Email catcher

apathique

définitions

apathique ​​​ adjectif et nom

Qui manque d'énergie ou de réactivité émotionnelle. ➙ amorphe. nom Un, une apathique.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y a ensuite l'expression apathique qui consiste à dire ou à faire moins que d'ordinaire.Revue Française de Linguistique Appliquée, 2011, Mathieu Guidère (Cairn.info)
Lui, parle peu, n'émet pas de regret et reste apathique tout au long de l'audience.Ouest-France, Margaux TERTRE, 06/07/2021
Nous ne pouvons rester apathiques face aux résultats de l’intégration.Europarl
Cette économie est fondamentalement apathique et encline à de trop faibles taux d'intérêt.Commentaire, 2021, Lawrence H. Summers, Isabelle Hausser (Cairn.info)
Elle débute par un style en retrait, une attitude désintéressée et apathique et une impénétrabilité (expression un peu raide et insondable).L'information psychiatrique, 2019, Arnaud Ledoux (Cairn.info)
Le vieux roi est calme, mais apathique, visiblement accablé par les émotions successives de cette journée.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il y a chez l'un des relations personnelles affectives (dépression chronique) qui n'existent pas chez l'autre (non-affectif apathique).La psychiatrie de l'enfant, 2006, John Bowlby (Cairn.info)
Jaune, apathique, et muette, je paraissais en classe la personne la plus calme et la plus soumise.George Sand (1804-1876)
Mais il n'a jamais pu s'amouracher d'une équipe apathique, sans âme, ni capacité de rébellion.Ouest-France, Jacques GUYADER, 18/11/2012
Les trois buts encaissés s'avèrent assez révélateurs de la fébrilité brestoise avec des joueurs trop apathiques pour écarter le danger (37', 61', 89').Ouest-France, Adrian PRIGENT, 10/05/2021
Deux sourcils relevés plissent le front de cet homme apathique.Ouest-France, Fabrice BERNAY, 17/02/2016
Il lui décrit une team apathique, qui manque cruellement d'initiative.Capital, 19/05/2020, « 3 cas pratiques pour améliorer la communication dans votre entreprise »
Rien de tel qu'un adolescent apathique pour dynamiter l'équilibre familial.Capital, 02/11/2018, « Inspirez-vous du coworking pour gérer un ado difficile »
Si l'enfant devient soudainement morne et apathique ou au contraire turbulent, il faut s'interroger.Ça m'intéresse, 22/01/2021, « Inceste : comment aider ses proches ? »
Le retour des vestiaires a une nouvelle fois été apathique.Ouest-France, Laurent FRÉTIGNÉ, 17/10/2020
En grande majorité plutôt apathiques que révolutionnaires, ils se taisent se contentant de maugréer.Association la Revue nouvelle, 2016, Piotr Porayski-Pomsta (Cairn.info)
Mon foie gémit dans cet air mou que nous respirons, et j'y deviens le bœuf apathique qui travaille sans savoir pour qui et pour quoi.George Sand (1804-1876)
De tels patients peuvent devenir apathiques, indifférents à l'environnement et incapables de concentrer leur attention sur des tâches comportementales et cognitives.Revue de neuropsychologie, 2010, Jean Decety (Cairn.info)
Il tâcha de la consoler, de l'amuser, mais quelle distraction faire arriver jusqu'à cette nature monstrueusement apathique ?Alphonse Daudet (1840-1897)
La sortie de confinement, l'année dernière, avait été très compliquée à gérer, avec un mois de juin apathique, voire calamiteux quant à la fréquentation.Ouest-France, 26/04/2021
Afficher toutRéduire
Style et écriture Trois secrets d’écriture de Michel Bussi Trois secrets d’écriture de Michel Bussi

Michel Bussi, « le maître du suspense », est l’un des auteurs préférés des Français. Depuis Nymphéas noirs, il enchaîne les best-sellers. Sa...

30/03/2022