va-nu-pieds

 

définitions

va-nu-pieds ​​​ nom invariable

Misérable qui vit en vagabond. ➙ gueux.var. ro vanupied ​​​ .
 

synonymes

va-nu-pieds nom invariable

vagabond

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un va-nu-pieds qui trente ans plus tôt se fût estimé trop heureux de panser mes chevaux et de les conduire à l'abreuvoir !Jules Sandeau (1811-1883)
Cette famille était la famille du joyeux va-nu-pieds.Victor Hugo (1802-1885)
Est-ce que, sans ça, il laisserait les va-nu-pieds envahir la commune ?Georges Darien (1862-1921)
Des va-nu-pieds qui n'ont pas la moindre expérience en pareille matière.Émile Blémont (1839-1927)
Pardieu, tu auras jeté notre fortune aux pieds de ce va-nu-pieds qui a des bottes de maroquin.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et point baptisé, sans doute, l'arioï, le va-nu-pieds, l'homme aux épaules dépenaillées !Victor Segalen (1878-1919)
Après ça, il faut bien quelque chose à ceux qui sont en bas, aux va-nu-pieds, aux gagne-petit, aux misérables.Victor Hugo (1802-1885)
S'il avait soin de lui-même et de ses habits, il n'aurait pas l'air d'un va-nu-pieds !Honoré de Balzac (1799-1850)
C'est tant mieux, ça nous fait plaisir de voir que tes affaires marchent bien ; mais il ne faut pas pour cela nous traiter en va-nu-pieds.Émile Zola (1840-1902)
Tu n'es qu'un va-nu-pieds, et, seul, je suis équestre !Albert Cim (1845-1924)
Maintenant les va-nu-pieds ne savent plus que léguer à leur famille.Victor Hugo (1802-1885)
Que je te voie causer avec les va-nu-pieds !...Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est trop bête qu'il faille faire une affaire de famille de l'expulsion d'un pareil va-nu-pieds.George Sand (1804-1876)
L'or était un moyen de m'attacher ce va-nu-pieds, mais j'en avais peu.Pierre Loti (1850-1923)
Elle aime le luxe d'instinct, mais au fond la fantaisie sans le sou, l'amour va-nu-pieds est son amour à elle.Jules Claretie (1840-1913)
Un joli garçon, n'est-ce pas, un va-nu-pieds qui n'a jamais su gagner dix sous !...Alfred Assollant (1827-1886)
Parole admirable et définitive dont le destinataire, espèce de va-nu-pieds intellectuel, ne sentit pas l'ironie profonde.Léon Bloy (1846-1917)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020