usufruit

 

définitions

usufruit ​​​ nom masculin

Droit Jouissance légale d'un bien dont on n'a pas la propriété. Avoir l'usufruit d'une maison, une maison en usufruit.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Selon la théorie qui vous l'a révélé, ce serait en faveur de quiconque n'a plus sa part d'usufruit de la terre brute.Frédéric Bastiat (1801-1850)
La douairière conservait l'usufruit du mobilier et de la moitié du château.Albert Savine (1859-1927)
Tel est l'état des choses actuel, dira-t-on, et il n'empêche pas que notre législation n'ait accordé aux auteurs l'usufruit de leurs œuvres.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Votre régime de propriété est donc fondé sur la spoliation de mon droit d'usufruit.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il s'est fait donner l'usufruit, tout simplement, sous un prétexte qui le mettait à l'abri des procès.Paul Bourget (1852-1935)
De plus, elle était déclarée déchue de ses biens dotaux adjugés en usufruit au mari, à la charge par lui, de lui payer une rente de 1,200 livres.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Sans l'hérédité la propriété n'est plus qu'un court égoïsme, un usufruit qui laisse périr la meilleure partie de l'homme, l'avenir !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Jeanne et le baron rendirent les comptes sans discuter, abandonnant même l'usufruit qui revenait à la mère.Guy de Maupassant (1850-1893)
N'est-il pas évident que plus l'usufruit est restreint, plus il y a intérêt à écrire vite, à abonder dans le sens de la vogue ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
J'envisage le monde comme m'appartenant, mais je n'en prends que l'usufruit.Ernest Renan (1823-1892)
Les deux époux n'ayant pas d'enfans, avaient, en 1819, par deux testamens déposés chez un notaire, disposé mutuellement de l'usufruit de leurs biens en faveur du survivant.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
L'autorité peut toujours influer sur l'usufruit, car elle peut enlever la jouissance ; mais la circulation met un obstacle invisible et invincible à cette action du pouvoir social.Benjamin Constant (1767-1830)
Aussi, pendant quelque temps, abusa-t-il des droits d'usufruit qui lui avaient été si difficilement octroyés.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mais il y a des lois ; et ces lois ne t'accordent ni l'usufruit, ni la propriété du capital.Denis Diderot (1713-1784)
Les terres non colonisées restaient, depuis cinquante ans, entre les mains de riches patriciens, qui en retiraient l'usufruit, et même s'en étaient approprié illégalement la meilleure partie.Amédée Thierry (1797-1873)
Aussi les jurisconsultes enseignent-ils que le sol provincial n'est jamais propriété privée, et que les hommes ne peuvent en avoir que la possession et l'usufruit.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Il eut l'art d'obtenir d'elle la donation de tous ses états, dont elle ne se réserva que l'usufruit.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Les créanciers, ignorant que leur paiement est une question de temps, auraient pu saisir le mobilier et l'usufruit de notre hôtel.Honoré de Balzac (1799-1850)
Quinze cent mille livres espèces sonnantes, donation des deux tiers de sa fortune, dont il ne se réserve que l'usufruit.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le commerce donne à la propriété une qualité nouvelle, la circulation : sans circulation, la propriété n'est qu'un usufruit.Benjamin Constant (1767-1830)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « USUFRUIT » s. m.

Jouïssance d'un bien, d'un revenu dont on n'a pas la proprieté. On peut donner la proprieté de son bien, & s'en reserver l'usufruit. La veuve ne jouït que par usufruit de son doüaire coustumier. Le don mutuel entre maris & femmes n'a lieu que pour l'usufruit des biens du predecedé au profit du survivant.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020