veule

 

définitions

veule ​​​ adjectif

Qui n'a aucune énergie, aucune volonté. ➙ faible, lâche, mou. Rendre veule. ➙ aveulir. —  Un air veule.
 

synonymes

veule adjectif

lâche, apathique, avachi, faible, inerte, mou, sans caractère, sans volonté, chiffe molle (familier), couille molle (très familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si sa prestance physique le rend un peu veule à l'épée, il sait tenir un pistolet.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
La médiocrité de cette existence si grise, si veule, si vulgaire, m'écœure et m'opprime.Paul Bourget (1852-1935)
Pour la dorure, une once et demie de castor veule.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Qui donc me rend si veule et m'enchaîne à la vie ?...Pétrus Borel (1809-1859)
Me jugez-vous si enfant qu'il faille me dissimuler la vérité, ou si faible et si veule que je ne puisse porter ma moitié de nos peines !...Émile Gaboriau (1832-1873)
La mère, faible et veule, se cache pour aller à la messe.Paul Bourget (1852-1935)
Sous ses souliers, au moindre pas, il en écrasait par douzaines, qui s'épataient doucement et débordaient en boue veule autour de ses semelles.Louis Dumure (1860-1933)
Attends, je n'ai pas fini ; il est frivole, veule, dur, égoïste, il a des habitudes basses, mais apprécie-le tout de même, d'abord parce qu'il y a beaucoup pire que lui.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Est ce la veule et torpide province, la solitude trop complète, l'éloignement trop prolongé ou la critique injuste qui ont amené cet alentissement ?Émile Verhaeren (1855-1916)
Pour la dorure, une once de castor veule.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Il a l'amertume d'avoir été veule, de déchoir en son orgueil.Hector Bernier (1886-1947)
Deux onces et demie de lièvre sécrété, une once et demie de lapin veule, une once de lapin sécrété, deux gros de vigogne fine.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Un journal veule et cupide ne peut trouver des lecteurs que parmi les gens sans grandeur morale.Jean Massart (1865-1925)
Il retombe, épuisé d'énervement stérile, aux prises du doute, au gouffre de soi-même veule et repu.Hector Bernier (1886-1947)
J'avoue, je n'étais pas rassuré, et j'drelinguais qu'a veule pas.Henri Barbusse (1873-1935)
On les reçoit et elles te reçoivent, toi, veule invité !Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Le poil, soit sécrété, soit veule, est formé de six parties de poil de lièvre pour une partie de poil de lapin.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Le chapeau grande taille est fait avec neuf onces de même mélange ; le poil veule s'y trouve dans les mêmes proportions.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VEULE » adj. m. & f.

Qui est foible, faute d'avoir pris des aliments, ou d'avoir un estomac propre pour les digerer. Les Ouvriers qui n'ont pas desjeuné sont veules, & ne peuvent pas faire un grand travail. Un convalescent est long-temps veule & foible, jusqu'à ce que son estomac soit bien remis & digere bien.
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020