ?Théophile Gautier (1811-1872)
C'est une grossière erreur d'interprétation des propos des autorités sanitaires américaines, ou une volonté de travestir la réalité sur fond de scepticisme vis-à-vis de l'épidémie.Ouest-France, Erwan ALIX, 01/09/2020
Quand la compagnie réinvente l'intervention en travaux publics, les expérimentations les plus fantaisistes, improbables, burlesques et absurdes travestissent l'espace public.Ouest-France, 26/06/2012
Sur les réseaux sociaux, elle se faisait passer pour un combattant djihadiste, n'hésitant pas à travestir sa voix.Ouest-France, 07/06/2021
Et pour ceux qui n'aiment pas se travestir, ils peuvent recourir aux accessoires en trompe-l'oeil que l'on tient d'une main.Ouest-France, Catherine LEMESLE, 30/12/2017
Premièrement, nous devons introduire notre législation de manière à ce qu'il soit impossible pour des gouvernements nationaux de la travestir.Europarl
Mais elle ne cessa de se travestir, maternelle et douce.Paul Adam (1862-1920)
Il semblait peu compatible avec la majesté du trône qu'une reine se travestît en soubrette.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
A partir d'une certaine époque, on la travestit sous un nom d'homme ; et entendez bien que cela est par pudeur, non du tout par perversité.Pierre Louÿs (1870-1925)
C'est donc un bien précieux dont il faut prendre soin et non pas le défigurer ou le travestir.Ouest-France, François Régis Hutin, 23/04/2016
Certains semblent focaliser toute leur attention sur un élément de notre proposition, en la travestissant d'ailleurs.Europarl
De même, pendant la période contre-révolutionnaire, des femmes ont dû se travestir en homme pour pouvoir s'engager et mener leur combat.Ouest-France, Nathalie LECORNU-BAERT, 06/10/2019
Le romancier campe ses personnages avec humour, en les travestissant, en mélangeant les traits de caractère.Ouest-France, 12/10/2020
Ces hommes qui la travestissent fuyant toutes réflexions globales sur leurs actes irréversibles.Ouest-France, 13/07/2020
Il ne faut tout de même pas travestir l'histoire !Europarl
Aussi apportent-ils autant de soin à se travestir sous des vêtements modestes que leurs prédécesseurs montraient de morgue à se parer de leurs titres.Francis Chevassu (1861-1918)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRAVESTIR » v. n.

qui se dit avec le pronom personnel. Se déguiser en prenant d'autres habits. Il étoit severement deffendu par la Loy de Moyse de se travestir, de prendre l'habit d'un autre sexe. A Caresme-prenant on se travestit pour aller courir le bal sans estre connu. Les espions sont obligez souvent de se travestir pour entrer dans une place, pour traverser un camp ennemy.
 
TRAVESTIR, se dit figurément en choses morales, pour dire, Déguiser ses moeurs, ses pensées. On ne connoist rien à ce personnage, il se travestit en cent manieres ; il est devot avec les devots, libertin avec les impies.
 
TRAVESTIR, à l'actif signifie, Déguiser un Auteur, le traduire en un autre stile, ensorte qu'on ait peine à le reconnoistre. On peut dire que Sebastien Castalio a travesti la Bible, il l'a mise en un stile tout different. Jean Baptiste Lulli a travesti Virgile, il l'a mis en vers Italiens burlesques. Scarron a travesti Virgile en François. Il y a plusieurs autres livres de l'Eneïde travestis.
 
TRAVESTI, IE. part. pass. & adj.
Le coin pédago Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire en ligne qui s’adapte aux exigences scolaires Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire en ligne qui s’adapte aux exigences scolaires

Dico en ligne Le Robert évolue en permanence, notamment pour prendre en compte les remarques des enseignants et proposer des contenus conformes aux...

06/01/2022