triomphant

 

définitions

triomphant ​​​ , triomphante ​​​ adjectif

Qui triomphe, qui a remporté une éclatante victoire. ➙ victorieux, vainqueur.
Qui exprime le triomphe, est plein d'une joie éclatante. ➙ heureux, radieux. Un air triomphant.
 

synonymes

triomphant, triomphante adjectif

victorieux

content, heureux, radieux, rayonnant, satisfait, jubilant (rare)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Heureux ou malheureux, triomphant ou dédaigné, il reste ce qu'il est : le plus beau, le plus noble métier de la terre !George Sand (1804-1876)
En prononçant ces mots d'un air moqueur, la marquise jeta un regard triomphant sur la lettre qu'elle venait de lire.Alfred de Musset (1810-1857)
Et triomphant des dernières résistances de son père, il lui attacha autour des reins l'extrémité des draps.Émile Gaboriau (1832-1873)
La tâche ne l'avait pas rebuté et il avait fini, triomphant de toutes les résistances, par conquérir celle qu'il désirait.Georges Ohnet (1848-1918)
Mon voisin ne douta pas qu'il ne fût l'objet de cet embarras, il se retira d'un air triomphant ; et aujourd'hui j'en ai reçu une déclaration d'amour.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Puis, la pensée des titres lui étant venue, il tapa des mains, tout son visage s'éclaira d'un rire triomphant.Émile Zola (1840-1902)
C'est en un espace de vingt ans qu'il a fait tenir son éblouissante carrière, ses conquêtes, l'assaut triomphant qu'il a livré au vieux monde.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Silencieuse, à l'écart, elle passe voilée dans le cortège triomphant des femmes aimées du poëte.Marie d'Agoult (1805-1876)
Un peuple triomphant de ses ennemis et de ses faux amis, un peuple vainqueur des passions d'autrui et de ses propres illusions !Frédéric Bastiat (1801-1850)
L'impatience le gagnait peu à peu de se montrer triomphant à sa capitale, qui avait un instant douté de sa fortune, et de ressaisir l'opinion par sa présence.Albert Vandal (1853-1910)
Maurevailles, triomphant de sa douleur, lui mit un pied sur la poitrine et leva son épée...Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Au bout d'un quart d'heure il revint, et quatre de ses doigts qu'il leva en l'air avec un regard triomphant, nous annoncèrent qu'il avait vu quatre chamois à portée.Paul Lacroix (1806-1884)
Il lui trouva un certain air de calme triomphant qui ne lui parut pas de très-bon augure.George Sand (1804-1876)
Anzoleto l'examinait attentivement, et, triomphant de sa victoire, il s'assit auprès d'elle, et l'accabla de fadeurs railleuses qu'elle n'eût pas l'esprit de comprendre et qui la consolèrent bientôt.George Sand (1804-1876)
Quelques jours après cet entretien avec le chevalier, il reparut chez moi ; il avait l'air triomphant.Denis Diderot (1713-1784)
Au moment où elle levait les yeux de la dernière ligne du cahier, le bel officier, c'était son heure, passa triomphant devant la grille.Victor Hugo (1802-1885)
À peu de temps de là, une grande nouvelle, un événement inattendu, rallument dans son cœur, comme une flamme subite, l'espoir de rentrer triomphant dans sa patrie.Marie d'Agoult (1805-1876)
Quelque chose qu'elle ne s'expliquait pas l'avait attirée en dépit d'elle-même, triomphant de sa résistance.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Il fut l'homme des millions qu'il gagnait triomphant, et sans cesse sur le point d'être battu.Émile Zola (1840-1902)
Si vous faites chanter un guerrier ou un amoureux triomphant, dans le ton de mi bémol majeur, je croirai que le récit de ses exploits se terminera par une catastrophe.Johannès Weber (1818-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRIOMPHANT, ANTE » adj.

Victorieux, qui triomphe. Le Roy est sorti triomphant de cette bataille ; il est entré triomphant dans cette place, il y est entré par la bresche.
 
TRIOMPHANT, signifie aussi, Magnifique, pompeux, superbe. Une entrée magnifique & triomphante. Il y avoit à ce Carrousel, à cette reveuë, des cavaliers, des Officiers bien lestes & triomphans. Cette beauté dans ce bal étoit fort parée & triomphante.
 
TRIOMPHANT, se dit aussi figurément en choses spirituelles & morales. L'Eglise militante est sur terre. L'Eglise triomphante est au ciel. Cet homme a été long-temps persecuté & calomnié, mais enfin il est sorti triomphant de ses ennemis. Ce Docteur a convaincu les Heretiques, il est sorti triomphant de cette conference.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020