vengeance

 

définitions

vengeance ​​​ nom féminin

Action de se venger ; dédommagement moral de l'offensé par punition de l'offenseur. ➙ vendetta. Tirer vengeance d'un affront. Soif, désir de vengeance. —  locution proverbiale La vengeance est un plat qui se mange froid : il faut savoir attendre pour se venger.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans cette assemblée farouche retentissent des paroles hardies et étranges ; il s'élève des pensées de rançon, de guerre et de vengeance, de tout, excepté de paix ou de fuite.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il conclut néanmoins en disant, que, comme le marquis avait sur-le-champ envoyé des émissaires après elle, il était possible qu'elle eût encore été victime de sa vengeance.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Souventes fois même, afin de donner des preuves de sa justice et de sa vengeance, il laisse sa colère se répandre pour détruire les pécheurs et faire exemple.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Il y a de la vengeance dans ton âme : partout où tu mords il se forme une croûte noire ; c'est le poison de ta vengeance qui fait tourner l'âme !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Les prochaines semaines seront cruciales et un moratoire est réellement une étape fondamentale dans le rejet par la communauté international d'une pratique barbare qui substitue la vengeance à la justice.Europarl
On n'entendit qu'un seul cri de vengeance et de défi sortant de toutes les poitrines.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Si la force des circonstances obligeait l'empereur de consentir à ces demandes, ce n'était pas un simple mouvement de vengeance et d'orgueil qui engageait le duc à les faire.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Il crut un moment qu'il allait déchirer la voûte des cieux, en poussant le cri de vengeance de son cœur indigné....Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Lorsqu'il le fit, ce ne fut pas parce qu'une vocation l'y pressait, plus tard ce fut de la vengeance.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Mais ce qui les indigna le plus et les fit soupirer après la vengeance, ce fut de trouver leurs femmes maltraitées et beaucoup de leurs filles déshonorées.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Ils furent épouvantés à la vue du carnage, et fort inquiets de la vengeance que pourraient en tirer le lendemain les troupes royales.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Pour l'instant, ajouta-t-il, qu'on me donne à manger, rien ne saurait venir plus à propos ; quant à ma vengeance, qu'on m'en laisse le soin.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Quand ce serait la dernière heure de mon autorité, je veux la consacrer à la vengeance et au plaisir.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Grâce à lui, le plus valeureux chevalier peut tomber sans vengeance sous les coups éloignés du lâche !Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Toutes ces horreurs d'une guerre d'épouvante appelaient vengeance, et il affirmait avec force que la vengeance ne manquerait pas.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Martinet, le neveu chéri du bon prêtre voulait en tirer vengeance ; il avait adroitement préparé un nœud coulant devant l'ouverture.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
S'il nous échappait aujourd'hui, si son esprit et ses ruses pouvaient le délivrer, jamais nous ne retrouverions le jour de la vengeance.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
La réalisation de cette vengeance, d'être mis à terre, eût comblé mes vœux les plus ardents ; cela me fit sourire.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Mais toutes ces doctrines ne sont qu'un amas de vaines paroles parce qu'elles n'ont pour base que de mauvais sentiments : la vengeance, la peur, l'égoïsme, la haine.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Sa physionomie sévère, mais froide, exprimait la noirceur de la vengeance, mais aucun symptôme de douleur.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VENGEANCE » s. f.

Offense qu'on fait à son ennemy en haine de celle qu'on en a receuë. Dieu a deffendu la vengeance, il s'est reservé la vengeance, & a promis de faire la reparation des injures. On ne peut recevoir l'absolution, tant qu'on garde un esprit de vengeance. Le meurtre des innocens crie vengeance à Dieu. Il est permis de demander en Justice la vengeance des injures qui nous sont faites. C'est en la personne des Procureurs Generaux que reside la vengeance publique.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020